Poster un commentaire à la suite de l'article...

vendredi 22 octobre 2010
par  syagrius

Les programmes de guerre bactériologique.

La pre­mière uti­li­sation avérée d’armes bio­lo­giques à des fins de génocide date de 1763. En effet, à cette date, les forces armées bri­tan­niques offrirent " géné­reu­sement " des cou­ver­tures à plu­sieurs vil­lages indiens de l’Ohio. Ces der­nières pro­ve­naient d’hôpitaux où l’on soi­gnaient des malades atteints de variole.

En réponse à...

samedi 27 octobre 2012 à 21h28

La France faute de moyen n’aurait pas fait de grosse pro­duction d’anthrax ? « Le pro­gramme français était le plus avancé lors de la décla­ration de guerre en 1939. Cependant, faute de moyens finan­ciers, aucune pro­duction sérieuse ne fut mise en place. »

Durant la deuxième guerre mon­diale, les USA, la France, le Canada et d’autres ont fait de très grande réserve d’Anthrax sur la Grosse-​​Île au Québec. Après la guerre, ils les ont mis dans des barils et les ont tout sim­plement lancé dans le Fleuve St-​​Laurent.
Appelé le Projet N, les Alliées étaient prêt à agir si l’Allemagne se lançait dans une guerre bio­lo­gique .
Je vous invite à consulter le lien suivant et faire vos propres recherches si cela vous intéressent.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)