Poster un commentaire à la suite de l'article...

mardi 19 octobre 2010
par  Neimad

L’univers holographique de David Bohm

L’univers est-​​il un hologramme ?

En réponse à...

Logo de Neimad
mardi 17 juillet 2012 à 13h44 - par  Neimad

Une nou­velle expé­rience réa­lisée par l’équipe du phy­sicien chinois Juan Yin montre que l’intrication des photons fonc­tionne tou­jours à 97 km. Cette expé­rience n’était pas pos­sible à travers des fibres optiques, car les photons entraient en inter­action avec le verre, les phy­sicens ont donc réalisé cette expé­rience dans l’atmosphère, au moyen d’un laser 1,3 Watt et de plu­sieurs optiques . Cer­tains journaux scien­ti­fiquespeu scru­puleux parlent de "télé­por­tation", alors le photon est sim­plement divisé et ce sont les deux photons ainsi créés qui réagissent de la même manière, au même instant.

Deux dif­fi­cultés devaient être sur­montés : les imper­fec­tions des ins­tru­ments optiques et la tur­bu­lence de l’air. Les cher­cheurs ont élargi le faisceau et envoyé 1100 photons pendant 4 heures, sur 97 km, à 4 mille kilo­mètres d’altitude.

Le succès de cette expé­rience montre qu’il serait pos­sible à des satel­lites d’utiliser cette tech­nique dans l’atmosphère à l’aide d’un laser pour crypter des données de manière infaillible, puisque les photons com­mu­niquent entre eux sans passer par un espace inter­mé­diaire, comme l’explique l’article ci-​​dessus.

L’armée, les ambas­sades, les labo­ra­toires de recherche… pour­raient être inté­ressés par une uti­li­sation de cette tech­nique pour pro­téger des données confidentielles.

Voir l’article (en anglais) : http://​arxiv​.org/​a​b​s​/​1205​.2024


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)