Un enchaînement parfait entre deux évènements...

samedi 21 juillet 2012
par  Neimad
popularité : 29%

B. est une jeune femme de 24 ans, téléprospectrice. Elle a vécu dans sa jeunesse dans un environnement familial plutôt difficile, elle a ensuite entamé des études de comptabilité avant de continué dans la vente. Elle n’a jamais eu de difficulté pour trouver du travail dans l’animation ou la vente, des secteurs où existe beaucoup de turn-over.

A cause du téléphone ou d’un autre problème de santé, elle souffre de l’oreille droite. Elle s’absente plusieurs fois pour aller voir médecins et spécialistes. Par ailleurs, l’ambiance se dégrade dans l’entreprise, des personnes partent, ses résultats varient fortement, elle reçoit même une lettre d’avertissement.

Elle cherche un autre travail, un peu plus pausé que son emploi de téléprospectrice, et trouve un job d’assistante commerciale. Ce poste correspond à ce qu’elle cherchait : un poste aux tâches plus diversifiées, en CDI, où elle ne travaillera pas le samedi. Elle envoie son cv, elle passe un entretien, puis deux demi-journées d’essai. Elle fait partie des trois derniers candidats parmi lesquels le patron hésite.

Le lendemain, j’ai B. au téléphone, elle m’avoue qu’elle en a marre, qu’elle veut démissionner. Je lui conseille de rester prudente, elle n’a pas encore de réponse pour l’autre job. Elle m’envoie un texto dans la matinée : sa chef l’a convoqué dans son bureau, elle est licenciée.

Trois jours plus tard, sa chef lui proposer d’anti-dater sa fin de contrat et de faire une rupture à l’amiable. B. accepte, car elle ne se voit pas travailler plus longtemps dans l’entreprise. Elle veut aussi pouvoir être libre pour un autre emploi "qu’elle sent bien".

Après les congés qu’il lui restait à prendre, elle pointera au chômage dans un mois le 20 août.

Elle téléphone à l’entreprise où elle avait passé son entretien pour savoir le résultat. Le patron lui dit qu’elle est prise et qu’elle commence… le 20 août. Les deux emplois s’enchaînent donc parfaitement.

Il aurait commencé plus tôt, elle aurait été encore dans son ancien emploi. Il aurait commencé plus tard, elle aurait dû s’inscrire au chômage.

Ce qui est étonnant dans cette histoire n’est pas que B. ait trouvé rapidement un emploi (elle n’a envoyé que 3 CV et n’a passé qu’1 entretien), car elle a des compétences recherchés par les employeurs. Ce qui étonne, c’est l’enchaînement exact des deux emplois.

Par ailleurs, quel lien ce "coup de chance" ou cette "coïncidence" a-t-elle avec l’intuition de la jeune femme ?

___

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?



4 votes

Commentaires

Publications

Brèves

9 mars 2013 - Colloque sur les EMI les 9 et 10 mars 2013

Rencontres Internationales sur les Expériences de Mort Imminente (EMI) samedi 9 et dimanche 10 (...)

2 mars 2013 - Les cadavres d’animaux étranges se multiplient...

Après les morts massives d’animaux en 2011, les Anglais et les Américains découvrent des cadavres (...)

13 mai 2012 - Un jeune homme "ressuscite" après une crise cardiaque

Vendredi 11 mai 2012, dans la province de Louxor en Egypte, un serveur égyptien de 28 ans, Hamdi (...)