Du pharaon au pape

mardi 8 mars 2011
par  Neimad
popularité : 4%

A la lecture du livre de Maurice Druon [1], Alexandre le Dieu [2], j’ai été particulièrement intéressé par les notes de l’auteur en fin d’ouvrage. Je reproduis intégralement l’une d’elle, après avoir vérifié ses dires en comparant les représentations du pape et du pharaon.


" Le cérémonial du sacre pharaonique s’est transmis presque intégralement jusqu’à nos jours, et même certains objets qui servaient au couronnement du roi d’Egypte continuent d’être rituellement utilisés.

JPEG - 14.3 ko

" La "sedia gestatoria" sur laquelle le pape est porté en procession solennelle reproduit exactement la forme du siège de procession des pharaons qui d’ailleurs s’appelait un sed.

JPEG - 38.9 ko

" Les grands éventails de plumes d’autruche agités devant le souverain pontife et dans une région où ni l’excès de la chaleur, ni l’abondance des insectes n’imposent un tel usage, sont pareils à ceux dont on éventait les souverains d’Egypte.

JPEG - 4.2 ko

" La tiare pontificale elle-même reproduit la forme d’une des coiffures sacerdotales du pharaon.

JPEG - 5.8 ko

" Il est même à noter que la tiare papale jusqu’au début du XIVe siècle n’était décorée que de la double couronne ; ce fut seulement Jean XXII, pape fort versé en magie et en science initiatique qui ajouta à l’emblème le troisième règne.

JPEG - 48.2 ko

JPEG - 16.7 ko

JPEG - 149.5 ko

" Les ornements pectoraux des princes de l’Eglise sont également des survivances de l’Antiquité Egyptienne.

JPEG - 32.1 ko

" Les sacres des souverains temporels n’ont pas conservé avec moins de fidélité les rites magiques égyptiens.

JPEG - 8.8 ko

" Les rois de France jusqu’au siècle dernier ont été couronnés selon un cérémonial pharaonique, et dans le couronnement de l’actuelle reine d’Angleterre, dont la télévision et le cinéma ont porté les images dans le monde entier, on pouvait reconnaître de nombreux gestes et éléments de liturgie qui ont servi déjà pour Touth-Ank-Amon et pour Ramsès II. ".

___

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?


[1] Maurice Druon (1918-2009) est un écrivain et homme politique français, ministre des Affaires culturelles de 1973 à 1974 et membre de l’Académie française dont il a été le secrétaire perpétuel durant quatorze ans.

[2] Paris, Editions Mondiales, 1958, note 38, p. 462.


7 votes

Commentaires

Logo de Hourdsage
dimanche 21 septembre 2014 à 18h35 - par  Hourdsage

Le décalogue des Hébreux ne fait que reprendre une bonne part de la prière des défunts égyptiens lors de la pesée de l’âme, et le tout premier code de Loi, le Code d’Hammurabi contient déjà les interdits de base qui permettent la vie ne société : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas voler la femme du voisin etc…
Sans parlé du Zoroastrisme qui a des point communs important avec le christianisme, le sikhisme aussi d’ailleurs, qui semblent être des versions primitives et meilleures même que le judaïsme et le christianisme.
Le Pharaon Akhenaton bien avant la naissance du judaïsme et du christianisme tenta une "révolution" religieuse en voulant imposer le culte d’un dieu solaire unique, Athon, ce qui lui vallu un complot de sa caste religieuse, un renversement avec assassinat il me semble et que son nom soit délibérément effacé de la lignée des pharaons partout ou cela était possible. De plus lorsque le christianisme s’imposa comme religion dominante de l’Empire romain il repris les jours sacrés du culte de Mithra et du culte du Sol Invictus, même les 25 décembre annoncé comme jour de la naissance de Jésus est une substitution à un autre jour de fête sacrée païenne. Pharaon était le fils adoptif des dieux, destiné à devenu un dieu auprès de ses parents divins après sa mort, dans la religion orthodoxe, le Tzar (une déformation du César romain) est le "lieutenant de Dieu sur Terre", les souverains d’Angleterre depuis l’apparition de l’anglicanisme sont aussi les chef religieux de l’église anglicane, au tout début du christianisme, l’évêque de Rome n’était qu’évêque de Rome, c’est petit à petit qu’il est devenu le "successeur de Pierre" avec autorité sur tous les catholiques.
Même le dieu amérindien Viracotcha/Quetzalcoatl présente des ressemblances troublantes avec un mix Dieu/Jésus sans aucun rapport avec tout le reste du panthéon méso-americain et ce avant même que les Conquistadors se pointent.

Logo de Neimad
samedi 21 juillet 2012 à 19h26 - par  Neimad

Merci, Olivier, pour votre commentaire.

On peut aussi ajouter une autre comparaison : celle des deux piliers djed, qui se trouvent à l’entrée des temples égyptiens, avec les deux tours en façade des cathédrales, parfois surmontées de flèches (cf. Schwaller de Lubicz).

Pour information, l’obélisque que l’on peut voir place de la Concorde a été amené d’Egypte par Napoléon en 1831. Il était un des deux piliers que Ramsès II avait fait construire au 13e siècle av. J.-C. pour orner l’entrée du temple de Louxor.

Logo de RIBIERE Olivier
vendredi 20 juillet 2012 à 17h07 - par  RIBIERE Olivier

La première tiare à triple couronne fut portée par Clément V en 1305 ou 1306. Offerte par Philippe le Bel, elle ne fut pas prête pour la date du sacre. Notons que la tiare prend des couronnes rapidement : 1294 Célestin V n’a qu’une couronne, 1294-1303 Boniface VIII 2 couronnes, 1303-1304 Benoît XI 2 couronnes (sommée d’un joyau), 1305 Clément V 3 couronnes sommées d’une croix…

Publications

Brèves

2 septembre 2016 - Marie ou Mere

Marie s’ecrie en arabe et hébreu Meryem Il faut savoir que : "Mer" en français se dit "yem", en (...)

11 février 2013 - Démission surprise de Benoit XVI

Benoit XVI a annoncé sa démission le lundi 11 février 2013 alors que personne ne s’y attendait. (...)

15 septembre 2012 - Correspondance entre l’alphabet latin et l’alphabet hébraïque

A = 1 B = 2 G (G dur) = 3 D = 4 E = 5 V (O, U, W) = 6 Z (X doux, S doux français, S (...)