Poster un commentaire à la suite de l'article...

lundi 27 décembre 2010
par  syagrius

Noel et L’epiphanie.

Nous allons com­prendre d’où viens le terme noël, pourquoi la date du 25 décembre ? Le lien avec l’épiphanie et pourquoi la date du 6 janvier.

En réponse à...

Logo de Neimad
lundi 7 mars 2011 à 23h42 - par  Neimad

Noël recouvre le Sol Invictus qui recouvre lui-​​même le culte de Mithra, très répandu parmi les soldats romains, dont la pre­mière mention serait une ins­cription perse, datée du 4ème siècle av. J-​​C., où Mithra aux côtés d’Ahura Mazda, le dieu suprême, et de la déesse Anahita, sa mère. La pré­sence du taureau dans la légende de Mithra, ainsi que les for­mules en vieux-​​persan pro­noncées lors des rituels, font penser à la reprise d’un thème plus ancien, celui de la mise à mort du Taureau céleste dans l’épopée de Gil­gamesh (-2500 ans avant notre ère).

Ce culte d’origine oriental se fêtait le 25 décembre pour annoncer le retour du Soleil. Mithra naît avec le bonnet phrygien (une coiffure perse qui recouvre également la tête des rois mages sur les pein­tures paléo­chré­tiennes), affronte un taureau, le vainc, le met sur ses épaules, voyage avec dans un "tran­situs" qui fait penser au Moschopore (le porteur de veau) découvert sur l’Acropole et exposé au Musée d’Athènes.

Mithra sacrifie le taureau. De sa chair sort le blé et de son sang sort le vin, qui seront célébrés dans un repas rituel ou agape avec du pain et du vin, comme dans l’eucharistie chré­tienne. De sa semence naissent aussi dif­fé­rents animaux : le chien, le serpent, le corbeau, le scorpion, le lion. Mithra est accom­pagné de deux com­pa­gnons por­teurs de torches, Cautès et Cau­to­patès, comme allé­gorie du lever et du coucher du soleil. A la fin, Mithra rejoint Apollon sur son char et s’élève avec lui dans le ciel.

Selon David Ulansey, la mort du taureau repré­sente le passage de l’ère du Taureau à l’ère des Gémeaux, en se fiant à la pré­cession des équi­noxes. Les sym­boles repré­sentées autour du taureau mort repré­sentent les constel­la­tions qui entourent la constel­lation du Taureau au niveau de l’équateur céleste : le Petit Chien, l’Hydre, le Corbeau, le Scorpion, le Lion et le Verseau.

Par ailleurs, d’un point de vue astro­no­mique, le 21 décembre, date précise du sol­stice d’hiver, coïncide avec un ali­gnement entre a Terre, Vénus et le centre de la galaxie. Cette ali­gnement se reproduit tous les 21 décembre. Voir http://​www​.alexandrea​.fr/​i​n​d​e​x​.​p​h​p​/​p​o​s​t​/​2007​/​10​/​24​/​2012​-​e​t​-​l​a​l​i​g​n​e​m​e​n​t​-​a​s​t​r​o​n​o​m​i​q​u​e​-​prevu

A noter que le bonnet phyrgien sert encore de symbole à la Répu­blique fran­çaise (cf. le bonnet de Marianne).


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)