Poster un commentaire à la suite de l'article...

mercredi 27 octobre 2010
par  syagrius

Les EBE dans L’Histoire

Il est vrai l’antiquité, les mythes nous apprennent quantité de faits étranges, et si dans un passé lointain, il y avait eu un hypo­thé­tique contact voire influence sur la civilisation.

En réponse à...

Logo de Neimad
dimanche 31 octobre 2010 à 11h44 - par  Neimad

L’information su les Dogons pro­vient des travaux des eth­no­logues Marcel Griaule et de Ger­maine Die­terlen sur ce peuple du Mali entre 1948 (cf. Le Dieu d’Eau) et 1965 (cf. Le renard pâle).

Marcel Griaule explique avoir été initié pendant 33 jours par le chef reli­gieux des Dogons, Ogo­tommêli, un vieux chasseur aveugle. La mytho­logie qui entoure l’étoile Sirius (Sigi tolo) fait état de deux com­pa­gnons invisibles :

  • Sirius B (Po tolo)
  • Sirius C (Emme ya tolo)

Un dessin repré­sente Po tolo dans deux posi­tions dif­fé­rentes par rapport à Sigi Tolo. Ce n’est qu’un 1862 que l’on finit par découvrir cette étoile, invi­sible à l’oeil nu, qui gravite effec­ti­vement autour de l’étoile prin­cipale. Ogo­tommêli précise que Po tolo est si lourde que « tous les êtres ter­restres réunis ne pour­raient en sou­lever une par­celle ». Cela décrit bien la réalité, puisque Sirius B est une naine blanche.

Sirius C n’a pas encore été découverte.

Les critiques sont les suivantes (voir http://​www​.astrosurf​.com/​l​u​x​o​r​i​o​n​/​d​o​g​o​n​s​-​a​s​t​r​o​n​o​m​i​e​3.htm) :

  • le jour­na­liste Peter James et l’archéologue Nick Thorpe n’ont pas trouvé trace de cette connais­sance chez les Dogons que n’avaient pas ren­contré Marcel Griaule
  • Marcel Griaule aurait "contaminé" les Dogons avec ses connais­sances en astro­nomie (Il avait préparé le concours de l’École poly­tech­nique en mathé­ma­tiques spé­ciales avant de se tourner vers l’ethnologie) ou sur­in­ter­prété les propos d’Ogotommêli

Cela me semble exagéré. Marcel Griaule avait déjà atteint la célé­brité en décou­vrant les Dogons. Quel besoin aurait-​​il eu d’ajouter une cos­mo­logie fan­tai­siste ? Cela aurait d’ailleurs pu le décré­di­bi­liser auprès de ses collègues.

Ses travaux ne sont pas des articles à sen­sation mais des études scien­ti­fiques. Il étudiait les Dogons depuis 1935, publia sa thèse de doc­torat sur eux en 1938 et ne publia ses entre­tiens avec Ogo­tommêli qu’en 1948 après été initié.

Par ailleurs, Marcel Griaule est eth­no­logue réputé. Il a notamment été secré­taire général de l’Institut d’Ethnologie à l’Université de Paris, sous-​​directeur du Musée de l’Homme, directeur de labo­ra­toire d’ethnologie de l’EPHE.

Peter James et Nick Thorpe n’ont pas trouvé ces connais­sances chez tous les Dogons ? Tous les Dogons sont-​​ils initiés et ont-​​ils été initiés eux-​​mêmes ? Si ce n’est pas le cas, il n’est pas sur­prenant que les Dogons - ou que cer­tains Dogons intiés - aient gardé l’information pour eux.

Malgré cela, l’on saura vraiment si Marcel Griaule s’est trompé ou non le jour où les astro­phy­si­ciens seront en mesure de confirmer ou d’infirmer l’existence d’une troi­sième étoile dans le système solaire de Sirus…


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)