Poster un commentaire à la suite de l'article...

samedi 16 octobre 2010
par  syagrius

Gematrie : principe de base

C’est très simple, il suffit d’appliquer un nombre aux lettres de l’alphabet, dans notre cas, c’est encore plus simple A=1, B=2,C=3,.….…,Z=26.

En réponse à...

Logo de Gilles
mardi 26 juillet 2011 à 19h17 - par  Gilles

Le monde en neuf = les temps qui plies sont liers
Tout est fré­quences et vibra­tions
Pour ma part le temps n’ existe pas pour Dieu.
Il a engendré le néant créant ainsi l’ espace ,le mou­vement ,et les temps
Les temps Positifs 24+23+22+21+20+19+18+17+16+15+14+13=222 Le temple
Les temps Négatif 12+1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11=78 Le pair et l’ impaire
engendre la forme et la matière.J.BOEHME.
Les temps Neutres 36+24+24+24+24+24+24+24+24+24+24+24=300 Le Christ (les 12coup de minuits)
L’enfant.c’est la créature micro­sco­pique s’ orga­nisant pour devenir une source d’ activité la matière.
9+6+6+6+6+6+6+6+6+6+6+6=75 Nombre sym­bo­lisant la fin de la création et le début de la vie .
LA SOMME 81+54+54+54+54+54+54+54+54+54+54+54=675
LA VERITE NEUF PARTOUT 6759=666
222+78+300+75=6759=666
81=3321
54=1485
33211485=1836 ETC.…
#2 En phy­sique dans les aiguilles d une montre =négatif et sens contraire= positif
nous avons 24 heures
24+12=36=9 24+12+36+9=81
23+1 =24=6 23+1+24+6 =54
22+2 =24=6 22+2+24+6 =54
21+3=24=6 21+3+24+6=54
20+4=24=6 20+4+24+6=54
19+5=24=6 19+5+24+6=54
18+6=24=6 18+6+24+6=54
17+7=24=6 17+7+24+6=54
16+8=24=6 16+8+24+6=54
15+9=24=6 15+9+24+6=54
14+10=24=6 14+10+24+6=54
13+11=24=6 13+11+24+6=54

positif=24+23+22+21+20+19+18+17+16+15+14+13=222=6
negatif=12+1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11=78=15=6
neutre =36+24+24+24+24+24+24+24+24+24+24+24=300
energie=9+6+6+6+6+6+6+6+6+6+6+6=75
somme du monde en neuf=81+54+54+54+54+54+54+54+54+54+54+54=675
6759=666
81=3321
54=1485
33211485=1836
222positif+78negatif+300neutre+energie75=675moins la verite le monde en neuf
=666 = les temps

#3 "Pro­fesseur Nikolaï Kozyrev l’un des pion­niers russes dans l’étude des champs de torsion, confirmé expé­ri­men­ta­lement que des champs de torsion voyage au moins 109 fois la vitesse de la lumière

"
Tous les système bio­lo­giques et phy­siques sont des machines tem­po­relles avec un temps interne.

Pourquoi les champs elec­tro­ma­gné­tiques (EM) affectent (et ajustent) le flux du temps dans les objets solides ? cela pourrait être dû au fait que la matière elle-​​même consiste en fin de compte en une forme de champ (en refroi­dissant en pro­fondeur la matière solide, l’expérience donne en fin de compte un schéma ondu­la­toire qui se com­porte comme la Lumière et peut être manipulé de la même manière). Ce qui est solide (une par­ticule) ou imma­tériel (une onde) est dépendant du temps. Puisque le temps spé­ci­fique est donné par la fré­quence, il n’y a pas de dualité de la matière (onde-​​corpuscule), mais seulement des effets relatifs dus à l’arrangement tem­porel des fré­quences impli­quées. Le calcul de la fré­quence natu­relle entre le code tem­porel interne d’un système phy­sique et le temps local qui s’applique crée les pro­priétés de "dureté" ou "imma­té­ria­lisme". Pro­ba­blement que chacun des éléments chi­miques du tableau pério­dique a son propre code tem­porel interne spé­ci­fique et leurs inté­rac­tions sont des opé­ra­tions de temps fon­da­men­ta­lement. La réso­nance est la syn­chro­nicité des structures.
#4
Le "présent" est établi par le champ par lequel l’expérience com­mence ; les hautes fré­quences sont le "passé" et les basses fré­quences le "futur". Aussi, l’orientation du temps du passé vers le futur dans le spectre élec­tro­ma­gné­tique est repré­senté comme une tra­versée des fré­quences les plus hautes vers les plus basses. De manière pra­tique, cela signifie qu’il n’y a pas de limite concernant la direction ou le taux de voyage dans le temps (la "densité" du temps). Quand un champ élec­tro­ma­gné­tique est créé par un homme, la nou­velle condition ini­tiale tem­po­relle - celle qui est locale - le temps "présent", est créée. Un ensemble de 3 champs élec­tro­ma­gné­tiques couvre couvre les 3 modes du temps : passé, présent et futur. Si l’expérimentateur applique des champs élec­tro­ma­gné­tiques à de plus hautes fré­quences, le système voyagera vers le futur, si il diminue la fré­quence du champ appliqué, il sera déplacé vers le passé. Si les champs élec­tro­ma­gné­tiques sont de fré­quence plus grandes que celles de la structure elle même, il sera com­plè­tement déplacé vers le futur, il dis­pa­raitra de devant nos yeux qui sont sujets à la réfé­rence du "temps présent", si le système est exposé à des fré­quences basses, le système com­mencera à se mouvoir par sauts, sautant à travers les champs et dis­pa­raitra dans le passé. Le saut est seulement un effet macro­sco­pique démon­trant la vraie nature du mou­vement en général : dis­continu"


Gilles


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)