Poster un commentaire à la suite de l'article...

dimanche 3 octobre 2010
par  Neimad

L’heure qui revient

Histoire d’un homme qui voit sans arrêt les mêmes heures

En réponse à...

Logo de JuPae
lundi 28 avril 2014 à 17h21 - par  JuPae

Bonjour, je vis avec un garçon qui vit exac­tement ce que vous décrivez depuis déjà plu­sieurs mois. Ca a pour lui aussi com­mencé à ses 20ans. Au début je m’étonnais qu’il me fasse remarquer 22h22 aussi souvent et "par hasard" sur sa montre, que 13h13 sur le mirco-​​onde déréglé ou que je lui demande l’heure à 3h33. On s’en amuse bcp, mais mtn ça ne parait même plus excep­tionnel, c’est un événement anodin se réa­lisant maintes fois par jour pour lui, dans les mêmes condi­tions que la per­sonne que vous décrivez. Cependant, ce n’est pas qqn qui travail tel­lement dans les chiffres et ne semble n’avoir que peu de traits et d’intérêts communs avec la per­sonne que vous citez. C’est très étrange ; j’ai également évoqué l’horloge bio­lo­gique, une sorte de calcul incons­cient, mais tout ça m’apparait mtn comme très peu plausible.
Je pense plus à de l’intuition. J’ai en effet remarqué que cette per­sonne a souvent d’importantes intui­tions qui s’avèrent justes, ainsi que des rêves reflétant souvent la réalité : sorte de rêves pré­mo­ni­toires. Je pense que ça pourrait être une forme de per­ception accrue de notre envi­ron­nement tem­porel. Après tout, les ondes uti­lisées pour tout ce qui est télé­phones zwifi et autres étaient inconnues jusqu’il n’y a pas si lgt pour cause de leur invi­si­bilité. Peut-​​être est-​​ce une per­ception de qqc bien réel dont on a tjs pas capté la concrète exis­tence. Je pense en effet que l’intuition est plus une per­ception traitée par notre cerveau d’une façon dif­fé­rente que les infor­ma­tions recons­truites par notre cog­nition qui nous semble conscientes. En effet, à travers les mil­lions d’informations que notre cerveau et notre cog­nition doivent traiter et sélec­tionner afin de les réin­venter, recons­truire pour devenir conscientes, je pense que cer­taines ne sont que par­tiel­lement traitées, et nous appa­raissent non pas comme quelque chose de défini et clai­rement caté­go­riser dans notre conscience, mais plutôt comme une idée ou une force inex­pli­cable nous invitant à choisir, com­prendre, inter­préter qqc qui n’a pas été com­plè­tement traité par notre cogition mais qui y trouve sa place malgré tout


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)