Poster un commentaire à la suite de l'article...

dimanche 10 octobre 2010
par  Neimad

Se tenir au courant de l’actualité scientifique

Quels sites conseillez-​​vous pour se tenir au courant de l’actualité de la recherche, que ce soit dans le domaine de l’astronomie, de la phy­sique quan­tique ou de l’égyptologie, pour ne citer qu’eux ? Ceux qui sont inté­ressés par cer­tains sujets pour­raient sur­veiller un site ou deux et avertir les (...)

En réponse à...

Logo de Félicien<span class="numbers">62</span>
mardi 9 août 2011 à 11h08 - par  Félicien62

Merci de votre promp­titude dans votre analyse qui ne répond cependant pas exac­tement à mes attentes. En effet, à la lecture de votre com­men­taire il me semble que vous basez vos conclu­sions autour des éléments dis­po­nibles sur le blog de Mon­sieur Robert et non pas sur l’étendue des déve­lop­pe­ments de son livre. Et là, à mon avis, il n’est pas vraiment pos­sible de prendre une position catégorique.

Sa théorie du MAES m’a fran­chement convaincu car j’ai eu la chance de ren­contrer M. Robert au salon du livre de Genève où j’ai découvert ses théories et les expli­ca­tions qu’il donne à la matière et surtout aux formes par­ti­cu­lières des molé­cules. Les pages de son livre traitant du sujet sont même dis­po­nibles en format pdf sur le blog.
De ce modèle de l’atome, qui me cha­grinait tant que j’imaginais l’électricité par un dépla­cement d’électrons, l’éther prend une consis­tance sous forme d’électrons libres. De ce concept, la démons­tration, assez ardue, du principe de pesanteur m’a convaincu qu’il y a quelque chose de solide là der­rière.
Les expli­ca­tions qui suivent sur la masse, "le poids effectif et le poids unifié", comme il les nomme, me paraissent tel­lement sensée qu’elles me semblent exactes. Je suis même plus caté­go­rique, elles sont trop logiques pour les sup­poser fausses.
L’éther est par consé­quent le géné­rateur du champ de pesanteur et se déplace avec la terre, donc les expé­riences que vous citez deviennent obso­lètes. De nom­breux com­men­taires en parlent déjà.

La suite du livre traite des sujets que je connais bien (que je pensais bien connaitre) l’étude de la dyna­mique des solides. Encore une fois, les sur­prises sont au rendez-​​vous avec son approche par des gra­phiques spa­tiaux. Je n’imaginais pas qu’un doute était permis à l’encontre de l’accélération, mais les preuves sont par­fai­tement expli­quées dans le livre.
Les démons­tra­tions sur les objets en rotation sont plus que convain­cantes, car elles retrouvent aisément des rela­tions véri­fiées.
Je suis prêt à déve­lopper davantage les points forts de ses théories si vous le désirez, car ce sont eux qui m’interpellent à savoir pourquoi ils ne font pas plus de remous au sein des pro­fes­sionnels du calcul dyna­mique. C’est pour cette raison je suis les péré­gri­na­tions de M. Robert sur son blog et d’autres forum où il intervient.

Concernant la méthode scien­ti­fique selon le phi­lo­sophe Carl Popper, je pense qu’il a répondu à juste titre sur l’interprétation à donner à la réfu­ta­bilité dans l’un de ses articles ou dans des com­men­taires (je ne sais plus).
La sim­plicité de ses expli­ca­tions et démons­tra­tions méritent une réelle confron­tation avec les idées admises comme véri­fiées. Vos argu­ments en citant Dieu ou le Diable me laissent per­plexe, ils sont loin d’être men­tionnés dans le livre.

C’est sur mon temps libre que j’ai interpelé, de mon propre chef, dif­fé­rents sites scien­ti­fiques comme le vôtre, et actuel­lement vous êtes le premier à donner une suite, mais celle-​​ci n’est pas exac­tement à la hauteur de mes attentes. Les argu­ments pré­sentés sont ceux que j’ai déjà lu maintes fois et les réponses de Mon­sieur Robert sont plus plau­sibles que ceux qui démon­tre­raient ses erreurs.
Je vous l’ai écrit, je ne suis pas spé­cia­liste de la phy­sique nucléaire, mais mon sens cri­tique sait faire la part des choses entre ce que je com­prends et des affir­ma­tions invé­ri­fiables de la part de spé­cia­listes.
Pour que je doute des théories des "sciences revi­sitées" il me fau­drait des preuves plus consé­quentes et il semble que ceux qui sont en mesure de le faire ne veulent pas les aborder dans leur ensemble.

Je reste donc per­suadé qu’il y a quelque chose d’important dans ce livre et par­fai­tement utile dans ma pro­fession et donc pour la science.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)