Poster un commentaire à la suite de l'article...

dimanche 23 octobre 2011
par  syagrius

Particularité mathématique dans la gématrie hébraique

Les lettres hébraïques pos­sèdent une valeur nominale qui servait autrefois à compter. Or, il existe des rela­tions éton­nantes entre ces nombres. Est-​​ce une pro­priété mathé­ma­tique ou une volonté d’avoir créé de tels rap­ports ? Dans quel but ?

En réponse à...

Logo de syagrius
jeudi 8 décembre 2011 à 01h16 - par  syagrius

« 22 lettres de fon­dement, il les établit comme un cercle ayant l’apparence d’un mur de 231 portes. Le cercle oscille de l’avant vers l’arrière. Un signe explique cela : il n’y a rien d’aussi bon dans l’En-Haut que la joie. Il n’y a rien d’aussi mauvais dans l’En-Bas que la peste. » Sepher Yesirat

Ce qui est intéressant :

Pour les 231 portes

La somme des nombres de 1 à 21 = 1+2+3…+21=231
231 est un mul­tiple de 11 : 11×21=231

Pour les 22 lettres :

La somme des nombres de 1 à 22 = 1+2+3…+22=253
253 est un mul­tiple de 11 : 11×23=253


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)