Poster un commentaire à la suite de l'article...

vendredi 25 mars 2011
par  Neimad

V pour Vendetta et Fight Club, même combat ?

Les films "V comme Ven­detta" et "Fight Club" véhi­culent le même message contes­ta­taire et uti­lisent la vio­lence, voire le ter­ro­risme, pour arriver à leurs fins. Nous verrons qu’une analyse plus précise montre des dif­fé­rences majeures entre les deux films.

En réponse à...

Logo de moi
mercredi 14 novembre 2012 à 16h13 - par  moi

Bonjour,

J’ai survolé votre site et cet article m’a inter­pellé, car moi aussi depuis quelques temps je suis en recherche. De quoi ?! Une recherche de moi.
Pour me définir je dirais qu’il y a un moi avant et un moi après ; mais entre les deux sub­siste une ombre.
"Avant" j’étais ce que je pensais une per­sonne "normal". Je me levais le matin en sachant quelle sera ma journée, je regardais la T.V, je lisais, j’allais au cinéma, je man­geais, j’avais des buts, des rêves, j’avais des hauts et des bas.… Et puis un jour on m’a fait passé un message. Sur un forum je dis­cutais de tout et de rien et puis on m’a dit que tout ce que je connaissais de la vie, c’était du vent.
Qu’en réalité je ne connaissais que ce que l’on voulait bien que je connaisse.…Moi très terre à terre je ne com­prenais rien à ce cha­rabia, mais la curieuse et com­plexe moi voulait en savoir plus. On m’a donné des réponses avec des vidéo à visionner des pages à lire, et surtout une remise en question de moi même.
Au début je ne voulais pas le croire. Je ne voulais pas croire que tout était contrôlé, que la TV était une machine à lobo­to­miser, que le fémi­nisme était la plus grosse connerie inventé pour faire de la femme un objet, etc.… Quelle serait le but ?? Pourquoi s’amuserait on à nous mani­puler ?
Alors j’ai com­mencé à regarder la société et le monde d’un oeil dif­férent, d’un oeil nouveau.
Et j’ai vu.
J’ai vu tout ce qui n’allait pas, j’ai vu tous les défauts, tous les vices, toutes les perfidies…

Ce que vous expliquez de ven­detta et fight club, je l’ai res­senti aussi. J’ai res­senti ces films comme un appel à quelque chose :"Il se passe quelque chose de pas normal dans le monde et il faut que cela change".
Mais il n’y a pas que ces films qui appellent à quelque chose. Les films comme matrix ou the island, passent aussi un message, il y aussi l’élue, the pro­phecy, la fin des temps, l’associé du diable, immortel ad vitam.….D’après ce que j’ai pu res­sentir de ces films, j’y vois un message aver­tisseur que l’on ne vit pas "nor­ma­lement" : nous sommes contrôlé et sur­veillé, nous sommes poussé dans nos choix sans qu’ils (nos choix) soit naturel. Plus rien n’est naturel, tout est arti­ficiel.
j’y vois aussi une sorte de mise en garde : Il se passe effec­ti­vement quelque chose de grave mais une per­sonne (un être extra ordi­naire) viendra nous sauver. Il nous mènera vers un renouveau.
Cela m’a fait pencher sur la religion. J’ai trouvé des simi­li­tudes entre ces films et la religion. Viendra le temps du vice et de la per­versité. Viendra un être se disant sauveur mais qui sera en fait l’antechrist, car il sera le menteur.

D’où leur viennent toutes ces idées de scé­narios, tout de même il faut avoir une sacrée dose d’imagination et/​ou de tor­tuosité dans le cerveau, ou bien ne sont ils pas aller bien loin, ils ont juste feuilleté la bible.
Il se passe en ce moment une guerre entre le bien et le mal. Et le mal est en train de l’emporter.
Signe de la fin du monde : "L’Heure n’aura pas lieu avant que les hommes n’aient eu honte du Livre de Dieu ; On accordera du crédit aux men­teurs et on traitera les gens sin­cères de menteur ; Les mères s’attristeront de la dureté de leurs enfants et l’on fécondera arti­fi­ciel­lement les femmes sté­riles ; La pros­ti­tution, la haine et l’avarice appa­raî­tront ; L’ignorance se répandra ; Ils ne res­pec­teront pas le licite, n’interdiront pas l’illicite ;
L’homme favo­risera son ami et s’éloignera de son père ; L’homme obéira à sa femme et se mon­trera irres­pec­tueux à l’égard de sa mère
".…

Par contre j’ai remarqué que ce genre "d’appel" se joue de plus en plus dans les séries, même les dessins animé.
J’ai voulu appro­fondir ce sujet. Et j’en suis arrivé à me poser la question sui­vante : Etant donné que la TV est un ins­trument de contrôle de l’esprit, n’est on pas aussi en train de nous contrôler en nous faisant croire, par ces films, qu’il se passe quelque chose ? En nous faisant croire que l’homme peut tout contrôler, que l’homme est arrivé à un point humain si avancé qu’il a le pouvoir absolu, riva­lisant de se fait avec Dieu ?
Ne veut on pas nous faire croire, par une diversion d’illusionniste, que l’homme est plus puissant qu’un soit disant Dieu invi­sible et imma­tériel alors que l’homme est visible et concret ? Toutes ces mani­pu­la­tions, les peurs que l’on arrête pas de nous mettre sous le nez, les chan­ge­ments cli­ma­tiques qui passent en boucle à outrance aux info, ne sont ils pas là pour nous tenir dans notre torpeur. Ils para­lysent notre conscience.

D’où mon moi avant, donc le moment ou je croyais vivre une vie normal, le moi après c’est à dire main­tenant que je vois le monde d’un oeil dif­férent, et entre les deux donc, l’ombre est le moment où je perçois cette illusion de l’homme !
Mon psy­chiatre me dirait qu’il serait temps que je m’allonge, mais les psy­chiatres ne sont ils pas les prêtres et gar­diens du normal ? Qui dicte et choisit ce qui est normal et ce qui ne l’est pas ??? Qui se donne se droit ?


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)