Poster un commentaire à la suite de l'article...

mardi 8 mars 2011
par  Neimad

Du pharaon au pape

Selon Maurice Druon, de l’Académie fran­çaise, le céré­monial du sacre pha­rao­nique s’est transmis dans la pro­cession solen­nelle du pape.

En réponse à...

Logo de Hourdsage
dimanche 21 septembre 2014 à 18h35 - par  Hourdsage

Le déca­logue des Hébreux ne fait que reprendre une bonne part de la prière des défunts égyp­tiens lors de la pesée de l’âme, et le tout premier code de Loi, le Code d’Hammurabi contient déjà les interdits de base qui per­mettent la vie ne société : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas voler la femme du voisin etc…
Sans parlé du Zoroas­trisme qui a des point communs important avec le chris­tia­nisme, le sikhisme aussi d’ailleurs, qui semblent être des ver­sions pri­mi­tives et meilleures même que le judaïsme et le chris­tia­nisme.
Le Pharaon Akhe­naton bien avant la nais­sance du judaïsme et du chris­tia­nisme tenta une "révo­lution" reli­gieuse en voulant imposer le culte d’un dieu solaire unique, Athon, ce qui lui vallu un complot de sa caste reli­gieuse, un ren­ver­sement avec assas­sinat il me semble et que son nom soit déli­bé­rément effacé de la lignée des pha­raons partout ou cela était pos­sible. De plus lorsque le chris­tia­nisme s’imposa comme religion domi­nante de l’Empire romain il repris les jours sacrés du culte de Mithra et du culte du Sol Invictus, même les 25 décembre annoncé comme jour de la nais­sance de Jésus est une sub­sti­tution à un autre jour de fête sacrée païenne. Pharaon était le fils adoptif des dieux, destiné à devenu un dieu auprès de ses parents divins après sa mort, dans la religion orthodoxe, le Tzar (une défor­mation du César romain) est le "lieu­tenant de Dieu sur Terre", les sou­ve­rains d’Angleterre depuis l’apparition de l’anglicanisme sont aussi les chef reli­gieux de l’église anglicane, au tout début du chris­tia­nisme, l’évêque de Rome n’était qu’évêque de Rome, c’est petit à petit qu’il est devenu le "suc­cesseur de Pierre" avec autorité sur tous les catho­liques.
Même le dieu amé­rindien Viracotcha/​Quetzalcoatl pré­sente des res­sem­blances trou­blantes avec un mix Dieu/​Jésus sans aucun rapport avec tout le reste du pan­théon méso-​​americain et ce avant même que les Conquis­tadors se pointent.


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)