Poster un commentaire à la suite de l'article...

dimanche 6 février 2011
par  syagrius

L’origine du Coran et des sourates

D’où vient le Coran, comment a-​​t-​​il été écrit ? Pourquoi le Coran est-​​il classé selon deux ordres : chro­no­lo­gique et l’ordre des révé­la­tions ? Nous allons étudier l’histoire du coran ainsi que sa genèse.

En réponse à...

samedi 30 juillet 2011 à 00h35

Lorsque vous écrivez :
"La plupart des pseudo décou­vertes sur le coran ne sont pas fondés.Pour le reste trouver des preuves d’une science moderne dans le coran ou d’ailleurs même dans la bible, cer­tains courant comme les évan­gé­listes le font me semble disons com­plé­tement hors sujet. il n’y a aucune scien­ti­fique qui attestent de cela."

C’est ne pas avoir lu, ou ne pas prendre en consi­dé­ration ce que j’avais formulé dans le post précédant :
"Il y a un livre qui démontre, comment les révé­la­tions du Qor’an concernant tant la bio­logie, la médecine, la géo­logie que l’astronomie ("Ceci est la vérité - les hommes de science face au Coran - Edi­tions Iqra) ont été sou­mises à l’étude et véri­fi­cation de savants contem­po­rains pra­ti­quement tous athées, du monde entier, et comme ils sont tous arrivés à la même conclusion que, au VII° siècle, il fut impos­sible qu’un homme ait pu avoir les connais­sances ici révélées, alors qu’elles ont été scien­ti­fi­quement décou­vertes et prouvées seulement depuis les années 90 (XX° siècle), grâce notamment aux avancées technologiques."

Je n’ai pas men­tioné les Évan­giles… seulement le Qor’an, et vous faites déjà un amalgame…

Vous avez dans ce post une source sûre et véri­fiable, ne serais-​​ce (qu’en dernier recours de véri­fi­cation bien sur) qu’en contactant les scien­ti­fiques inter­na­tionaux qui ont par­ticipé à cette expé­rience, car Tous, tout comme vous, étant athées -ormis un ou deux sur les 14 scientifiques-​​, ont tout d’abord rejeté d’une manière ou d’une autre la pos­si­bilité de par­ti­ciper à la véri­fi­cation qu’il leur était demandée, car pour eux il n’y avait que pré­somp­tions et cer­ti­tudes néga­tives ou hyper réduc­trices à propos du Qor’an et de l’Islam… (quand je vous parlais du "com­plexe de supé­riorité de l’occidental" lors du message per­sonnel que je vous ai envoyé, en réponse au votre…)

Ensuite vous écrivez :
"Chacun essaye de trouver des preuves de la science moderne alors que ce n’est pas le but d’un livre, il a apporte un message…Bref notre décou­verte n’a rien à voir avec se genre de pseudo réfléxion..Je suis cer­tai­nement dur mais il faut etre objectif…"

Vous n’êtes pas seulement "dur", vous êtes surtout "dur de com­pré­hension", en faisant abs­traction des éléments qui vous dépassent, et qui vous amènent à avoir un jugement sur ce que vous appelez une "pseudo réflexion" en parlant d’un simple exemple que je vous ai donné pour vous essayer de vous faire com­prendre que même les éminents scien­ti­fiques -mais non moins car­té­siens, en scien­ti­fique qui se res­pecte…- qui se sont penchés sur la question avant vous, et qu’ils jugeaient de "non res­pec­table, ou non hono­rable -au sens propre ou figuré-​​" (à savoir la question de l’étude scien­ti­fique du message du Qor’an dans des pas­sages choisis) ont vu leurs aprioris bien ancrés cha­virer, jusqu’à devoir admettre avec humilité l’ampleur de l’Oeuvre qu’ils avaient entre les mains…
Cela pour vous exprimer le plus res­pec­tueu­sement et hum­blement pos­sible qu’être "doué de l’intelligence mentale" ne suffit pour percer les secrets du Qor’an : il faut aussi et non seulement avoir "l’intelligence du coeur" mais aussi être "initié" d’une manière ou d’une autre à cette approche, comme pour avoir accès aux clés et arcanes secrètes de chaque Tra­dition (la tra­dition ici dans son sens d’héritage ésoté­rique transmis ini­tia­ti­quement et géné­ra­lement ora­lement, et par "acquis de l’expérience").

L’homme qui a amené le Qor’an, Mohamed PSL, était illettré… vous le savez !? Pourtant, regardez la portée de ce qu’il lui a été confié afin qu’il fasse naître la com­mu­nauté de l’Islam, et la portée de ce qu’il a accompli lors de sa vie.

Je ne pense pas qu’il y ait de scien­ti­fique illettré -déjà-​​ et peu sont ceux (par rapport à tous ceux qui consacrent leur vie à la science) qui peuvent se targuer d’avoir apporté une oeuvre aussi gran­diose dans son influence sur le monde entier à travers le temps…

Votre mental, aussi per­fec­tionné que vous puissiez le concevoir, ne suffit pas pour découvrir et com­prendre le sens caché d’une Oeuvre telle que le Qor’an…
Mais cela, vous le com­prendrez seulement si vous le devez, car que vous soyez croyant ou non, cela ne change rien car vous êtes soumis au même loi de l’univers que toutes les créa­tures …
C’est pour cela que le Qor’an n’a besoin de per­sonne pour le "pro­téger", car la Toute Puis­sance qui en a permi la révé­lation n’a besoin de per­sonne pour cela…
Je ne suis donc pas outragé, mais sim­plement déçu car je pensait avoir une pos­si­bilité d’échanger dans cet immense domaine de connais­sance qu’est le Qor’an…

Enfin, quand vous écrivez :
"La plupart voire qua­siment toutes des révé­la­tions sont tirées par les cheveux et n’ont ni queue ni tete…"

C’est que vous n’avez sans doute pas eu les "bonnes thèses", ou bien que vous ne les avez pas comprises…
Quelles sont sources ?
Vous parlez de prag­ma­tisme, de recul, de sérieux et d’objectivité sans arrêt, mais où sont donc vos actes allant dans ce sens lorsqu’il s’agit d’étayer vos "conclu­sions" par vos sources concernant ces "révé­la­tions" qui n’en sont pas puisqu’il ne s’agit que "d’études" et rien d’autre… ?
Même les jour­na­listes les plus men­teurs et mani­pulés et/​ou mani­pu­la­teurs arrivent tou­jours à en trouver (des sources) ; c’est d’ailleurs -et avec certes grand recul, prag­ma­tisme et objectivité-​​ pour cela qu’on peut s’apercevoir -et non juger-​​ de la réalité de la fausseté de leur infor­mation, qu’on appelle alors "intox".

La vie est un mystère qui ne s’élucide pas seulement avec le mental, loin de là, et le Qor’an est la der­nière expression expli­quant ce mystère, du moins au niveau de ce que nous, les hommes, sommes en mesure de com­prendre, et d’assimiler pour pro­gresser… avec "l’intelligence du coeur".

Je regrette donc de ne pouvoir vous donner d’autres infor­ma­tions, car je suis ignorant de cette méthode d’approche du Qor’an, et si je devais vous apporter des infor­ma­tions, vous ne les com­pren­driez pas, tel que cela c’est produit jusqu’ici.

Merci à vous pour cet échange, et peut-​​être pourrai-​​je apprendre en vous lisant, si vous réus­sissez dans votre quête… incha-​​Allah


modération à priori

Ce forum est modéré à priori : votre contribution n'apparaîtra qu'après avoir été validée par un administrateur du site.

Un message, un commentaire ?
  • (Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Qui êtes-vous ? (optionnel)