Découvertes mathématiques dans le Coran

lundi 19 septembre 2011
par  syagrius
popularité : 100%

Cet article a pour seul but de vous exposer le lien entre les sou­rates et leur ordre de révé­lation.
Nous n’allons pas parler de miracle mathé­ma­tique puisque cet article vous expose de façon détaillé la relation entre toute les sou­rates et leur ordre de révé­lation.
Des tableaux vous per­mettent de vérifier et comprendre.

Les mathé­ma­tiques ne sont pas confinés à démontrer des théo­rèmes (affir­mation mathé­ma­tique) mais à mettre aussi en avant des connais­sances abs­traites résultant d’un rai­son­nement logique ce que nous allons vous démontrez avec ce jeux d’association et per­mu­tation de sou­rates avec leur ordre de révélation.

Pour en savoir plus sur l’origine du coran, rendez-​​vous sur cette page.

L’étude ci-​​dessous a été sim­plifié pour n’indiquer que le plus important : Etude sim­plifiée

 Composition du Coran

Le coran est composé de 114 sou­rates, mais l’ordre chro­no­lo­gique est dif­férent. Sim­plement la pre­mière sourate n’est pas la pre­mière dans l’ordre chro­no­lo­gique [1].


L’ordre chro­no­lo­gique, appelé "ordre des révé­la­tions" [2], est tel que :

96, 68, 73, 74, 1, 111, 81, 87, 92, 89, 93, 94, 103, 100, 108, 102, 107, 109, 105, 113, 114, 112, 53, 80, 97, 91, 85, 95, 106, 101, 75, 104, 77, 50, 90, 86, 54, 38, 7, 72, 36, 25, 35, 19, 20, 56, 26, 27, 28, 17, 10 , 11, 12, 15, 6, 37, 31, 34, 39, 40, 41, 42, 43, 44, 45, 46, 51, 88, 18, 16, 71, 14, 21, 23, 32, 52, 67, 69, 70, 78, 79, 82, 84, 30, 29, 83, 2, 8, 3, 33, 60, 4, 99, 57, 47, 13, 55, 76, 65, 98, 59, 24, 22, 63, 58, 49, 66, 64, 61, 62, 48, 5, 9, 110.

Cette liste se lit : la pre­mière révé­lation est la 96e sourate.

Ainsi, nous constatons que la pre­mière sourate est la 5e révé­lation. Nous pouvons poser un tableau du genre :

Sourate et ordre de révélation
Numéro sourateordre de révé­lation
1 5
2 87
3 89
4 92
.…
68 2
.…
74 4
.…
96 1
.…
113 20   114 21


Pour connaitre l’intégralité de la liste, vous pouvez consulter notre tableau

Pour trier suivant l’ordre de révé­lation, de sourate, verset (version occi­dentale et orientale) et le nombre de mot : ce tableau

 Permutation Sourate et révélation

Comme vous avez pu le constater la sourate 1 cor­respond à la 5e révé­lation. Nous appli­quons la règle suivant : Per­mutons à chaque fois sourate et révé­lation.

D’ailleurs ses per­mu­ta­tions sont aussi des sub­sti­tu­tions.
Prenons notre pre­mière sourate, suivant la règle définis :

Nous pouvons considéré que nous asso­cions une sourate avec son ordre révé­lation, mais nous per­mutons l’ordre de révé­lation en sourate afin d’obtenir une liste.

 Etude sourate 1

1—>5

soit la 1e sourate est la 5e révé­lation
Per­mutons la 5e révé­lation en la sourate 5

5-​​-​​> 112

soit la 5e sourate est la 112e révé­lation
Per­mutons la 112e révé­lation en la sourate 112

112-​​-​​> 22

soit la 112e sourate est la 22e révélation

22-​​-​​> 103

soit la 22e sourate est la 103e révélation

103-​​-​​> 13

soit la 103e sourate est la 13e révélation

13-​​-​​> 96

soit la 13e sourate est la 96e révélation

96-​​-​​> 1

soit la 96e sourate est la 1ere révélation

Vous pouvez vérifier en vous aidant du tableau sur la liste des sourates

Nous avons utilisé la règle des per­mu­ta­tions sur la sourate est avons constaté le résultat suivant :

Per­mu­tation Sourate 1
souraterevelation
1 5
5 112
112 22
22 103
103 13
13 96   96 1

Constat :

Vous remar­querez que ce tableau est en quelque sorte bouclé.
En effet si je prend la der­nière ligne soit : 96e sourate cor­res­pondant à la 1ere révélation.

Si je continue la règle de per­mu­tation nous retombons sur la pre­mière ligne : 1 sourate cor­res­pondant à la 5e révélation.

Pour cette sourate, nous avons donc un cycle en 7 étape pour pouvoir boucler la règle de permutation.

 Etude de l’ensemble des sou­rates

Sur le même principe que la sourate 1, ana­lysons ce principe sur les 114 sourates.

PDF - 763.1 ko
Tableau de permutations des 114 sourate


Le tableau ci-​​dessus est composé pour la pre­mière ligne des sou­rates de 1 à 114 et de la seconde ligne des révé­la­tions cor­res­pondant à leur sourate soit de 5 à 21 Puis des per­mu­ta­tions des révé­la­tions en sou­rates et vice versa.

D’ailleurs remar­quons que si nous addi­tionnons 1+114+5+21 nous obtenons 141 une forme de per­mu­tation du nombre 114

En étudiant le tableau, nous allons pouvoir en res­sortir 5 groupes cycliques + 1 groupe particulier.

 Les 5 groupes cycliques

Tout comme la sourate 1, toutes les sou­rates sauf les sou­rates 38,71 et 82 sont sur le principe des per­mu­ta­tions cycliques. J’appelerai groupe X, un groupe composé de X étapes pour pouvoir revenir à la pre­miere ligne.

Groupe 5

Comme indiqué le groupe 5 est composé de 5 étapes…Il com­mence par la sourate 2 cor­res­pondant à la 87 révé­lation.
Nous avons donc 5 sou­rates cycliques dans le groupe 5

Nous pré­férons employer le terme sourate cycliques pour une meilleur com­pré­hension même si nous aurions pu employer le terme orbite 2 8 68 87 88

les sou­rates : 2 8 68 87 88

1) Nous obtenons un tableau dont la pre­mière ligne est celle des sou­rates : 2 8 68 87 88
2) Puis la seconde ligne est celle de leur révé­lation : 87 88 2 8 68
Logi­quement nous obtenons un tableau composé de 5 lignes et de 5 colonnes soit 25 éléments

PDF - 1 Mo
Tableau de permutations du groupe 5
Groupe 7

Comme indiqué le groupe 7 est composé de 7 étapes…Il com­mence par la sourate 1 cor­res­pondant à la 5 révé­lation.

Nous avons donc 7 sou­rates cycliques dans le groupe 7
les sou­rates : 1 5 13 22 96 103 112

1) Nous obtenons un tableau dont la pre­mière ligne est celle des sou­rates : 1 5 13 22 96 103 112
2) Puis la seconde ligne est celle de leur révé­lation : 5 112 96 103 1 13 22

Logi­quement nous obtenons un tableau composé de 7 lignes et de 7 colonnes soit 49 éléments

PDF - 1 Mo
Tableau de permutations du groupe 7
Groupe 16

Comme indiqué le groupe 16 est composé de 16 étapes…Il com­mence par la sourate 15 cor­res­pondant à la 54 révé­lation.

Nous avons donc 16 sou­rates cycliques dans le groupe 16
les sou­rates : 15 17 19 34 37 44 46 50 54 56 58 64 66 105 107 108

1) Nous obtenons un tableau dont la pre­mière ligne est celle des sourates :15 17 19 34 37 44 46 50 54 56 58 64 66 105 107 108
2) Puis la seconde ligne est celle de leur révé­lation : 54 50 44 58 56 64 66 34 37 46 105 108 107 19 17 15
Logi­quement nous obtenons un tableau composé de 16 lignes et de 16 colonnes soit 256 éléments

PDF - 1 Mo
Tableau de permutations du groupe 16
Groupe 22

Comme indiqué le groupe 22 est composé de 22 étapes…Il com­mence par la sourate 7 cor­res­pondant à la 39 révé­lation.

Nous avons donc 22 sou­rates cycliques dans le groupe 22
les sou­rates : 7 16 18 24 30 36 39 41 59 61 69 70 78 79 80 81 83 84 86 101 102 109

1) Nous obtenons un tableau dont la pre­mière ligne est celle des sourates :7 16 18 24 30 36 39 41 59 61 69 70 78 79 80 81 83 84 86 101 102 109
2) Puis la seconde ligne est celle de leur révé­lation : 39 70 69 102 84 41 59 61 101 109 78 79 80 81 24 7 86 83 36 30 16 18

Logi­quement nous obtenons un tableau composé de 22 lignes et de 22 colonnes soit 484 éléments

PDF - 589.5 ko
Tableau de permutations du groupe 22
Groupe 61

Comme indiqué le groupe 61 est composé de 61 étapes…Il com­mence par la sourate 3 cor­res­pondant à la 89 révé­lation.

Nous avons donc 61 sou­rates cycliques dans le groupe 61
les sou­rates : 3 4 6 9 10 11 12 14 20 21 23 25 26 27 28 29 31 32 33 35 40 42 43 45 47 48 49 51 52 53 55 57 60 62 63 65 67 72 73 74 75 76 77 85 89 90 91 92 93 94 95 97 98 99 100 104 106 110 111 113 114

1)Nous obtenons un tableau dont la pre­mière ligne est celle des sou­rates : 3 4 6 9 10 11 12 14 20 21 23 25 26 27 28 29 31 32 33 35 40 42 43 45 47 48 49 51 52 53 55 57 60 62 63 65 67 72 73 74 75 76 77 85 89 90 91 92 93 94 95 97 98 99 100 104 106 110 111 113 114
2)Puis la seconde ligne est celle de leur révé­lation : 89 92 55 113 51 52 53 72 45 73 74 42 47 48 49 85 57 75 90 43 60 62 63 65 95 111 106 67 76 23 97 94 91 110 104 99 77 40 3 4 31 98 33 27 10 35 26 9 11 12 28 25 100 93 14 32 29 114 6 20 21

Logi­quement nous obtenons un tableau composé de 61 lignes et de 61 colonnes soit 3721 éléments

PDF - 992.4 ko
Tableau de permutations du groupe 61

 groupe particulier

Comme indiqué plus, 3 sou­rates sont par­ti­cu­lière du fait que leur ordre de sourate = ordre de révé­lation.
La sourate 38 est la 38e révé­lation
La sourate 71 est la 71e révé­lation
La sourate 82 est la 82e révélation

Nous verrons par la suite ce qui les rapproche.

 Synthèse

Nous avons préféré expliquer la démarche de façon précise afin que vous puissiez vérifier par vous même… Ce qui en ressort est que nous obtenons 5 tableaux de tailles dif­fé­rentes et 3 sou­rates par­ti­cu­lière.
Plu­sieurs ques­tions se posent à cet étape :

1) Pourquoi le Coran possède-​​t-​​il ce type d’agencement ?

L’agencement dans le Coran n’est pas dû au hasard du simple fait que chaque tableau est cyclique, c’est-à-dire revient à la pre­mière ligne.

Nous faisons remarquer qu’un tel agen­cement en soit n’a rien de mira­culeux MAIS qu’il y a eu une volonté d’obtenir des groupes cycliques.

En le faisant au hasard c’est à dire associer à une sourate un nombre de 1 à 114, nous n’obtiendrons pas (ou très peu) de groupes cycliques ou orbite

Donc il y a une volonté d’avoir déterminé 5 tableaux puis 3 sou­rates particulières…

Il existe un ordre mathé­ma­tique qui préside à la répar­tition des sou­rates dans un ordre dif­férent de celui des révé­la­tions. Cet ordre est non seulement com­pré­hen­sible, véri­fiable mais il est aussi pos­sible de le repro­duire, du moins jusqu’à un certain niveau de complexité…

2) Le Coran, un objet mathématique complexe

La seule chose que nous pouvons affirmer est que l’agencement du Coran n’est pas laissé au hasard.

Ainsi, nous avons 3 sou­rates dont l’ordre de révé­lation cor­respond à l’ordre de sou­rates et 111 sou­rates (puisque le Coran est composé de 114 sou­rates, 1143=111) agencées de manière à obtenir 5 groupes cycliques formant 5 tableaux de 5, 7, 16, 22 et 61 sou­rates :
5+7+16+22+61= 111

Même si les 3 sou­rates dite par­ti­cu­lières sont d’ordre 1, nous pré­férons les mettre à part

Si nous n’avions que cela, nous pour­rions dire que cet agen­cement mathé­ma­tique est une façon de vouloir orga­niser le Coran d’une cer­taine manière. Mais ce n’est pas tout.

Passons à l’étude précise des 5 tableaux et des 3 sou­rates particulières.

 Etude sur l’agencement des groupes

En effet, chacun des tableaux est en fait un carré latin c’est à dire que la somme de chaque ligne= la somme de chaque colonne [3].
Désormais le groupe/​tableaux seront appelé carré de x lignes/​colonnes.

La somme de chaque ligne et chaque colonne des carrés latins :

1) carré de 5 donne 253
2) carré de 7 donne 352
3) carré de 16 donne 880
4) carré de 22 donne 1353
5) carré de 61 donne 3526

Ainsi : 253+352+880+1353+3526= 6 364

Parenthèse :

Vous remar­querez que le nombre est composé de 63 et 64. Or 63x64= 4032. Le premier nombre de la liste est 253, le dernier 3526. Or, 253x2+3526= 4032.

 Lien entre chaque carré

Vous remar­querez qu’entre le carré de 5 et le carré de 7 il y a un lien simple : celui de la per­mu­tation de leur nombre et plus exac­tement c’est un palin­drome : 253 et 352
sur les 5 carrés latin, 4 sont divi­sibles par 11 ce qui en soit est déjà inté­ressant :
253÷11=23
352÷11=32
880÷11=80
1353÷11=123

Ainsi nous obtenons des liens entre ces 4 carrés latin du fait qu’ils soient tous divi­sibles par 11 :

253+(11×9) = 352
(253+352)+(25×11)=880

(253+352+880)+(11×12)=1353
(352+880)+(11×11)=1353
(253+880)+(20×11)=1353

 Synthèse sur les carrés divisibles par 11

Peut-​​on savoir si ce lien est un effet de la per­mu­tation ou une volonté de dis­tinguer ces chiffres qui - rappelons-​​le - sont la somme des 4 carrés latin ? La seule chose de sûr est qu’il sont divi­sibles par 11 et que cette pro­priété n’est pas valable pour tout nombre. Il y a donc un choix délibéré, d’autant que nous allons voir d’autres liens avec le nombre 11.
Avant de nous inté­resser au carré 61, nous allons nous arrêter sur les 3 sou­rates par­ti­cu­lière : 38 71 et 82

 les sourates 38 71 et 82

Comme nous l’avons vu, ces trois sou­rates sont les seules dont l’ordre de révé­lation cor­respond à l’ordre de sourate [4]. Mais il y a bien plus entre ses sou­rates :
38+(3x11)= 71
38+(4x11)= 82
donc
71+11=82

Nous pouvons affirmer que ce rapport lié au nombre 11 n’est pas du hasard. Désormais, nous pouvons nous inté­resser au carré de 61 et vous allez com­prendre la place des 3 sou­rates par­ti­cu­lières dans l’organisation mathé­ma­tique du Coran :

 Carré de 61

Le carré de 61 est le seul qui ne soit pas divi­sible par 11. La somme de chaque ligne et colonne du tableau de 61 donne 3526. Si nous ajoutons une à une les 3 sou­rates par­ti­cu­lières, nous obtenons :
3526 + 38 = 3564
3526 + 71 = 3597
3526 + 823608

Si nous ana­lysons les 3 chiffres obtenus :
3564 /​ 11 = 324
3797 /​ 11 = 327
3608 /​ 11 = 328
Par contre 3526 +(38+71+82) = 3717. Ce chiffe n’est pas divi­sible par 11.

Le fait d’ajouter ses 3 sou­rates à la somme du groupe 61 fait que les chiffres obtenus sont divi­sibles par 11.

 Synthèse générale

Résumons ce que nous avons trouvé.

 2 choses importantes

1) Ainsi en per­mutant chaque sourate avec leur ordre de révé­lation, nous obtenons 5 carré latins de groupe 5, 7, 16, 22 et 61 sou­rates. D’ailleurs remarqué que : 5+7+16+22+61= 111

2) de la per­mu­tation, il reste 3 sou­rates dont leur ordre de révé­lation= ordre de sou­rates : 38, 71 et 82

 Les points clefs

3 éléments en ressortent
1) Les sou­rates par­ti­cu­liers : 38, 71 et 82 sont liés par le nombre 11 de la maniere sui­vante
38 +(11x3)= 71
38 +(11x4)= 82
donc
71 + 1182

2) les 4 carrés latin de groupe 5, 7, 16 et 22 sont liés par le nombre 11 de la maniere suivant :
253÷11=23
352÷11=32
880÷11=80
1353÷11=123

Les nombres sont divisible par11

3) le carré de 61 dont la somme fait 3526 est lié avec le nombre 11 grâce au sourate par­ti­cu­lière, de la manière suivante :
3526 + 38 = 3564 et 3564÷11=324
3526 + 71 = 3597 et 3597/​11= 327
3526 + 82 = 3608 et 3608÷11=328

 Synthèse

L’ensemble des résultats n’est pas du au hasard, il y a une volonté propre pour lié l’ensemble des nombres par le nombre 11 comme-​​ci celui-​​ci était clef.


D’ailleurs, la somme des sou­rates de 1 à 114= 6555 la encore nous pouvons trouver un rapport avec le nombre 11 :


6555+111=6666 qui est divisible par 11 6666/11=606

Ces travaux n’ont pas la volonté de prouver l’existence du dieu des musulmans. Ces travaux ont pour unique but de montrer un rapport mathé­ma­tique entre l’ordre des sou­rates et leur ordre de révé­lation. Il est étonnant que ces travaux ne semblent pas avoir été trouvés, d’ailleurs aucun ouvrage ne semble en parler.

 Le nombre 111 dans les autres religions

 Remarque sur 114

11437+38+39
C’est une somme consé­cu­tives dite tri­an­gu­laire
114=6*19

alors que :
111=36+37+38
C’est une somme consé­cu­tives dite tri­an­gu­laire

 Gématrie hébraique

On retrouve le nombre 111 dans d’autres reli­gions. Dans la gué­matrie hébraïque, par exemple, la pre­mière lettre l’alphabet (א ou aleph) vaut 1, tandis que les lettres qui com­posent le mon "aleph" (פ ל א) valent 111 au total [5].

 Nouveau testament

Dans le Nouveau Tes­tament, si on prend le nombre de cha­pitres des quatre Evan­giles et de l’Apocalypse, on obtient 28+16+24+21+22 = 111. Y avait-​​il là aussi une volonté d’utiliser le nombre 111 ou est-​​ce une simple coïncidence ?

 La vie du prophète

Nous retrouvons ce nombre dans la vie du pro­phète Mahomet :
Il est né en 571 après Jésus Christ à la Mecque

Nous pré­cisons qu’il y a un débat sur sa date de nais­sance : 570 ou 571, pour notre démarche nous prenons 571

D’après la tra­dition, il reçoit la révé­lation à l’age de 40 ans soit en 611

11 ans plus tard, soit 622 com­mence ce qu’on appel l’hégire mar­quant le début du calen­drier islamique

Pour cer­tains, le nombre 111 serait le nombre de Dieu comme 666 est le nombre de Satan [6]. Il y aurait donc eu une volonté chez les pre­miers chré­tiens d’utiliser ce nombre et les rédac­teurs du Coran auraient fait de même, mais pourquoi un tel com­plexe mathématique ?

Ce travail serait aujourd’hui plus aisé à réa­liser avec un ordi­nateur qui explo­rerait toutes les com­bi­naisons mathé­ma­tiques (ordres des révé­lation, carrés latins…). Mais les rédac­teurs du Coran ne pos­sé­daient pas d’ordinateur à leur époque. Avec les outils mathé­ma­tiques du 7e siècle, ce travail serait extrê­mement labo­rieux. A moins qu’un mathé­ma­ticien nous explique la méthode qui aurait pu être utilisée ?


D’autres travaux sont à l’étude pour com­prendre s’il existe des liens dans d’autres reli­gions ou d’autres domaines, et la raison de ces liens.

 Remarque modé­ration Wiki­pédia

Pour mieux par­tager cette décou­verte, nous avions décidé de la mettre sur wiki­pédia hors qu’elle fut notre sur­prise en lisant cela suite au retrait du lien : voir sur wiki

Bonjour,

j’ai retiré le lien qui menait vers le site Projet22. Une démons­tration pseudo-​​mathématique qui tente de démontrer le coté divin du Coran n’a abso­lument rien à faire sur Wikipédia.

Cordialement,

Olive.

Il est étonnant que les modé­ra­teurs ne lisent pas un article via un lien proposé.

Ce modé­rateur ecrit une démons­tration pseudo-​​mathématique, un jugement de valeur qui a pour but de décré­di­bi­liser une recherche.

Enfin cet article ne démontre en rien le coté divin du coran, il apporte juste un élément mathé­ma­tique inté­ressant et rien d’autres !

Je peux com­prendre le retrait du lien mais les remarques sont fausses et déce­vante de la part de ce modé­rateur qui n’a pas cherché plus loin que ça, A se demander s’il a lu l’article ou voire s’il a bien compris ce qui était exposé…

Nous remer­cions notre par­te­naire Plombier Paris 15 pour la mise à dis­po­sition des locaux en vue de la pré­sen­tation de l’étude.

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?



[1] Les sou­rates du Coran semblent classées par thème, indé­pen­damment de leur ordre de "révé­lation" : au début les sourate sur Dieu, au milieu des textes de loi (tabous ali­men­taires, textes juri­diques…), à la fin les sou­rates sur l’apocalypse et la vie après la mort. Selon la tra­dition, c’est le Pro­phète Mohammed, inspiré par l’ange Gabriel, qui aurait ordonné l’agencement des sou­rates et des versets.

[2] Le Coran aurait été révélé en plu­sieurs étapes à Mohammed, avant et après l’hégire en 622, c’est-à-dire le dépla­cement de la Mecque vers l’oasis de Yathrib (l’ancien nom de Médine), qui marque la rupture avec le modèle social de la Mecque. L’ange Gabriel aurait com­mencé à com­mu­niquer avec Mohammed dès 610.

[3] A la dif­fé­rence près que dans un carré magique, on tient compte aussi des diagonales.

[4] Ces trois sou­rates, pourtant, n’ont rien de par­ti­culier dans leur contenu. La construction mathé­ma­tique du Coran ne semble pas liée au texte.

[5] Aleph א vaut 1, lamed ל vaut 30, et pe פ vaut 80.

[6] Apo­ca­lypse de St Jean, cha­pitre 13, verset 18.


35 votes

Commentaires

Logo de syagrius
mercredi 28 septembre 2011 à 12h20 - par  syagrius

Nous trouvons l’ordre actuel dans l’édition égyp­tienne de l’al-Qur’ân publiée en 1923

Effec­ti­vement il semble y avoir des diver­gences entre cer­tains, ce qui soulève donc la question de la relation mathé­ma­tique dans le coran que nous avons trouvé..
Soit se sont des savants qui ont glissé se genre de relation(pour quelle relation) ou alors l’ordre avec les rela­tions seraient le bon dans le sens des origines(la encore pourquoi ?

Ainsi peux être que l’auteur tente de pro­poser un ordre qui lui sem­blerait plus juste ?

Dans tout les cas la relation trouvé n’est pas du au hasard, il y a der­rière une volonté d’avoir agencé ainsi..

Logo de un inconnu
mercredi 28 septembre 2011 à 10h43 - par  un inconnu

Pour l’isbn vous le trouverez dans ce lien :

http://​www​.amazon​.fr/​S​c​i​e​n​c​e​s​-​du-Co…

Pour l’instant je ne peux pas scanner,
en fait, il y a bien plus que 2 erreurs de l’ordre chro­no­lo­gique cité dans ce livre ;
voilà la liste chro­no­lo­gique (p.119-120) :
96 74 68 73 111 81 87 92 89 93 94 103 100 108 102 107 109 105 113 114 112 53 80 97 91 85 95 106 101 75 104 77 50 90 86 54 38 7 72 36 25 35 19 20 56 26 27 28 17 10 11 12 15 6 37 31 34 39 40 41 42 43 44 45 46 51 88 18 16 71 14 21 23 32 52 67 69 70 78 79 82 84 30 29 83 2 8 3 33 60 4 99 57 47 13 55 76 65 98 59 110 24 22 63 58 49 66 62 64 61 48 5 9

Logo de syagrius
mercredi 28 septembre 2011 à 09h48 - par  syagrius

Disons que l’ordre chro­no­lo­gique est dans le coran et c’est véri­fiable donc pouvez vous nous donner la réfé­rence exact ou vous voyez que la 74 e sou­rates est la seconde révé­lation car non seulement c’est une erreur et pour un musulman se fier à une source autre que le coran et citer d’autres livres c’est en seconde erreur…
Sachant que la 74 offi­ciel­lement indiqué dans le livre est la 4e révé­lation et la sourate 68 est la 2e révé­lation, l’auteur au final a 2 erreurs.

Si vous pouviez nous faire un scan de la page du livre ainsi que ses refe­rences isbn sachant que vous devez l’avoir. Nous contac­terons l’auteur pour soit lui indiquer qu’il a fait une erreur ou alors qu’il nous indique ses sources qui ne sont pas en accord avec le coran. Surtout si cette auteur parle dans son livre :

Les Sciences du Coran traitent des causes de la révé­lation et assem­blage du Coran, inter­pré­tation des textes cora­nique et de sujets récents.

Nous ne sommes pas Musulman mais le travail a été vérifié afin de s’assurer qu’aucune erreur se soit glissé.

D’ailleurs, vous avez le pu le constater sur le site de la mosquée Paris ou il y a erreur donc je me répète mais il faut être extrê­mement prudent..Nous les avons contacté afin qu’il puisse cor­riger cette erreur..

Il est toujours bon de faire remonter se genre d’infos…
Merci

Logo de un inconnu
mercredi 28 septembre 2011 à 09h26 - par  un inconnu

C’est vrai que cette ordre officiel se trouve aussi dans le Coran que je possede, je viens de le remarquer. Cependant, d’après le livre de Asmaa Godin dans "les sciences du Coran" éd. Al qalam, celle-​​ci cite un ordre de révé­lation chro­no­lo­gique dif­ferent et qui est tiré du livre d’Ibn ad-​​Douris, "Fadâylou al-qor’ân" (entre autres la sourate 74 qui est la 2ème dans l’ordre chro­no­lo­gique). Elle donne une chaîne de trans­mission de rap­por­teurs qui remonte à Ibn ’Abbâs, un com­pagnon du Pro­phète Mohammed. Quant à savoir pourquoi celui-​​ci n’a pas été pris en compte dans l’ordre officiel chro­no­lo­gique, je ne sais pas. Il semble en fait que vos recherches confirment laquelle des deux ordres chro­no­lo­giques est la bonne.

Logo de syagrius
mardi 27 septembre 2011 à 17h43 - par  syagrius

Non pas du tout…la sourate 74 est la 4e révélation…

La deuxième révélation est la 68e sourate….

Pour vérifier regarder notre tableau

ou bien sur le site d’un coran en ligne, je vous met direc­tement le lien de la sourate 74et vous lirez Pré-​​hég. n°4
Alors que la sourate 68 est bien la seconde révélation.

Il est important d’etre précis, veillez à vérifiez vos sources…

D’ailleurs sur le site de la mosqué de paris, il y a une erreur.

Meme sur les sites offi­cielles, il faut etre vigilant :
http://​docu​ments​.pro​jet22​.com/​soura…

J’ai entouré en rouge la ou il y avait une erreur…l’ordre juste est :

96, 68, 73, 74, I, III, 81, 87, 92, 89, 93, 94, 103, 100, 108, 102, 107, 109, 105, 113, 114, 22, 53, 80, 97, 91, 85, 95, 106, 101, 75, 104, 77, 50, 90, 86, 54, 38, 7, 72, 36, 25, 35, 19, 20, 56, 26, 27, 28, 17, 84, 30, 29, 83, 2, 8, 3, 33, 60, 4, 99, 57, 47, 13, 55, 76, 65, 98, 59, 24, 22, 63, 58, 49, 66, 64, 61, 62, 48, 5, 9110.

Logo de un inconnu
mardi 27 septembre 2011 à 15h35 - par  un inconnu

Bonjour, vous oubliez dans l’ordre chro­no­lo­gique des sou­rates la sourate 74 qui se trouve juste après la 96 (1ère révélation).

Logo de mathesis universalis
lundi 26 septembre 2011 à 15h27 - par  mathesis universalis

comme promis voici mon commentaire sur mon blog à propos de votre travail :

http://recherchedelaverite.wordpres…

Logo de syagrius
samedi 24 septembre 2011 à 17h52 - par  syagrius

Merci pour votre commentaire…Je me suis rendu sur votre blog.…je dirai que le coté mathé­ma­tique est important dans le sens ou nous sou­haitons com­prendre un tel agencement.…

Par contre, nous recher­chons jus­tement à mieux comprendre.…certaine expli­cation sont inter­es­sante sur votre blog meme si pour le moment ca reste un peu flou…

Nous étudions encore le principe pour voir si nous n’avons rien oublié, car il sem­blerait qu’il y ai autre chose…

Merci pour votre contribution…

samedi 24 septembre 2011 à 16h53

Bonjour,

très inté­ressant travail, et qui de plus appelle de nom­breux travaux et recherches ulté­rieurs, bravo !

j’en ai dit un peu plus en réponse à votre commentaire sur mon blog :

http://recherchedelaverite.wordpres…

Publications

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

17 janvier - Des organoïdes de cerveau humain en laboratoire

Savez-​​vous ce qu’est un orga­noïde ? La repro­duction d’un organe en labo­ra­toire. Selon l’Institut (...)

10 mai 2015 - Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

Le cargo russe Pro­gress dont nous par­lions dans nos pré­cé­dentes brèves s’est fina­lement (...)

7 mai 2015 - Suivez le crash du cargo russe en direct

Revue de presse sur l’affaire sur cargo spatial Progress Le cargo russe qui s’était décorché de (...)

4 mai 2015 - Avec l’EMDrive, la Nasa pourrait relancer la conquête spatiale !

La NASA vient de ter­miner un test "dans le vide" de l’EMDrive, un moteur déformant l’espace-temps (...)

30 avril 2015 - Un cargo russe tombe actuellement sur la Terre

Ceci n’est pas un fake. Le cargo russe "Pro­gress" qui devait ravi­tailler la Station Spa­tiale (...)