Un chercheur de la NASA pense que nous vivons dans la Matrice

vendredi 14 septembre 2012

Rich Terrile, directeur du Center for Evo­lu­tionary Com­pu­tation and Auto­mated Design du labo­ra­toire Jet pro­pulsion de la Nasa, a donné une interview dans le magazine Vince dans lequel il montre que l’hypothèse Matrix peut être envi­sagée au vu de l’évolution de la puis­sance infor­ma­tique, des résultats de la phy­sique quan­tique (l’observateur modifie son envi­ron­nement, comme dans les jeux vidéos), de la nature maté­rielle de l’esprit humain (la conscience ne serait qu’un effet du fonc­tion­nement du cerveau, un pro­cessus com­plexe mais repro­duc­tible) et de celle de l’univers (le monde est régi par des lois qui sont compréhensibles).

Cer­tains exemples donnés par Terrile sont plutôt tri­viaux. La com­pa­raison avec l’informatique et les jeux vidéos s’imposent parce qu’ils consti­tuent notre univers, tout comme le déve­lop­pement de la méca­nique au 17-​​18e siècle amena les scien­ti­fiques a com­parer Dieu à un "grand archi­tecte" et celui de bio­logie au 19e siècle à com­parer la société à un "orga­nisme vivant".

Par ailleurs, les hypo­thèses for­mulées n’apportent rien par rapport à Matrix ou à d’autres théories [1].

Le but du M. Terrile ne serait-​​il pas de faire de la publicité pour son pro­chain livre, comme le signale le magazine Vince ?

Fina­lement, le véri­table intérêt de cet article est de montrer qu’un cher­cheur de la NASA pour émettre cette théorie sans se décré­di­bi­liser auprès de ses collègues.

Et s’il disait vrai ?

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?





Publications