Prophétie de Saint Malachie ou prophétie des papes

vendredi 3 mai 2013
par  syagrius
popularité : 100%

La pro­phétie de Saint Malachie est un texte de type pro­phé­tique. L’œuvre qui fait 5 pages est attribuée à Saint Malachie d’Armagh ou d’Armagli , arche­vêque et non évêque d’Irlande né en 1094 dans la famille O’Morgair, selon Saint Bernard de Clairvaux et mort en 1148 à Clairvaux.
Il a été canonisé par le Pape Clément III, le 6 juillet 1190. Sa fête se célèbre le 3 novembre.

Saint Malachie a assisté au Concile général du Latran en 1139, sous le pon­ti­ficat d’Innocent II, c’est à partir de cette époque qu’il écrivit son texte/​manuscrit et il remis à Innocent II. Ainsi le texte a été oublié dans les archives du Vatican et ne revit le jour qu’en 1595.
JPEG - 49 ko

Saint Malachie d’Armagh, évêque d’Irlande

Elle est publiée le pre­mière fois en 1595 par le béné­dictin de Venise Arnold de Wion.

Avant de publier ses travaux sur la Pro­phétie des papes, Arnold de Wion les soumit au savant domi­nicain Alphonse Ciaconi, né en 1540 à Baeça (Espagne), et mort à Rome en 1599.
A savoir que le prin­cipal ouvrage de ce moine fut imprimé au Vatican en 1601, intitulé Vitae et res gestae Pon­ti­ficum roma­norum et romanae Ecclesiae car­di­nalium et illustré des por­traits de tous les papes, puis de leurs armes ainsi que des armes de tous les car­dinaux.
C’est Ciaconi qui effectua les pre­miers rap­pro­che­ments entre les devises de la pro­phétie et cer­tains éléments carac­té­risant les papes, tels que le nom de famille, les armoiries ou le lieu de nais­sance. Il remit son étude à Wion pour publication.

Ange Man­rique, contem­porain de Malachie, ne men­tionne aucune pro­phétie dans les papiers de l’évêque irlandais qu’il a eus en sa pos­session après la mort de ce dernier à l’abbaye de Clairvaux en 1148. Par ailleurs, Jean de Salisbury et Pierre le Véné­rable ont tra­vaillé sur l’œuvre de Malachie et n’évoquent pas d’avantage de pro­phétie. Bernard de Clairvaux, contem­porain et ami de Malachie, a publié la bio­graphie de ce dernier peu de temps après sa mort, sans jamais évoquer les pré­tendues pro­phéties qu’il aurait écrites. Enfin, le texte laisse trans­pa­raître des connais­sances caba­lis­tiques que Malachie ne pos­sédait pas.

On suppose en général que ces pro­phéties auraient été rédigées pour le conclave de 1590 afin d’en influencer le résultat, même si le but recherché ne fut pas atteint.

Ainsi nous pouvons nous poser la question si Malachie a bien écrit ces célèbres prophéties.
Un de ses contem­po­rains, l’auteur des Annales de Citeaux, Ange Man­rique, assure en effet qu’ayant eu en sa pos­session les papiers du saint, il ne trouva trace d’aucune pro­phétie. De plus, ni Jean de Salisbury, ni Pierre le Véné­rable, qui exa­mi­nèrent les travaux de saint Malachie, ne font allusion à cette pro­phétie des papes publiée plus tard par Arnold de Wion. D’ailleurs, l’auteur véri­table de cette pro­phétie semble pos­séder une culture alchi­mique et un savoir caba­lis­tique étrangers à saint Malachie.

 Le texte

Le texte est composé d’une série de 111 devises carac­té­risant le pon­ti­ficat, ter­minées par une formule qui évoque le dernier pon­ti­ficat, la fin de Rome et le Jugement dernier.

Le premier pape de cette série de 111 est le pape Célestin II fut pape de 1143 au 8 mars 1144 suc­cesseur d’innocent II sous la devise : "Ex castro Tiberis" c’est à dire d’un chateau sur le Tibre. Le pontife qui avait reçu saint Malachie lors de son voyage à Rome et lui conféra le titre légat du Pape.

A savoir que la pro­phétie attribue une devise carac­té­risant chacun des 111 papes.

Depuis saint Pierre (1er pape) au pape Francois élus le 13 mars 2013 on dis­tingue :

  • 39 anti­papes
  • 266 papes
  • 3 papes éphémères

On trouve donc 308 papes, antipapes et éphémères en tout.

La prophétie comprend 111 papes et plus précisément : 100 papes + 11 antipapes.

Avant la pro­phétie soit avant le 165e pape :Célestin II on dis­tingue :

  • - 27 anti­papes
  • - 2 papes éphé­mères dont le dernier est Célestin II (15 ou 16 décembre 1124 – 16 ou 17 décembre 1124) à ne pas confondre avec le pape Célestin II celui qui marque le 1er pape de la pro­phétie.
  • - 164 papes

On compte 193 papes, anti­papes et éphé­mères avant les 111 devises Le 111e pape est le pape Benoît XVI dont la devise est De la gloire de l’olive :De gloria olivae qui a renoncé le 28 février 2013 qui est la saint Romain et Antoi­nette. Benoît XVI est le premier pape émérite.

Cette pro­phétie n’a pas été condamné par l’église, d’autant plus que éton­nement cer­tains papes ont fit frapper des médailles à l’effigie de la devise suivant le texte de saint Malachie.

 Pierre le Romain

La pro­phétie se termine par une 112e selon l’édition de 1595 concernant Pierre le Romain, suc­cesseur du Saint Père Benoît XVI qui est le pape François depuis le 13 mars 2013

"Dans la der­nière per­sé­cution de la sainte Église romaine siègera Pierre Romain, qui paîtra ses brebis au milieu de nom­breuses tri­bu­la­tions. Ces tri­bu­la­tions passées, la ville aux sept col­lines sera détruite et le juge redou­table jugera son peuple."

"In per­se­cu­tione extrema Sacrae Romanae Ecclesiae sedebit Petrus Romanus qui pascet oves in multis tri­bu­la­tio­nibus ; quibus tran­sactis, civitas sep­ti­collis diruetur ; et Judex tre­mendus judi­cabit populum "

A savoir, la ville aux 7 collines est Rome.

La pro­phétie de Saint Vincent Ferrier (15 ième siècle) annonce en par­ti­culier que ce pontife régnera 6 ans et demi, qu’il gou­vernera le monde avec une grande sainteté.
Il rendra son âme à Dieu trois ans après son retour de Jéru­salem (c’est à dire trois ans après son retour de la sep­tième et der­nière Croisade).

 La frise des papes de la basilique saint Paul

Nous pouvons lire sur beaucoup de sites que cette pro­phétie est confortée par le fait que dans la basi­lique et non église Saint-​​Paul hors les murs à Rome il y a une frise repré­sentant tout les papes et qu’à coté du médaillon de benoit XVI il ne reste plus qu’un seule médaillon. Ce dernier empla­cement celui du dernier pape de la pro­phétie Pierre le Romain

JPEG - 132.4 ko

Saint Paul hors les murs

En effet, cette basi­lique pour la petite his­toire a été détruite en 1823 dans un incendie et il fut recons­truite à l’identique.

JPEG - 149.9 ko

Inté­rieur de la basilique

A l’intérieur, en outre les 5 nefs séparées par 80 colonnes mono­li­thiques de granit, une longue frise fait le tour de la basi­lique repré­sentant les 265 papes depuis Saint-​​Pierre dans un médaillon.

JPEG - 184.4 ko

Vue d’une partie de la frise

L’emplacement du pape actuel est éclairé

JPEG - 107.9 ko

Médaillon du pape benoit XVI

JPEG - 74.4 ko

Vue de face du pape actuel

A gauche de celui de Benoit XVI, il y en a deux vierges.

JPEG - 92.8 ko

le médaillon de Benoit XVI est caché par la colonne

On peux remarquer qu’un certain nombre ont cer­tai­nement été ajouté au retour du mur. Ils ont été ajouté appa­remment après la mort de Jean-​​Paul II.

JPEG - 147.1 ko

Les médaillons au retour du mur

Ainsi pour tout ceux qui écrivent ou affirment que la liste des médaillons est conforme à la pro­phétie de Saint Malachie, nous pouvons affirmer que c’est faux. Même si on part du principe que les médaillons au retour ont été ajoutés récemment. Il reste 2 médaillons vierges après Benoit XVI.

 Les devises les plus représentatives

  • Célestin II (26 sep­tembre 1143-​​1144). Mort le 8 mars à Rome. Il est défini par les mots "Ex Castro Tiberi" c’est-à-dire "Du Château de Tibre", venait effec­ti­vement de la petite ville de Citta Di Cas­tello (Château), placée sur le bord du Tibre.
    Pour celle-​​ci nous pouvons penser que la devise cor­robore à Célestin II du fait que Saint Malachie est de son époque.
  • Lucius II (10 mars 1144-​​1145). Mort le 25 février à Rome. Sa devise "Inimicus expulsus" soit "L’ennemi expulsé". De la famille Cac­cia­nemici que nous décom­posons de la sorte cacciare=chasser et nemici=les ennemis.
  • Adrien IV (5 décembre 1154-​​1159). Mort le 1 sep­tembre à Anagni. Sa devise "De rure albo" soit "De la cam­pagne blanche". Paysan né dans le bourg de Saint-​​Alban, a savoir que alba=blanc.
  • Victor IV (7 sep­tembre 1159-​​1164). Mort le 20 avril à Lucques. Sa devise "Ex tetro carcere" soit "D’une noire Prison". A savoir qu’il fut car­dinal in carcere = en prison
  • Célestin IV (25 octobre 1241-​​1241). Mort le 10 novembre. Sa devise "Leo Sabinus" soit " Le lion de la Sabine". Milanais, dont les armes repré­sen­taient un lion et cardinal-​​évêque de la Sabine.
  • Clément IV (5 février 1265-​​1268). Mort le 29 novembre. Sa devise "Draco depressus" soit "Le dragon vaincu". Ses armes repré­sen­taient un aigle tenant dans ses serres un dragon.
  • Pie VII (14 mars 1800-​​1823). Mort le 20 août. Sa devise est "Aquila rapax" soit "Aigle rapace", fut dépouillé de ses états par Napoléon (l’Aigle Impérial) et l’obligea de signer le Concordat le 25 janvier 1813..
  • Gré­goire XVI (2 février 1831-​​1 juin 1846). Sa devise "De balneis Etruriae" c’est à dire "De Balnes en Etrurie" était reli­gieux de l’ordre des camal­dules fondé par St Romuald à Balnes en Etrurie, et créa le musée étrusque au vatican
  • Pie IX (16 juin 1846-​​1878). Mort le 7 février. Sa devise est "Crux de cruce" soit "Croix venant de la Croix".Ce pape eut à sup­porter la croix de la per­sé­cution lors de la révo­lution ita­lienne (le Risor­gi­mento) et cette révo­lution était dirigée par la maison de Savoie qui porte une croix dans ses armoiries.
  • Léon XIII (20 février 1878-​​1903). Mort le 20 juillet. Sa devise "Lumen in caelo" soit "La lumière dans le ciel". Ce pape appar­tenait à la famille des Pecci dont les armes repré­sentent une comète dans un ciel d’azur.
  • Benoit XV (3 sep­tembre 1914-​​1922). Mort le 22 janvier. Sa devise est "Religio depo­pulata" soit "La religion dépeuplée", régna pendant la 1er guerre mon­diale et la révo­lution mon­diale consé­cutive qui vida les temples de la chrétienté..
  • Paul VI (21 juin 1963-​​1978). Mort le 13 mai. Sa devise est "Flos florum" soir "La fleur des fleurs". Le lys, sur­nommé "la fleur des fleurs", est le symbole de la ville de Flo­rence dont ce pape était ori­gi­naire. De plus, ses armes étaient formées de trois lys.
  • Jean Paul 1er (26 août 1978-​​1978). Mort le 28 sep­tembre à 23 heures. Sa devise est "De mediate lunae" soit "De la moitié de la Lune". Elu lors de la demi-​​lune, Jean-​​Paul I mourut 33 jours plus tard.

 - Jean Paul II

(16 octobre 1978-​​2 avril 2005).. Sa devise est "De Labore solis" soit "du labeur/​travail du Soleil".
Il est né un jour d’éclipse par­tielle solaire, le 18 mai 1920. Il est à l’origine de la pre­mière réunion inter­na­tionale inter-​​religieuse, réunissant plus de 194 chefs de reli­gions. Il y a eu 2 éclipses par­tielles en 1920 (le 18/​05 et le 10/​11).
Son pon­ti­ficat (26 ans 5 mois et 18 jours) est à ce jour le deuxième plus long de l’histoire de l’Église après celui de Pie IX (31 ans 7 mois et 23 jours).

Il est mort le 2 avril 2005 à l’age de 84 ans, après 26 ans et demi de pon­ti­ficat. Beaucoup de site pré­tendent qu’il est mort le jour d’une éclipse, ce qui est la encore une gros­sière erreur.
Par contre il y a eu 6 jours de céré­monie et il fut enterré le 8 avril 2005 et la célé­bration fut pré­sidée par le car­dinal Joseph Rat­zinger qui n’était pas encore pape. Il a été élu pape le 19 avril 2005.

Justement le 8 avril 2005, il y a eu une éclipse annulaire de Soleil

 - Benoit XVI

(2005-​​20 ??). Né le 16 avril 1927 à Marktl am Inn, Alle­magne. Sa devise est "De gloria olivae" soit "De la gloire de l’olive". Le 6 novembre 1992 le pape devint membre de l’académie des sciences morales et poli­tiques. Le pape Benoit XVI, est venu en ce lieu le 13 sep­tembre 2008 ; il a reçu les marques de respect et d’attachement de ses confrères de l’Institut de France, sous cette Coupole. JPEG - 96.3 ko

Benoît XVI le 13 sep­tembre 2008 à l’Institut de France

Vous remar­querez que les cos­tumes sont brodés en plein d’une branche d’olivier en soie vert foncé

Du temps où il était car­dinal Joseph Rat­zinger, il y a 16 ans, avait été élu, le 13 janvier 1992, membre associé étranger de l’Académie des sciences morales et poli­tiques au fau­teuil laissé vacant par le décès d’Andreï Sakharov et "ins­tallé" par une réception sous la Coupole le 6 novembre de cette même année.

 la durée de la pro­phétie

Pouvons nous déter­miner la durée de cette pro­phétie qui calque de façon éton­nante à la plupart des papes.
voir la liste

L’une des devises qui nous nous inté­resse est la 73e, celle qui cor­respond au pape Sixte V (24 avril 1585-​​1590). Mort le 27 août. Sa devise est "Axis in medietate signi" soit "L’axe au milieu du signe".

Pouvons nous penser que cette devise marque un axe au milieu d’un signe ?

Intéressons nous de plus prêt à ce pape.

 Felice Peretti

Felice Peretti (né le 13 décembre 1520 à Grot­tammare, dans la pro­vince d’Ascoli Piceno, dans les Marches - mort à Rome le 27 août 1590), élu pape le 1er mai 1585 sous le nom de Sixte V (dit Sixte Quint ; en latin Sixtus V ou Systus V, en italien Sisto V).

En 1586, Sixte V inaugure tout une série de travaux. Son but était de mettre en évidence des sym­boles de l’Antiquité devant les prin­cipaux édifices reli­gieux romains.

C’est ainsi qu’il fait déplacer l’Obélisque du Vatican, un obé­lisque égyptien, trans­porté à Rome par Caligula pour orner la spina de son nouveau cirque du Vatican) à la place qu’on lui connaît aujourd’hui sur la place Saint-​​Pierre.

JPEG - 139.4 ko

Obé­lisque place saint Pierre dans le pro­lon­gement Basi­lique Saint Pierre

JPEG - 127 ko

Le 30 avril 1586, l’obélisque est arraché de sa base antique du Circus Vati­canus, et le 7 mai on se met à le traîner vers l’emplacement actuel. Il a fallut 7 jours pour le déplacer.

Le 10 sep­tembre 1586,160 chevaux attelés à qua­rante cabestans, et neuf cents hommes mar­chant au son de la trom­pette et s’arrêtant à celui de la cloche, enlèvent l’immense bloc, et le laissent retomber sur son piédestal.

Mais le pape Sixte V ne s’arrêta pas la, il fit déplacer/​déterré 5 autres obélisques :

  • 1587 : L’obélisque de la place de Sainte-​​Marie-​​Majeure, dont l’emplacement d’origine etait celui du Mau­solée d’Auguste
  • 1588 celui devant la basi­lique Saint-​​Jean-​​de-​​Latran qui était dans le Grance Cirque
  • 1588 L’obélisque de la Villa mattei donc l’emplacement est au capitole
  • 1589 Celui de la place du peuple/​ Piazza del Popolo qui était dans le grand cirque
  • 1589 Celui de Flo­rence, jardins Boboli présent avent dale Iseum cam­pense Et celui qui est le plus inté­ressant du fait des ses hié­ro­glyphes, au milieu de la

Il y a eu 6 obé­lisques déplacés sous le pon­ti­ficat de ce pape, c’est sous son pon­ti­ficat qu’il y a eu le plus d’érection.

Ainsi le pon­ti­ficat ce de pape est marqué par l’érection d’obélisques, tel des phares dans l’histoire, pour­rions nous dire des axe ?

Si nous consi­dérons ses obé­lisques comme des axe, ils sont donc "L’axe au milieu du signe".

Ces obélisques/​axes se trouve au milieu de quoi ?

Je ne pense pas qu’il faille chercher très loin..Ils marquent le milieu de la pro­phétie de saint Malachie.

Donc on considère que devise est le milieu de la pro­phétie, il faut prendre le milieu du pon­ti­ficat du pape Sixte V. Il a été pape de 1585 à 1590, soit l’année 1587 marque le milieu de son pon­ti­ficat et le milieu de la prophétie.

Ainsi entre le début 1143 du premier pape Célestin II et le milieu du pon­ti­ficat du pape Sixte V 1587, il y a donc 444 années.

C’est rela­ti­vement étonnant que nous tombons sur un nombre dit uni­formes ayant les mêmes chiffres : 444

Nous avons donc la durée de la moitié de la pro­phétie soit 444 années qui est définis par la 73e devise cor­res­pondant au pape Sixte V

Nous pouvons donc savoir la fin de la prophétie soit : 1587+444= 2031

Donc en 2031, ça sera la fin de la pro­phétie et du dernier pape soit le fameux Pierre le Romain.

Le plus intri­guant si cela est juste, est comment Saint Malachie a pu déter­miner non seulement des devises aussi pré­cises et réussir à indiquer plus 400 ans après sa mort le milieu de sa pro­phétie et surtout de tomber juste par rapport à notre époque.

En effet la 73e devise en terme de nombre n’est pas le milieu des 111 mais indique le milieu de la pro­phétie, comment est il pos­sible qu’il a pu prendre en compte l’allongement de l’espérance de vie à savoir si Benoit XVI est bien l’avant dernier pape.

 Prophétie de Saint Vincent Ferrier

Si nous prenons compte d’une autre pro­phétie, celle de Saint Vincent Ferrier (15 ième siècle). Celle-​​ci annonce en par­ti­culier que le 112e pontife régnera 6 ans et demi, qu’il gou­vernera le monde avec une grande sainteté.

 La démission de Benoit XVI**

Le 11 février 2013, Benoit XVI annonce en latin qu’il renoncera à ses fonc­tions le 28 février 2013 à 20heures précise pour des raisons de santé.

Benoit XVI âgé de 85 ans et étant le 265e « vicaire du Christ », dit être :

parvenu à la cer­titude que (ses) forces, en raison de l’avancement de mon âge, ne sont plus aptes à exercer de façon adé­quate le ministère" de pape et évêque de Rome.

Il est monté sur le trône le 19 avril 2005 suc­cédant à Jean Paul II et fêtera ses 86 ans le 16 avril 2013

Ainsi nous constatons que suivant la pro­phétie de Saint Vincent Ferrier nous pouvons déter­miner que le 112 pape de la pro­phétie de Saint Malachie régnera jusqu’en 2020.

Il reste donc 11 ans entre la fin du règne de Pierre le Romain et la pro­phétie qui selon nos calculs se termine en 2031.

 Le 28 février 2013

Pourquoi avoir choisir la date du 28 février ? Est ce pour choisir la fin du mois, arbi­traire ou suivant un intérêt ?

La seule chose que nous remar­quons est que jus­tement le 28 février est la fête du prénom Romain

Le 28 février n’est pas que la fête de Romain, mais c’est le saint le plus régu­liè­rement indiqué dans nos calen­driers, d’ailleurs le dicton pour le 28 février

Beau ciel à la Saint-​​Romain, Il y aura des denrées et du bon vin
ou bien

C’est une curieuse coïn­ci­dence d’avoir choisir comme date de renon­ciation de ses fonc­tions de Pon­tifex Maximus le jour de la fête de saint Romain qui je vous le rappel cor­respond au 112e pape : Pierre le Romain.

Coïn­ci­dence, ou une volonté de cor­res­pondre avec la pro­phétie, si tel est le cas ou veulent ils en venir ?

Il faut savoir qu’après le 28 février, com­mencera la période dite sede vacante soit la chaire de Pierre sera vide. Ainsi pour la pre­mière fois dans l’histoire moderne, un pape assistera à l’élection de son successeur.

Le 112e papes de la pro­phétie de Saint Malachie et le 266e papes est Francois ou Jorge Mario Ber­goglio excercant depuis le 13 mars 2013.

  • 1er pape ori­gi­naire d’Amérique du sud
  • 1er pape jésuite
  • 1er pape non européen depuis Gré­goire III (226e papes)

 Conclusion

Nous constatons donc que cette pro­phétie n’est cer­tai­nement pas du à un seul homme mais nous sommes sur que les textes actuels date du 16e siècle donc que la liste des papes qui a suivi ne pouvait pas être connus.
Donc comment les devises peuvent elles si bien collé aux dif­fé­rents papes ?

  • On admet que la pro­phétie est en bien une !
  • ou alors il y a une volonté de faire cor­ro­borer les papes à leur devise !

 Sources

_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​_​ Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?


29 votes

Commentaires

Logo de syagrius
lundi 5 janvier 2015 à 14h07 - par  syagrius

Votre com­men­taire est tres juste et une mise à jour a été réalisé pour plus de précision.

Logo de Zag
mercredi 31 décembre 2014 à 23h45 - par  Zag

Vous écrivez : Avant ses 111 papes, il y a eu 177 papes.
Or 111+177=288
or François est le 266ème si j’ai bien suivi. Donc 155 au lieu de 177, non ?
Sinon, pourquoi 177 ?

Logo de mehdi mountather
mardi 25 novembre 2014 à 10h52 - par  mehdi mountather

En islam la fin du monde après les mul­ti­plies séismes et éruption des volcans après ces séismes et éruption des volcans dans le monde normal la fin du monde .Aux êtres humains de convertir a l’islam pour éviter la peur et l’enfer et pour éviter la panique les 3 jours sans soleil de décembre ALLAH dit ( Ô hommes ! Craignez votre Sei­gneur, car le trem­blement de l’Heure der­nière sera quelque chose de ter­ri­fiant ! . Le jour où il se pro­duira, toute nourrice oubliera son nour­risson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes don­neront l’impression d’être ivres, bien qu’ils ne le soient pas, car le châ­timent de Dieu sera ter­rible.) 1 et 2 sourate Al-​​Hajj merci

jeudi 6 novembre 2014 à 15h48

Peut-​​on consi­dérer François comme "un pape comme un autre" vu qu’il a succédé à Benoît XVI suite à sa démission et non son décès ? Est-​​ce un "vrai" pape selon la tra­dition catholique ?

François ayant sous-​​entendu qu’il comptait bien démis­sioner quand il ne se consi­dé­rerait plus apte à diriger l’Eglise, la venue du pro­chain pape coincidera-​​t-​​elle avec la mort du dernier "vrai" pape, Benoît XVI ?

Est-​​ce-​​que le pro­chain pape, qui ne peut pas ne pas être au courant de la pro­phétie de Saint Malachie (!), choisira volon­tai­rement le nom de Pierre ?

Si quelqu’un peut répondre à mes questions…

Merci

Logo de lorenzo
mercredi 30 juillet 2014 à 00h46 - par  lorenzo

Pour com­pléter le texte, il reste un seul médaillon vierge après celui du Pape François sur la rangée latérale qui figure sur la photo.
Par contre, il reste 26 médaillons vierges dans toute la basi­lique.
Je les ai comptés :-) lors de ma visite en Juillet 2014.
Je n’ai pas pu vérifier que les 25 sup­plé­men­taires aient été ajoutés après la mort de Saint Jean Paul II mais il me semble qu’ils n’étaient pas pré­sents lors de ma pre­mière visite en 1978 après le décès de Paul VI.

Logo de nabuchodonosor
dimanche 15 décembre 2013 à 16h26 - par  nabuchodonosor

Moi j’aimerais plutôt que l’on se penche plus sur la fin de l’église romaine et non sur la fin du monde
Je m’explique ; car voici comment je com­prends cette pro­phétie : dans la fin de la per­sé­cution que mène la sainte église romaine, dirigée par pierre le romain qui dirigera les fidèles au milieu de beaucoup de dif­fi­cultés, la fin de celles ci sera marquée par la fin de l’intimité de Rome et le juge ter­rible jugera ses habitants(de Rome et non du monde).

Logo de Jean
jeudi 24 octobre 2013 à 00h19 - par  Jean

Je pense que la gloire de l olivier decrit plutot une periode avec les deux papes benoit xvi et francois. En effet, Malachie ne pouvait pas dif­fe­rencier l’un de l’autre puiqu’ils sont tous deux vivants. Cette periode peut repre­senter la paix ou alors la gloire d israel (vic­toire militaire ?).
Ainsi, les deux icones vides de la basi­lique saint Paul seront bien combles avec Francois d’une part, puis le fameux Pierre le Romain.

Pierre le romain n a pas de chiffre car il ne sera pas un pape elu du conclave. On peut sup­poser qu il heritera de cette fonction. Le meilleur can­didat ? Pietro parolin, recemment nomme numero deux du vatican. Il s appelle pierre, il est italien, il peut devenir pape si les cir­cons­tances l exi­geaient. Autre info, sa devise "qui nous separera de l amour du christ ?". Pietro pao­rolin pape ini­tiales PPP…ou 666 dans un mirroir.…

Logo de Frédéric
mardi 15 octobre 2013 à 20h37 - par  Frédéric

Pietro Parolin, N°2 du Vatican. Celui qui rem­pla­cerait le Pape en cas d’urgence…Peut-être donc ce fameux Pierre le Romain ?

Ancien diplomate de haut niveau qui a plaidé pour la non pro­li­fé­ration nucléaire.

Sa devise : Qui nous séparera de l’amour de Christ ?

La Gloire de l’Olivier : Israel détruit l’Iran de façon préventive.

Logo de gv
dimanche 7 avril 2013 à 11h08 - par  gv

bonjour,
je n’aime pas le catho­li­cisme car il est hypo­crite même dans ses dogmes mais je sais que cer­taines per­son­na­lités catho­liques sont de valeur : Benôît 16 en est une et je trouve admi­rable qu’il ait fait ce choix de démis­sionner. Pourquoi ? ça le regarde
les pro­phéties : ça me fait rire : vous y croyez encore ? on peut leur faire dire n’importe quoi a pos­te­riori ; soyons sérieux : per­sonne ne connaît l’avenir ; nous pouvons le changer ; ne pas confondre la divi­nation avec cette incroyable capacité sen­so­rielle que nous donne notre cerveau : pressentir,anticiper, ana­lyser des faits ,même l’ordinateur le fait,il nya rien d’irrationnel là dedans
l’humanité existe depuis sufi­semment de temps pour que n’importe qui puisse ima­giner les consé­quences de telle ou telle action ; n’est-ce pas d’ailleurs avec ça qu’on nous bride la liberté sous pré­texte du risque zero (comme si le risque zero existe ) ; on aura beau tout prévoir, il y’aura tou­jours le risque ; même nos gènes se trompent parfois et mutent ! rien n’est infaillible, mul­ti­plier les lois et obli­ga­tions ne sert à rien car on ne les connait pas du coup ! c’est l’enfer ! je reven­dique ma liberté ! je suis assez adulte pour ne pas nuire à autrui ou à la planète ! on en revient au même point : si les gens s’aimaient, ils feraient attention aux autres et ne feraient pas n’importe quoi ! les fumeurs arrê­te­raient de fumer par ex, les gens ne met­traient pas leur musique trop fort, ne rou­le­raient pas trop vite, ne pren­draient pas leur voiture après avoir bu plus de 2 verres d’alcool, ne feraient pas les malins en mon­tagne pour tuer ces braves secou­ristes, véri­fie­raient un peu mieux les avions avant le vol .…le profit ne serait pas dieu, l’amour serait dieu

Logo de Frédéric
mercredi 20 mars 2013 à 17h05 - par  Frédéric

parole du pape françois

"un jour nous regarderons ce très beau visage du Christ Ressuscité"

Logo de Frédéric
mercredi 20 mars 2013 à 16h59 - par  Frédéric

parole du pape francois relative à Fatima :

Dans son style très per­sonnel et très direct, le pape a aussi fait part de ses sou­venirs pour mieux illustrer sa caté­chèse : comme cette ren­contre avec une vieille femme en 1992, alors qu’il était évêque depuis peu, au cours d’une messe en l’honneur de la Vierge de Fatima à Buenos Aires. Cette dame lui explique que Dieu par­donne à tous, car tous les hommes ont pêché. "Si le Sei­gneur ne par­donnait pas tout, le monde n’existerait pas" lui a expliqué la vieille femme.

Logo de Frédéric
mercredi 20 mars 2013 à 16h57 - par  Frédéric

parole du pape françois :
"Quand nous ne confessons pas Jésus Christ me vient en tête cette phrase de Léon Bloy : celui qui ne prie pas le Sei­gneur, prie le diable. Et quand nous ne confessons pas Jésus-​​Christ, nous confessons la mon­danité du diable, la mon­danité du démon. "

Léon Bloy adepte de la prophécie de La salette…

Logo de Frédéric
mercredi 20 mars 2013 à 16h54 - par  Frédéric

Le Pape a été élu le 13/03/2013.Or c’était la fête d’un bien­heureux local Pierre II de la Cave.

http://​nominis​.cef​.fr/​c​o​n​t​e​n​u​s​/sain…

Annoncé le 13 03 2013 à 20H13.
Ordonné prêtre le 13 décembre 1969 (Samedi, jour de la Sainte Vierge).

Fatima apparaissait le 13 de chaque mois

Logo de Neimad
mercredi 20 mars 2013 à 09h44 - par  Neimad

Dans son dis­cours d’inauguration, il dit effec­ti­vement : "…che i miei fra­telli car­dinali sono andati a pren­derlo quasi alla fine del mondo". Que penser de l’ambivalence du terme "fine del mondo" ? Seul l’avenir nous le dira, mais soyons pru­dents. Ceux qui annon­çaient une "révé­lation" en 2012 ont été déçu…

Der­nière info : la messe d’intronisation a eu lieu le mardi 19 mars, le jour de la Saint Joseph.
Ce jour a d’ailleurs été sou­ligné par le pape :

Il a d’abord rendu hommage à Benoît XVI faisant allusion "à la coïn­ci­dence très riche de signi­fi­cation" de cette céré­monie en ce jour de la Saint-​​Joseph, fête donc du pape émérite allemand, Jospeh Ratzinger.

Source : France info

Il a également demandé aux puis­sants de "ne pas per­mettre que les signes de des­truction et de mort accom­pagnent la marche de notre monde". Parler de la St Joseph et des "signes de des­truction et de mort" pourrait faire penser que le pape cherche croit à la Pro­phétie de Sainte Malachie…

Une partie de l’Eglise y croit-​​elle ? Les papes sont-​​ils choisis en fonction de cette pro­phétie et cherchent-​​ils à réa­liser ces "pré­dic­tions" d’une manière ou d’une autre, quelque soit le pape élu ? Une croyance n’est pas néces­sai­rement une réalité, mais cela doit nous inciter à faire attention aux mou­ve­ments de l’Eglise ces pro­chaines mois/​années. En effet, si une partie de l’Eglise croit à cette Pro­phétie, elle s’y préparera…

Par ailleurs, Rome peut être consi­dérée comme l’une des sept églises qui seront punies à la fin des temps, la "pros­tituée" dont parle le cha­pitre 17 de l’Apocalypse de St Jean (voir http://​esaie​.free​.fr/​n​i​v​e​a​u​2​/​p​rosti…). L’Eglise, en effet, n’est pas pure. L’Eglise est riche, "parée de bijoux", le pape est vêtu "d’habits de pourpre et d’écarlate", il tient "la coupe d’or" et de nom­breux prêtres ont été accusés de pédo­philie et l’Eglise s’est tue, alors qu’elle savait. Il semble sage que le nouveau pape marque un retour à la sim­plicité et à la pau­vreté de l’église initiale…

Logo de Neimad
mardi 19 mars 2013 à 12h17 - par  Neimad

Très juste, vos remarques sur l’ "évêque de Rome" et le nom "François"…

La parabole de la pierre (Mat­thieu 7 : 24-​​27) a d’ailleurs été uti­lisée par le pape le len­demain de son élection, lors de son dis­cours à la Cha­pelle Sixtine. Or, Simon a été renommé Pierre par Jésus : "Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église…". La boucle est bouclée.

Logo de Frédéric
vendredi 15 mars 2013 à 15h57 - par  Frédéric

Dans sa toute pre­mière homélie, du 24 avril 2005, le Pape Benoit XVi a demandé à ces fidèles : "Priez pour moi, afin que je ne me dérobe pas, par peur, devant les loups."
Force est de constater que leurs prières n’ont pas été entendues…

Son suc­cesseur, François, a aussi lors de son premier dis­cours, clai­rement envoyé un message qui rap­pelle la pro­phétie de Malachie : Je suis le pape de la fin du monde (fin del mundo traduit par bout du monde par les médias). Je suis l’évêque de Rome (Pierre est l’évêque de Rome). Il apparait bien être le fameux Pierre le Romain annoncé par Malachie.

D’autres points trou­blants sont à consi­dérés aussi :

  • 28 février date de la fin du "règne" de Benoit xvi et aussi date de la saint Romain.
  • Origine ita­lienne de François
  • Jorge Mario Ber­goglio : J pour Jésus, M pour Marie, Berg (en allemand mon­tagne) et oglio (en italien huile) pour mont des oli­viers.
  • éclairs au dessus de la basi­lique saint Pierre le 11 février (très rare en hiver)
  • Le Pape François ne veut pas être appelé François 1er (sous-​​entendu il n’y aura pas de François II ?)
  • son armoirie : une étoile (une comète ?), du raisin (du sang ?)

Alors coïn­ci­dence, pro­phétie ou volonté délibérée ?
Ce qui est cho­quant réside dans le fait que la plupart des pro­phéties exis­tantes se recoupent et convergent vers une même fin (Gara­bandal, Pie X, Fatima, Saint Vincent de Ferrier, Jean xxiii…).
Votre avis m’intéresse.

Logo de Alban<span class=28" />
samedi 16 février 2013 à 02h08 - par  Alban28

Quand vous dites " Il reste 2 médaillons vierges après Benoit XVI.", donc pas de lien avec la Pro­phétie de Ste Malachie qui ne men­tionne qu’un seul pape après lui, je ne suis pas d’accord : car après Pierre le Romain, il y a nor­ma­lement le retour du Messie, on peut consi­dérer que c’est à lui qu’est réservée le dernier médaillon, tout comme le bas de table au Moyen Age était réservée au pauvre. Ce qui est en haut est comme si ce qui est en bas, n’est-ce pas ?

Logo de Phira
mercredi 13 février 2013 à 15h24 - par  Phira

J’adhère plei­nement à ces pro­phéties que, déjà, j’ai lues dans un ouvrage il y a une qua­ran­taine d’années.Toutefois, il convient d’être "très prudent", en effet , toutes pro­phéties comme toutes les très nom­breuses appa­ri­tions (Vraies et fausses ; reconnues ou pas par le Vatican) ont TOUTES versées dans des "pré­dic­tions" apo­ca­lyp­tiques" qui , loin s’en faut, ne se sont pas toutes réalisées.Il sem­blerait que "L’humanité" aurait , pour elle, une part de "libre arbi­trage" lui per­mettant d’annuler, ou repousser, "LE" terme Final de L’HOMME.Pour conclure, il faut attendre, pai­si­blement, être en Paix avec soi-​​même (nous ne maî­trisons rien ! ) et assister, bien hum­blement, "Aux évène­ments", si tentés qu’il puisse y en avoir (Ou se réaliser ! )

Logo de Bibou
lundi 11 février 2013 à 22h37 - par  Bibou

Et non le terme du pon­ti­ficat de Benoit XVI ne sera pas en 2025, tout cela risque d’être plus rapide

Logo de chris<span class=33" />
mercredi 4 juillet 2012 à 00h54 - par  chris33

bon raisonnement

Publications

Brèves

2 septembre 2016 - Marie ou Mere

Marie s’ecrie en arabe et hébreu Meryem Il faut savoir que : "Mer" en français se dit "yem", en (...)

11 février 2013 - Démission surprise de Benoit XVI

Benoit XVI a annoncé sa démission le lundi 11 février 2013 alors que per­sonne ne s’y attendait. (...)

15 septembre 2012 - Correspondance entre l’alphabet latin et l’alphabet hébraïque

A = 1 B = 2 G (G dur) = 3 D = 4 E = 5 V (O, U, W) = 6 Z (X doux, S doux français, S doux (...)