Projet fait une pause…

jeudi 21 janvier 2016
par  Neimad
popularité : 100%

Notre activité sur le site Internet de Projet 22 est pro­vi­soi­rement suspendue…

La raison n’en est pas une censure gou­ver­ne­mentale ou une kabbale lancée par un groupe sec­taire, ni un surcoût de notre four­nisseur d’accès Internet ou le manque de visi­teurs (loin de là !), mais tout sim­plement la même chose qui arrive à de nom­breuses asso­cia­tions de béné­voles : le manque de temps et d’énergie de ses prin­cipaux membres pour continuer d’alimenter le site en nou­veaux articles, le manque de nou­veaux membres pour prendre le relais, pour s’investir autant que ses fondateurs…

Par ailleurs, les nou­veautés dans le domaine de l’ésotérisme ou du para­normal sont limitées (plus d’observation d’OVNI depuis les années 90, plus de remise en cause de la réalité depuis Matrix, plus de secrets sur la des­cen­dance du Christ depuis le Da Vinci Code, plus de pro­phétie depuis 2012…), mis à part cette "inquié­tante étrangeté" et les coïn­ci­dences que nous conti­nuons à observer jour après jour. Les infor­ma­tions col­lectées sur notre site sont tou­jours exactes mais il manque de véri­tables recherches, d’investisseurs même, pour entre­prendre des fouilles archéo­lo­giques ou des enquêtes plus poussées pour lever cer­tains doutes sur le pouvoir des gué­ris­seurs, la réin­car­nation, la télé­pathie, la gué­matrie, la véri­table fonction des pyra­mides, les arte­facts de l’antiquité, les mys­tères du Coran et des autres livres saints, etc.

Evi­demment, le jour où cet article est publié arrive une nou­velle éton­nante : des cher­cheurs ont détecté une per­tur­bation impor­tante dans la ceinture de Kuiper (une large bande d’astéroïdes qui entoure notre système solaire) : on aurait enfin découvert la planète X, sur­nommée Nibiru par cer­tains, qui pren­drait ainsi la place de Pluton, la neu­vième planète qui avait déclassée au rang de planète naine à cause sa taille. Pas de pro­blème à ce niveau là pour la nou­velle pré­ten­dante : Nibiru serait d’une masse 10 fois supé­rieure à celle de la Terre, soit 5000 fois celle de Pluton…

Il est iro­nique de constater que c’est le même cher­cheur qui avait déclassé Pluton qui est à l’origine de cette décou­verte, comme si le dieu de l’astrologie voulait signifier que si, il y a un bien une planète associée au signe du Scorpion !

Autre source d’amusement : la pério­dicité de cette planète, entre 10 000 et 20 000 ans, de quoi parler d’un signe des temps, d’un nouveau cycle, mais tout ceci n’est que spéculation…

Tout ceci pour dire que nous gardons l’œil ouvert, même si nous nous abs­tenons d’intervenir pour l’instant. Les articles restent acces­sibles à la lecture en libre accès. Vous pouvez tou­jours les noter et laisser des com­men­taires, nous les lirons avec intérêt, même si nous ne répondons pas tout de suite.

L’équipe de Projet 22

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?



2 votes

Commentaires

Publications

Navigation