Notre approche

mardi 27 septembre 2011
par  Neimad
popularité : 100%

Les membres fon­da­teurs de Projet22 sont étonnés de voir la manière dont fonc­tionne le monde et trouvent éton­nante la conscience que nous avons, l’émergence de la vie dans l’Univers, la capacité de l’homme à le comprendre.


Nous avons cru observer que le monde ne fonc­tionnait pas néces­sai­rement de la manière dont le conçoit la science actuelle. Nous avons cherché pendant des années à com­prendre cette dif­fé­rence, que ce soit auprès des reli­gions, des sciences ésoté­riques ou de la phy­sique quan­tique, mais nous n’avons réalisé que des syn­thèses impar­faites, dénuées de preuves et vite démontées. Après une pause de plu­sieurs années, nous avons décidé d’agir. Trouver des per­sonnes qui nous res­semblent, par­tager nos expé­riences et peut-​​être avancer dans la com­pré­hension du monde.

En même temps, nous vivons dans une époque troublée. Les moyens de transport et les tech­no­logies de l’information et de la com­mu­ni­cation trans­forment notre conception du monde. Dans le "village pla­né­taire", les hommes et leur culture, les tech­no­logies, les bulles spé­cu­la­tives, les maladies, la pol­lution, les idées démo­cra­tiques et les révo­lu­tions se pro­pagent et se par­tagent. La société ne sait plus trop où elle va, ni ce qu’elle peut faire pour y remédier. Nous res­sentons avec nos contem­po­rains le désir de chan­gement et l’urgence de la situation. Sans vouloir changer le monde par notre seule volonté (qui oserait s’y risquer ?), nous réflé­chissons aux moyens d’action qui per­met­traient à la société de s’améliorer et rêvons à un monde meilleur.

Projet22 a pour objectif d’éclaircir la manière dont le monde fonc­tionne en usant de pru­dence, d’esprit cri­tique et en mettant à l’épreuve nos idées. Notre approche se veut la plus scien­ti­fique pos­sible : citer nos sources, se référer à des sources fiables, poser des hypo­thèses, réa­liser un travail d’enquête, aller sur le terrain… Evi­demment, tout n’est pas pos­sible aujourd’hui, mais les moyens arri­veront en leur temps.

Ce qui compte à l’heure actuelle est de garder l’esprit ouvert à de mul­tiples pos­si­bi­lités (les pou­voirs para­normaux, les OVNI, l’Atlantide, l’influence de sociétés secrètes sur le devenir du monde…), tout en gardant un esprit cri­tique. Notre approche se situe à mi-​​chemin de l’étonnement et du doute, de l’espoir et de la pru­dence. Nous sommes vigi­lants à ce que nous cache la réalité, mais nous nous gardons de lui donner une expli­cation (Dieu, l’amour, l’énergie, le Mal, les francs-​​maçons, les extra-​​terrestres ou que sais-​​je encore ?).

Nous ne cher­chons pas à convaincre, mais sim­plement à trouver d’autres per­sonnes qui par­tagent notre point de vue et qui aime­raient nous rejoindre pour avancer, com­prendre et agir.

_​_​_​

Ce monde est à nous, changeons-​​le !


12 votes

Commentaires

Logo de gv
dimanche 7 avril 2013 à 12h00 - par  gv

je suis étonné que syagrus l’ami dont je parlais , vu son profil, propage des men­songes, écrive des choses inco­hé­rentes et pleines de fautes gram­ma­ti­cales sur la soi disant des­cen­dance de jesus et le prieuré de sion ; un infor­ma­ticien est capable de chercher sur internet des souces fiables non ?
qui es-​​tu syagrus ? un anglo­phone adepte d’une secte ?
rappel :

  • jesus pas marié (si marié, un des evan­giles apo­cryphes le dirait : je vais rechercher ces evan­giles)
  • les Marie : il yen a trop ; même baigent et d’autres auteurs parus dans j’ai lu s’embrouillent sans preuve
  • le lien avec les mero­vin­giens : lou­foque ; pas de des­cen­dance mero­vien­gienne
  • le prieuré : fumis­terie ; on peut dire n’importe quoi sur des ordres cachés
  • je suis fan de beaucoup de romans qui tournent autout de l’ordre des tem­pliers mais je sais que ce sont des fic­tions
  • l’ordre du temple serait sauvé dans la rose-​​croix ou la franc-​​maçonnerie : pourquoi pas puis
    que ces 2 ordres existent
  • mais je suis scep­tique : c’est facile d’imaginer des sur­vi­vants à chaque catas­trophe ; comment sauf roman, un tem­plier aurait pu échapper au mas­sacre de 13..
  • l’histoire antique et la moderne sont également déli­cates : ce sont les vain­queurs ou les sur­vi­vants qui la racontent ; et souvent ils l’arrangent
  • je me suis attaché à la des­tinée des troyens (asie mineure), des baladis d’egypte, des hébreux(palestine), des pales­ti­niens d’avant les hébreux… les mythes ont-​​ils une base historique ?est-ce juste le mer­veilleux que les tyrans donnent à un peuple qui a besoin de mer­veilleux pour légi­timer sa dic­tature ? chaque dynastie essaie de se rat­tacher à une pré­cé­dente, peu leur importe la vérité : la soi-​​disant ascen­dance troyenne de jules cesar, des mérovingiens.…
    j’aimerais que l’archéologie ramène la vérité ; je ferais d’avantage confiance aux textes les plus anciens mais…
    mes recherches en cours :
    quelle était la langue des troyens ? de quoi avaint-​​ils l’air ?
    au temps des pha­raons : le peuple s’est divisé en 2 : affrangis convertis soumis à l’envahisseur musulman, baladis réfrac­taires subissant le joug jusqu’à leur migration
    on aimerait que les peuples dis­parus ne l’aient pas été tota­lement mais la réalité veut que dans le passé, la bar­barie faisait que l’extemination était chose cou­rante jus­tifiée hélas pour ne pas per­mettre une ven­geance
    avez-​​vous remarqué que dans bon nombre de récits de res­capés, ce sont des gens d’origine obscure qui racontent, ils se cherchent une origine, se l’inventent, comment savoir si c’est vrai ? il nya qu’eux qui pour­raient éven­tuel­lement recon­naître leur mensonge

bref il ya de quoi être prudent, vous avez raison

Logo de gv
dimanche 7 avril 2013 à 11h15 - par  gv

bonjour,
je partage votre approche mais il ya des articles qui laissent à désirer car ils ne citent pas des sources valides cf sur la genea­logie de jesus
c’est grave parce que même sur wiki­pedia on nous informe que pierre plantard est un escros et votre "ami" propage les men­songes de cet escros
votre site et très inter­essant je m’y plonge
a bientôt

Publications