21 decembre 2012 : la fin du monde ?

mercredi 12 décembre 2012
par  syagrius
popularité : 100%

Nous allons tenter d’éclaircir le sujet afin de mieux com­prendre. Il y a quelques années, de cela 11ans, on parlait du passage à l’an 2000. Si vous sou­venez, le fameux bug de l’an 2000 pro­venant du du fait que les dates sont sur de nom­breux ordi­na­teurs codées sur deux chiffres, c’est-à-dire qu’au lieu d’afficher (de cal­culer) 4 chiffres (comme 1974), ces ordi­na­teurs affichent 2 chiffres (donc 74).

Ainsi l’entrée dans le 21e siècles aurait pu com­mencer par une peur de perte de données infor­ma­tique et des erreurs de calculs. Mais rien de tel n’a eu lieu.

Actuel­lement, les scé­narios de fin du monde sont pour 2012 encou­ragée par le film catas­trophe 2012 de Roland Emmerich  JPEG - 26.3 ko

2012:Film réalisé par Roland Emmerich Avec John Cusack, Chi­wetel Ejiofor, Amanda Peet

Pro­gres­si­vement nous avons entendu parler de 2012, et d’une date plus précise : celle du 21 décembre 2012. Qu’en est-​​il au juste ?

 Du coté de l’histoire :

 Chez les sumé­riens

Nibiru est un nom de l’astrologie baby­lo­nienne parfois associé au dieu Marduk. Nibiru apparaît comme un per­sonnage mineur dans le poème créa­tion­niste baby­lonien Enuma Elish de la biblio­thèque d’Assurbanipal, roi d’Assyrie (668627 BCE).
Sumer rayonna beaucoup plus tôt, entre le 23ème et le 17ème siècle av. JC. Les affir­ma­tions disant que Nibiru était connue en tant que planète par les Sumé­riens sont contre­dites par des cher­cheurs qui (à la dif­fé­rence de Zecharia Sitchin que nous allons analysé par la suite) ont étudié et traduit les écrits de l’ancienne Méso­po­tamie.
Sumer est en effet une grande civi­li­sation, qui est impor­tante pour le déve­lop­pement de l’agriculture, la gestion de l’eau, la vie urbaine, et surtout de l’écriture.
Tou­tefois, ils ont laissé très peu de docu­ments traitant d’astronomie. Ils ne connais­saient cer­tai­nement pas l’existence d’Uranus, Neptune et Pluton. Ils n’avaient pas non plus la com­pré­hension que les pla­nètes sont en orbite autour du Soleil, une idée qui s’est d’abord déve­loppée dans la Grèce antique deux mil­lé­naires après la fin de Sumer.

Uta­na­pi­shtim, citoyen de la cité baby­lo­nienne de Shu­ruppak, reçoit un message secret du dieu Ea l’avertissant que les dieux sont sur le point de noyer la terre sous un déluge.

Zecharia Sitchin

L’origine catas­tro­phique a été lancé par Zecharia Sitchin, un soit-​​disant his­torien qui a publié une théorie à partir de 1976, dans un premier livre intitulé « La dou­zième planète ».

GIF - 30.5 ko

Zecharia Sitchin décédé le 9 Octobre 2010

Il annonce que le système solaire com­por­terait une dixième (plutôt une neu­vième sachant que Pluton n’est plus considéré comme telle) et que cette planète inconnue serait habitée par une race d’extraterrestres évolués, les Anunnakis.
Tou­jours selon l’auteur, les sumé­riens auraient acquis ces connais­sances par la visite des Anun­nakis.
Comme l’auteur n’est plus à une sup­po­sition près, il fait même par dire que les Anun­nakis ont crée la race humaine en laboratoire.

Zecharia Sitchin, s’appuya sur la tablette numé­rotée VA 243 spécule et la encore suppose que l’étoile à six branches entourée de onze points sur le tablette n’est autre que le soleil et 11 planètes. JPEG - 23.4 ko

tablette numé­rotée VA 243

Selon ses calculs, Nibiru s’approcherait dan­ge­reu­sement de la Terre en 2012 et déclen­cherait de gigan­tesques cataclysmes.

Pourtant, les scien­ti­fiques de la NASA sont caté­go­riques : il n’existe aucune planète cachée dans notre système solaire qui pourrait entrer en col­lision avec la Terre en 2012.

Les affir­ma­tions que les Sumé­riens avaient une astro­nomie per­fec­tionnée, ou qu’ils avaient même un dieu nommé Nibiru, sont le produit de l’imagination de Sitchin.

Bref la fin du monde de 2012 vu par Zecharia Sitchin est une digne d’un bon scé­nario mais n’a rien de réél. D’ailleurs aucun document ne suggère même que les Sumé­riens croyaient que Nibiru pouvait être habitée.

Nibiru a-​​t-​​elle été observée ?

Cette planète n’a jamais été observée, quoiqu’en en 1983, lors d’une confé­rence de presse à Washington, des scien­ti­fiques annon­çaient la publi­cation d’une recherche qui, grâce au satellite IRAS, avait iden­tifié quatre sources infra­rouges indé­tec­tables dans le spectre visible.

Beaucoup ont vu jus­tement la pré­sence de Nibiru hors en 1987, un article (Soifer 1987, Annual Review of Astronomy & Astro­physics, 25 :187) expli­quait le mystère en décrivant la nature de ces quatre sources infrarouges :

il s’agissait de trois galaxies loin­taines et d’un nuage galac­tique qui émettait un rayon­nement infrarouge.

Nancy Lieder

Nancy Lieder, qui est à la tête de Zetatalk, un grou­puscule sectaire. JPEG - 7.9 ko

Nancy Lieder

Nancy Lieder prétend être en contact avec des entités de Zêta du Réticule qui annonçait la fin du monde le 15 mai 2003 s’appuyant sur les travaux de Zecharia Sitchin.
Mais celle-​​ci soutien encore que le cata­clysme va arriver, comprenez-​​vous les Zeta ont fait des erreurs de calculs !

D’ailleurs, beaucoup ont cru voir dans l’astéroïde YU55 du 8 novembre 2011 le retour de Nibiru. Mais force est de constater que rien ne s’est passé.
Le pire est que tout cela est relayé sur Internet par des per­sonnes qui ont perdu tout sens critique.

Nous venons de constater que du côté des Sumé­riens ce n’est que sup­po­sition, voire canular et mélange sec­taire, mais on ne peut pas lutter contre la bêtise et la croyance d’un fait ima­gi­naire. A croire que tous les gens qui y croient ne sou­haitent que la fin du monde !

 Le calendrier Maya

Cette légende a ensuite été croisée avec la fin pré­tendue de l’antique calen­drier Tzolk’in de la civi­li­sation Maya, prévue pour le 21 décembre 2012.

JPEG - 67.1 ko

Calen­drier Tzolk’in ou Cholq’ij.

Le calen­drier Maya, très com­plexe, ne s’interrompt pas le 21 décembre 2012 mais en 2116 ou 2220 d’après des calculs récents.
Ainsi le 21 décembre 2012 pro­vient de la cor­ré­lation GMT (Goodman, Mar­tinez, Thompson). Cette date est devenus disons un consensus pour l’équivalent dans notre calen­drier de la fin du compte long du calen­drier maya. Mais comme nous allons le voir ce n’est pas la seule interprétation.

L’archéologue Antoon Vol­le­maere, qui a étudié les calen­driers mayas pendant 40 ans, sou­tient en effet que la date du 21 décembre 2012 en tant que fin du grand cycle résulte d’une erreur de calcul.

JPEG - 81.8 ko

Antoon Leon VOL­LE­MAERE
Docteur en études latino-​​américaines, spé­cialité paléo­graphie maya (Sor­bonne) 1972
Doc­torat d’état ès-​​Lettres et Sciences humaines (Sor­bonne) 1982 ; avec la plus haute distinction

2 décembre 1546

En effet en 1984, Vol­le­maere a énoncé sa propre théorie sur la cor­ré­lation entre notre calen­drier et le calen­drier maya et, contrai­rement à l’interprétation cou­ramment acceptée de la fin du compte long en 2012, l’archéologue sou­tient que ce chan­gement de cycle s’est déjà produit… le 12 décembre 1546 !

Pour Le cher­cheur allemand Andreas Fuls pense quant à lui que la fin du 13e baktun se pro­duira beaucoup plus tard qu’en 2012 c’est à dire entre le 21 et le 23 décembre 2220, soit presque exac­tement 208 ans après la date du 21 décembre 2012.

JPEG - 20.2 ko

Andreas Fuls
Cher­cheur uni­versité Tech­nique de Berlin

D’ailleurs, aucune étude his­to­rique sérieuse n’indique que les Mayas aient prévu la fin du monde pour le 21 décembre 2012.

Ainsi nous constatons que non seulement la date du 21 décembre 2012 n’a rien de scien­ti­fique mais aussi qu’il s’agit d’une forme de consensus

 Nostra­damus

Nous pouvons voir cir­culer la thèse que Nostra­damus a prédit la fin du monde pour 2012.
La réalité est tout autre d’une cer­taine facon. Nostra­damus n’a jamais prédit la fin du monde pour l’an 2012. Les seules dates citées en clair sont 3797 et « le grand âge mil­lième » ou « l’an 7000 ».

JPEG - 12.9 ko

Michel de Notre-​​Dame est né le 14 décembre 1503 à Saint-​​Rémy de Pro­vence et meurt dans la nuit du 2 juillet 1566

Les études sérieuses montrent qu’elles ren­voient aux années 2240. Quant à cette question de « fin du monde », Nostra­damus lui-​​même, dans son intro­duction à son oeuvre, en refuse l’idée .
En réalité, Nostra­damus avertit certes souvent de catas­trophes et de faits his­to­riques dra­ma­tiques, mais l’étude com­plète des Cen­turies montre qu’il annonce aussi des décou­vertes archéo­lo­giques, des inno­va­tions scien­ti­fiques, des événe­ments heureux.

Un autre livre d’illustrations, découvert en 1994 à la Biblio­thèque nationale de Rome, est attribué à Nostra­damus D’après les sites Internet qui en parlent, ce livre annon­cerait lui aussi la fin du monde en 2012 !


JPEG - 12.8 ko

Nostra­damus Vati­nicia Code.

Selon des sources qu’il reste à vérifier, la jour­na­liste Enza Massa aurait découvert en 1994, à Rome, dans­Bi­blio­thèque nationale de Rome, un livre datant de 1629 avec quatre-​​vingt aqua­relles, intitulé : Nostra­damus Vati­cinia Code. À sa grande sur­prise, le nom « Michel de Nos­tredame » était inscrit à l’intérieur et com­portait une préface et une dédicace signées Nostradamus.
Ce manuscrit, jamais publié par Nostra­damus, a refait surface près de quatre cents ans plus tard.
Il faut noter que, bien que ce " livre perdu’’ est considéré par beaucoup comme l’œuvre de Nostra­damus, il n’y a pas de preuve défi­nitive ou de consensus scien­ti­fique sur l’authenticité de la signature.
Massa, des his­to­riens et des experts ont essayé d’authentifier le codex : ils estiment que les pré­dic­tions sont celles de Nostra­damus et que les illus­tra­tions sont celles de son fils,César.
Selon les sites Internet qui en parle, le livre évoque la catas­trophe finale qui aurait lieu à la fin de "l’année des trois éclipses", ce qui est le cas en 2012. L’une des images illus­trerait l’alignement du système solaire avec notre galaxie qui se pro­duira le 21 décembre 2012.

En effet, tous les 21 décembre le Soleil est à l’intersection du centre de la Voie lactée et du plan écliptique

Nous n’avons pas retrouvé la trace de la jour­na­liste, ni du livre sur le cata­logue de la Biblio­thèque nationale ita­lienne. Un docu­men­taire sur History Channel aurait cité le document, non pour illustrer des propos apo­ca­lyp­tiques mais pour des rap­procher les illus­tra­tions de la suc­cession des papes, comme dans la pro­phétie de Sainte Malachie.

 Les rumeurs scientifiques

Souvent en plus de toute cela, cer­taine affirme d’autres élément :

  • - Un ali­gnement excep­tionnel en 2012, hors il n’y en aucun :

    Eclipse annu­laire du Soleil le 20 Mai, visible depuis le Paci­fique Nord.
    Transit de Venus devant le Soleil (le dernier a eu lieu en 2004) le 6 Juin, visible depuis le Paci­fique Nord.
    Eclipse totale de Soleil le 13 Novembre, visible depuis le Paci­fique Sud.
    Des ali­gne­ments entre pla­nètes ont lieu assez fré­quemment. Celui-​​ci n’a rien d’exceptionnel.
    Les pla­nètes Jupiter, Terre et Venus seront en ali­gnement le 23/​12/​2012
    . L’alignement Jupiter, Terre et Mercure aura lieu le 17/​12/​2012.
    Chaque 21 décembre le soleil est à l’intersection du centre de la Voie lactée et du plan écliptique

  • - Que le soleil attendra un pic d’activité, hors le pro­chain pic d’activité du soleil a été calculé par les scien­ti­fiques pour mai 2013 et ne devrait pas être par­ti­cu­liè­rement excep­tionnel.
  • - Un météorite et souvent ressort du lot l’astéroïde 2004 MNA ou 99942 Apophis. Mais Apophis s’approchera de la Terre à une dis­tance d’environ 37 000 ou 38 000 kilo­mètres le 13 avril 2036
  • - la Pré­cession des équinoxes :

    La période est de 25800 ans soit le dépla­cement de l’axe de rotation de la Terre par rapport au plan de son orbite. Ce chan­gement de direction est pro­voqué par le couple qu’exercent les forces de marée de la Lune et du Soleil sur le ren­flement équa­torial de la Terre. Au cours du cycle de 25800 ans, l’axe de la Terre décrit la surface d’un cône à la manière d’une toupie. Ceci fait que l’étoile Polaire, qui est proche du pôle Nord céleste actuel­lement, ne le sera plus d’ici quelques mil­liers d’années.

  • - Inversion des pôles :

    Les inver­sions des pôles magnétiques, dont on ignore encore les causes, ont été très fré­quents dans la pré­his­toire. Les périodes de sta­bilité sont en moyenne de 250 000 ans et les inver­sions très rapides, en moins de 5000 ans. La der­nière inversion date d’il y a 780 000 ans. Au moins une fois le champ est resté inchangé pendant 30 mil­lions d’années. On ne peut pas prédire quand il changera à nouveau.

 Conclu­sions

Nous venons de voir que la majorité des infor­ma­tions cir­culant sur la fin du monde de 2012 ne sont que de simples rumeurs qui n’ont aucune valeur scientifique.
Mais elles sont relayées sur de mul­tiples de sites qui affirment, sup­posent un tel événement sans que ceux-​​ci n’est vérifié la véracité de l’information.

Pourtant pour les croyants de 2012 cer­tains fait actuelles les confortent dans leur idée :

  • Le chan­gement cli­ma­tique qui est désormais mesu­rable
  • Les prin­temps arabe avec toute ses révoltes pour la liberté
  • La crise économique

Pour cer­tains, l’ensemble des trois points sont liés à un chan­gement vibra­toire, d’énergie (?) mais la encore tout cela est pur sup­po­sition car au final ils n’en savent rien.
Le constat final est qu’une mul­titude de sectes, de faux pro­phètes se posent en annon­ciateur d’un chan­gement qui se finira fin 2012.

A croire que beaucoup attendent la fin du monde et cherchent des éléments éparses pour conforter leur croyances.

Mais quand nous passons le crible de la véri­fi­cation, nous constatons que la plupart des infor­ma­tions cir­culant sur le net sont de simple légende véhiculé par des fous.

Le plus étonnant est la coïn­ci­dence entre 2012 et tout les chan­ge­ments actuels (économie, révo­lution, climat) !
Est ce une simple coïn­ci­dence, un signe qui annonce la fin des temps ou sim­plement une syn­chro­nicité remar­quable qui au final n’a cer­tai­nement aucun sens.

Car au delà des erreurs de calculs, des mys­ti­fi­ca­teurs, canulars, des pro­phéties tout les faits actuels donnent un sen­timent vrai­sem­blable et la nais­sance d’une crainte pour certains.

 La pro­phéties de Saint Malachie

La pro­phétie de saint Malachie ou pro­phétie des papes est un texte ésoté­rique qui annonce la fin du monde après le 111e pape. Ainsi l’actuel pape Benoît XVI élu en 2005 est le 111e pape avec comme nom dans la pro­phéties de Saint Malachie : (De) gloria olivae ((de) la gloire de l’olivier/de l’olive).
Cer­tains asso­cient cette maxime à son voyage en Israël en 2009 et à son attitude - ambiguë - par rapport à la Shoah (il sou­tient et lève l’excommunication d’un prêtre néga­tion­niste tout en condamnant le néga­tion­nisme et en réaf­firmant le pardon énoncé par Jean-​​Paul II).
La der­nière pro­phéties apparait la pre­mière fois en 1595 dans l’édition princeps d’Arnold de Wyon du Lignum Vitae décrivant le 112e pape Petrus Romanus (Pierre le Romain) :

In pse­cu­tione. extrema S.R.E. sedebit. /​ Petrus Romanus, qui pascet oues in multis tri­bu­la­tio­nibus : /​ quibus tran­sactis ciuitas sep­ti­collis diruetur,/ & Iudex tre­mendus iudi­cabit populum suum. Finis.

Tra­duction : « Dans la der­nière per­sé­cution de l’Église Chré­tienne siégera Pierre le Romain qui fera paître ses brebis à travers de nom­breuses tri­bu­la­tions. Celles-​​ci ter­minées, la cité aux sept col­lines sera détruite, et un Juge redou­table jugera son peuple ».

Cette pro­phétie de Saint Malachie semble converger avec les coïn­ci­dences de 2012. En effet Benoit XVI aura 85 ans en 2012, est ce que le pro­chaine pape verra son avè­nement en 2012 ?
Nous ne cher­chons à être pro­phé­tique mais juste à indiquer les dif­fé­rents infor­ma­tions pour mieux com­prendre le contexte.

Soyons vigilant, faisons la dif­fé­rence entre nos désirs, nos croyances et la réalité, car nous pouvons constater mais nous ne devons pas sup­poser et ainsi inter­préter les faits, surtout quand les sources sont introuvables.
La seule chose que nous pouvons observer est une forme de conver­gence d’évènements et de croyances autour de 2012.

 Sources

  1. Voir la page per­son­nelle d’Andreas Fuls
  2. Lire l’explication sur le Compte Long du Codex de Dresde d’Andreas Fuls
  3. Apo­ca­lypse maya 2012 - Fou­taise ou science de Antoon Leon Vol­le­maere ISBN-​​10 : 2892393167
  4. Astro­nomie en 2012
  5. La NASA balaye les rumeurs sur la fin du monde en 2012
  6. biblio​te​ca​pleyades​.net
  7. Mar­shall Masters, God­schild Covenant : Return of Nibiru (Planet X - 2012), Your Own World Books, 2003, ISBN 9780972589505
  8. Andreas Fuls," L’énigme du calen­drier maya", dans Pour la Science n°331, mai 2005, p.42
  9. Le calen­drier maya finirait son cycle… en 2116 et non 2012
  10. laude-​​François Baudez, les Mayas, Les Belles Lettres, Paris, 2005
  11. J.-L. Huot, Les Sumé­riens, entre le Tigre et l’Euphrate, Armand Colin, coll. « U », 1996
  12. Parrot, André, Sumer, Gal­limard, 1960, 369 p. (ISBN 2070104303)
  13. Jestin, Abrégé de gram­maire sumé­rienne, Geuthner
  14. Elé­ments de lin­guis­tique sumérienne
  15. Cuneiform Digital Library Ini­tiative (cdli)
  16. Nostra­damus et les catastrophes

  17. Décès de Jean-​​Charles de Font­brune, exégète de Nostradamus
  18. Nostra­damus l’avait prédit Jean-​​Charles de Font­brune, édition Rocher Eds Du, isbn :2268067599
  19. Nostra­damus , De 1999 à 2025 Jean-​​Charles de Font­brune, édition Rocher Eds Du, isbn :2268042138
  20. Léon Cris­tiani, Nostra­damus, Malachie Et Cie, Éditions du Cen­turion, Paris, 1955, 148 p.
  21. The Lost Book of Nostra­damus, dvd, dis­tri­buteur A&E Home Video
  22. Biblio­thèque de Roma de Di de Biblioteca Nazionale Cen­trale ; EMA­NUELE 307 DE VITTORIO
  23. Vati­cinia Nostradami
  24. Uni­versité de Yale ; MME. 225 DE MARSTON
  25. Evè­nement lié
  26. Liste des devises de la pro­phétie de saint Malachie

5 votes

Commentaires

mercredi 20 juin 2012 à 00h57

Nostra­damus
Nous pouvons voir cir­culer la thèse que Nostra­damus a prédit la fin du monde pour 2012.
La réalité est tout autre d’une cer­taine facon. Nostra­damus n’a jamais prédit la fin du monde pour l’an 2012. Les seules dates citées en clair sont 3797 et « le grand âge mil­lième » ou « l’an 7000 ».


Nostra­damus na pas prédit la fin du monde pour 2012 puisque ses pro­phéties vont jusqu’en l’an 3797

Il donne beaucoup plus de dates que cela, il veux dans la lettre à henry II que l’on re-​​calcul le temps qui celons lui est erroné de 230 ans puisque il donne la date de la nais­sance de Jésus Christ en 4758 soit 45 ans de plus que notre calen­drier (qui donne la nais­sance de Jésus en 4713 ans après la création de la terre), sans compter que si l’an 7000 cor­respond au passage du hui­tième mil­lé­naires, quand les images céleste revien­dront à ce mouvoir ; nous savons qu’une confi­gu­ration pla­né­taire comme celle ci inter­vient tout les 26 000 ans, est prévu pour le 21 dec de cette année ; on reprend donc de la création de la terre jusqu’au image Céleste 7000 an moins 4758 ans de la création de la terre à JC ; l’on obtient 2242 ce qui fait que selons nostra­damus nous serions en l’an 2242
Notre calen­drier nous donne la nais­sance de JC en 4713 si l’on ajoute nos 2012 ans passés cela donne 6725 ans (plus les 45 ans de dif­fé­rence avec JC entre nostra­damus et nous) 6770, pour aller à l’an 7000 il nous manque bien nos 230 ans (ceux erronés)
2012+230= 2242

2242 est le nombre d’années qui sépare la création de la terre au déluge

2242 est le nombre d’années qui sépare la pre­mière pro­phétie à la der­nière ( en 1555 quand il écrit au roi il note bien que ses pré­dic­tions seront d’ici à l’an 3797 donc 3797-​​15552242)

Ce que je peu dire c’est que grâce à nostra­damus l’an 2012 n’est que la fin d’un clycle et le début d’un nouveau, tout le monde sait que pendant une période comme celle ci il y à des chan­ge­ments bons ou mauvais

Nostra­damus n’a laissé aucun qua­train pour l’an 2012 mais la guerre naval du qua­train 1 de la cen­turie 3 est pour l’an 2013 tout comme le qua­train 37 de la cen­turie 2 qui nous met en garde contre une libé­ration de fort qui finira mal ; s’en suivra quatre ans de paix avant qu’en 2017 inter­vienne d’autre quatrains

Effec­ti­vement après avoir étudié M. de Nos­tredame je peu avec cer­titude affirmé (preuve à l’appuis) dire quel qua­train cor­respond à quelle années pour plus amples connai­sance rendez vous sur le site internet http://nostradamus2012.fr donc les cor­res­pon­dances avec la véracité des faits est tiré en grande partie du site http://fr.wikipedia.org/

D’ici peu une vidéo sera dif­fusée afin de mieux com­prendre tout ce que je viens de dire

Publications

Brèves

24 septembre 2015 - L’Arabie Saoudite nommée à la tête du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

L’Arabie saoudite, reconnu par l’ONU et la Ligue des droits de l’homme (LDH) comme un pays peu (...)

26 avril 2015 - L’UE autorise les OGM de Monsanto

Ven­dredi 24 avril 2015, l’Union Euro­péenne autorise l’importation et la com­mer­cia­li­sation de (...)

20 avril 2015 - Il critiquait la fraude sociale et cachait 1,5 millions au fisc

Le député UMP, Domi­nique Tian, était connu pour sa viru­lence à l’encontre des frau­deurs au RSA, (...)

3 février 2015 - Coïncidence malheureuse : tous ces livres qui brûlent…

Le ven­dredi 30 janvier 2015 : une incendie à la plus grande biblio­thèque uni­ver­si­taire de (...)

3 février 2015 - 1% des plus riches possèdent plus de 50% de la richesse mondiale

Le chiffre ne cesse de gonfler : 45% en 2009, 48% en 2014… Ce chiffre, c’est le pour­centage de (...)