Les services de renseignements

Pho­to­graphie de la rubrique libre de droit Photos Libres


Articles publiés dans cette rubrique

mercredi 10 novembre 2010
par  syagrius

La guerre secrète du K.G.B.

Au sortir de la Seconde guerre mon­diale, les sacri­fices consentis par les 2 grands et la nature avant tout idéo­lo­gique de leur oppo­sition excluaient (a priori) un conflit mili­taire frontal. De plus, sans être tota­lement écarté, le recours à la diplo­matie s’avéra rapi­dement d’une effi­cacité limitée. Les USA et l’URSS se trou­vaient ainsi dans une situation à mi-​​chemin entre guerre et paix… et, per­sonnage occulte par défi­nition, l’espion était tout désigné pour se glisser dans cet espace ambigu. La " guerre froide " fut donc avant tout une guerre d’espions.

vendredi 22 octobre 2010
par  syagrius

Les programmes de guerre bactériologique.

La pre­mière uti­li­sation avérée d’armes bio­lo­giques à des fins de génocide date de 1763. En effet, à cette date, les forces armées bri­tan­niques offrirent " géné­reu­sement " des cou­ver­tures à plu­sieurs vil­lages indiens de l’Ohio. Ces der­nières pro­ve­naient d’hôpitaux où l’on soi­gnaient des malades atteints de variole.

mercredi 6 octobre 2010
par  syagrius

La " cellule internet " de la DST.

La Direction de la Sur­veillance du Ter­ri­toire est l’organe chargé de la sécurité à l’intérieur des fron­tières. Au delà de cette défi­nition assez vague, ses prin­ci­pales pré­ro­ga­tives, repré­sentées par 4 divi­sions prin­ci­pales, sont : le contre-​​espionnage, la pro­tection du patri­moine indus­triel, la lutte contre le ter­ro­risme, et plus récemment la lutte contre la cri­mi­nalité informatique.

mercredi 6 octobre 2010
par  syagrius

La toute puissante N.S.A

La NSA est l’organisation res­pon­sable "de la coor­di­nation, de la conduite, et de l’execution de toutes mesures cryp­to­lo­giques pour le gou­ver­nement amé­ricain". En plus clair, elle est chargée d’ espionner les satel­lites de com­mu­ni­cation, Internet, les cables sous-​​marins,… puis de décrypter les infor­ma­tions ainsi recueillies.

mercredi 6 octobre 2010
par  syagrius

Les satellites espions.

Les satel­lites sont devenus l’un des plus impor­tants moyens de col­lection des ser­vices de ren­sei­gne­ments des pays déve­loppés, dont ils four­nissent environ 95% de l’information "clas­sifiée" (c-​​a-​​d non-​​divulguée par les-​​dit ser­vices aux citoyens normaux comme vous et moi).

Publications

Brèves

24 septembre 2015 - L’Arabie Saoudite nommée à la tête du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

L’Arabie saoudite, reconnu par l’ONU et la Ligue des droits de l’homme (LDH) comme un pays peu (...)

26 avril 2015 - L’UE autorise les OGM de Monsanto

Ven­dredi 24 avril 2015, l’Union Euro­péenne autorise l’importation et la com­mer­cia­li­sation de (...)

20 avril 2015 - Il critiquait la fraude sociale et cachait 1,5 millions au fisc

Le député UMP, Domi­nique Tian, était connu pour sa viru­lence à l’encontre des frau­deurs au RSA, (...)

3 février 2015 - Coïncidence malheureuse : tous ces livres qui brûlent…

Le ven­dredi 30 janvier 2015 : une incendie à la plus grande biblio­thèque uni­ver­si­taire de (...)

3 février 2015 - 1% des plus riches possèdent plus de 50% de la richesse mondiale

Le chiffre ne cesse de gonfler : 45% en 2009, 48% en 2014… Ce chiffre, c’est le pour­centage de (...)