Procter & Gamble

lundi 28 février 2011
par  syagrius
popularité : 100%

 Qui est-​​ce ?

Procter & Gamble est l’une des plus grandes sociétés mon­diales de pro­duits de biens de consom­mation.
Depuis sa création en 1837, P&G a tou­jours eu pour vocation de mettre à la dis­po­sition des consom­ma­teurs des pro­duits sûrs, de haute qualité au juste prix, qui répondent à leurs besoins et res­pectent l’environnement. P&G est aujourd’hui implanté dans 80 pays et vend ses quelques 300 marques à 5 mil­liards de consom­ma­teurs dans plus de 160 pays. Actuel­lement le siège de P&G est situé à Cin­cinnati dans l’Ohio.

 Origine

William Procter, un fabricant de bougies, et James Gamble, fabricant de savon, deux hommes immi­grants d’Angleterre et d’Irlande, se sont établis dans la ville de Cin­cinnati et ont décidé de réunir leurs res­sources pour former leur propre entre­prise.
Leur premier accord fut signé le 31 octobre 1831. L’entreprise Procter & Gamble fut fondée en 1837.

Le 12 avril 1837 , ils com­mencent la fabri­cation et la vente de leurs savons et bougies, for­ma­lisent leur relation com­mer­ciale en déposant une garantie de 3596,47 dollars le 22 août et signent leur accord final de par­te­nariat le 31 octobre.

JPEG - 53.5 ko

William Procter et James Gamble

 1859

Vingt-​​deux ans après la création du par­te­nariat, les ventes de P&G atteignent 1 million de dollars. Les ventes attei­gnaient un million de dollars. À cette époque, à peu près quatre-​​vingt employés tra­vaillaient pour Procter & Gamble

 1862

Durant la Guerre de Sécession, P&G se voit attribuer plu­sieurs contrats pour appro­vi­sionner en savon et en bougies les armées de l’Union. Ces com­mandes main­tiennent l’usine active jour et nuit, for­geant la répu­tation de la société lorsque les soldats rentrent chez eux avec leurs pro­duits P&G.

 1879 : Ivory

James Norris Gamble, fils du fon­dateur et chi­miste averti, déve­loppe un savon blanc peu coûteux d’une haute qualité égale à celle des savons importés de Cas­tille. Harley Procter, fils de l’autre fon­dateur, trouve l’inspiration pour le nom du savon –Ivory– à la lecture des mots ‘palaces d’ivoire’ dans la Bible. Le nom semble s’accorder par­fai­tement avec la pureté, la douceur et les qua­lités durables du savon blanc. JPEG - 41.9 ko

 Les années 1880

Procter & Gamble a continué de grandir et d’évoluer. L’entreprise a com­mencé à être connue pour son travail sur l’environnement dans les der­nières années du XIXe siècle. William Cooper Procter, petit fils de William Procter, a établi un pro­gramme de partage des béné­fices pour les employés de l’entreprise en 1887. Il espérait ainsi, en donnant aux employés une mise dans l’entreprise, qu’ils seraient moins enclins à déclencher des grèves.

 1911 : Crisco

Pro­duction de « Crisco », une graisse faite d’huile végétale plutôt que de graisse animale JPEG - 27.3 ko

 1915 : Fairy Soap

P&G établit la pre­mière filiale d’outre-mer avec l’achat de Thomas Hedley & Sons Co., Ltd., en Angle­terre. Fairy Soap constitue un des prin­cipaux pro­duits de Hedley.

 1921 : Chispo

Procter et Gamble lance Chispo, le premier savon en poudre conçu spé­cia­lement pour le lavage en machine.

 1933 : Dreft

Dreft, le premier détergent syn­thé­tique doté d’une "molécule miracle" qui apparaît sur le marché. JPEG - 38.4 ko

 1939

Cinq mois seulement après l’introduction de la télé­vision aux U.S.A., P&G lance sa pre­mière publicité télé­vi­suelle (pour le savon Ivory) durant le premier match de base-​​ball de pre­mière division retransmis sur le petit écran.

 1946 : Tide

Tide, "the washing miracle" (le miracle du lavage) est lancé. Tide intègre une nou­velle formule qui nettoie mieux que tout autre produit de l’époque. JPEG - 40.6 ko

 1953 : Maroc

Démarrage de la dis­tri­bution de détergent en poudre par le biais de Morocco Botling Company qui consti­tuait son relais com­mercial au niveau local

 1954 : Implan­tation FR

La société com­mence à exercer ses acti­vités en Europe conti­nentale en louant à bail une petite usine à Mar­seille (France) à la société Fournier-​​Ferrier, un fabricant de détergent, 117 ans après la création de la société.

 1955 : Crest

Crest, le premier den­ti­frice au fluor pour lequel des études cli­niques ont démontré qu’il com­battait les caries, est lancé sur le marché amé­ricain. Afin de mieux gérer ses gammes de pro­duits crois­santes, P&G prévoit de former des divi­sions d’exploitation individuelles.

 1957

Procter et Gamble France compte 356 employés. L’entreprise a racheté Charmin Paper Mills et a com­mencé à pro­duire du papier hygié­nique et d’autres pro­duits à base de papier.

 1958 : Camay et Bonux

Lan­cement de Camay et Bonux. Le gou­ver­nement marocain approuve l’implantation directe dans le pays. JPEG - 43.9 ko

 1961 : Pampers

Pampers est lancé sur le marché témoin de Peoria, Illinois. JPEG - 27.4 ko

 1967 : Ariel

Nais­sance Ariel, la pre­mière lessive bio­lo­gique aux enzymes qui com­battent spé­ci­fi­quement les taches d’origine protéinique. JPEG - 20.4 ko

 1973

La société com­mence à fabriquer et à vendre ses pro­duits au Japon.

 1978 : Didronel

Intro­duction de Didronel. Trai­tement contre la maladie osseuse de Paget, il s’agit d’un des pre­miers pro­duits phar­ma­ceu­tiques de la société. JPEG - 22 ko

 1982

P&G accroît ses acti­vités dans le domaine des médi­ca­ments soumis à pres­cription et OTC, grâce à l’acquisition de Norwich Eaton Pharmaceuticals. JPEG - 26.1 ko

 1985 : Vicks

La société étend de manière signi­fi­cative ses acti­vités dans le secteur des pro­duits OTC et des pro­duits de soins per­sonnels dans le monde entier, grâce à l’acquisition de Richardson-​​Vicks, pro­prié­taires des soins res­pi­ra­toires Vicks et des lignes de pro­duits de beauté Oil of Olay et Pantene. P&G procède à une impor­tante extension du siège social mondial de P&G à Cin­cinnati, Ohio. JPEG - 25.8 ko

 1987 : Blendax

Acqui­sition de la ligne de pro­duits Blendax, com­prenant notamment les den­ti­frices Blend-​​a-​​med et Blendax. JPEG - 15.6 ko

 1988 : Chine

P&G annonce une co-​​entreprise pour fabriquer les pro­duits en Chine. Il s’agit de la pre­mière opé­ration de la société sur le plus grand marché de la consom­mation au monde.

 1989 : Noxell 

La société se lance dans les cos­mé­tiques et les parfums avec l’acquisition de Noxell et de ses pro­duits Cover Girl, Noxzema et Clarion. Les ventes du groupe dépassent 20 mil­liards de dollars.

 1992

Regrou­pement des acti­vités phar­ma­ceu­tiques du groupe sous l’entité Procter & Gamble Pharmaceuticals.

 1994

P&G se lance sur le marché européen des mou­choirs en papier avec l’acquisition de la société VP Schi­ckedanz basée en Allemagne.

 1997 : Tampax

Tampax est racheté par Procter & Gamble. JPEG - 23.9 ko

 1998 : Febreze, swiffer…

Plu­sieurs pro­duits nova­teurs (Febreze, Swiffer, etc.) sont lancés et connaissent une expansion très rapide à travers le monde, en moins de 18 mois. Lan­cement d’Actonel aux Etats-​​Unis dans le trai­tement de l’ostéoporose et de la Maladie de Paget.

 1999 : Iams

La société se lance sur le marché de l’alimentation et de la santé pour animaux avec l’acquisition de Iams, spé­cia­liste de l’alimentation haut de gamme pour animaux. L’acquisition de Recovery Engi­neering Inc. permet à P&G d’utiliser ses connais­sances en matière de trai­tement de l’eau en mettant au point des sys­tèmes de fil­trage de l’eau pour la maison sous la marque PuR. JPEG - 24.6 ko

 2000

A.G. Lafley devient Pré­sident Directeur Général de The Procter & Gamble Company. Procter & Gamble et Ins­ti­tu­tional Venture Partners lancent reflect​.com, la pre­mière société inter­active de beauté personnalisée. JPEG - 33.4 ko

 2001 : Clairol

Le groupe Procter & Gamble achète Clairol, spé­cia­liste des soins du cheveu, colo­ration et pro­duits de beauté. P&G rachète les marques de parfums de Jean Patou et signe un accord de licence avec Lacoste pour la com­mer­cia­li­sation des lignes parfums et pro­duits de beauté, suivi de Yohji Yamamoto. JPEG - 12 ko

 2002

Procter & Gamble poursuit son déve­lop­pement dans le monde du parfum en signant un accord de licence avec le groupe Yohji Yamamoto pour la com­mer­cia­li­sation de ses parfums

 2003 : Wella

Procter & Gamble consolide ses posi­tions sur le marché de la Beauté avec le rachat de Wella dans le domaine des capil­laires et des parfums, et des licences parfums de Valentino. JPEG - 42.5 ko

 2005 : Gillette

Le 28 janvier 2005, P&G a annoncé son intention de fusionner avec la Gil­lette Company. Avec cette fusion, P&G est devenu le leader mondial des pro­duits de grande consom­mation, devant Unilever. JPEG - 22.2 ko

Logo Gillette

Le 2 sep­tembre 2005 P&G acquiert également Fluo­caril et Parogencyl.

JPEG - 25 ko

Logo Orab B

 2009

Procter & Gamble a réalisé un chiffre d’affaires de 55,811 mil­liards de dollars pour 9,48 mil­liards de bénéfices.

 Quelques chiffres

Chiffre d’affaire
Année Ciffre d’affaire en mil­liard d’euro Bénéfice en Mil­liard d’euro Effectif
2005 36 110000
2009 55,81 9,48
2010 57,35 9,26 127000

 Quelques infos

Voir l’ensemble des marques du groupes

JPEG - 5.2 ko

Actuellent Bob McDonald est le CEO de Procter et Gamble.

Bob McDonald a rem­placé le 1er janvier 2010 A.G. Lafley, âgé de 62 ans, qui avait déjà aban­donné ses fonc­tions de directeur général le 1er juillet dernier pour se concentrer sur son rôle de pré­sident du conseil.

En 2010, 4 à 5 mil­liards le nombre de consom­ma­teurs mon­diaux ont utilisé les pro­duits du groupe qui vont des rasoirs Gil­lette aux couches Pampers.

Site internet en anglais
Site internet en francais

 Conclusion

Pourquoi parlez de Procter and Gamble sur projet22 me direz-​​ vous ?

En fait, cette mul­ti­na­tionale, comme celle que nous allons pro­chai­nement décrire sur le site, nous montre que der­rière les marques il y a les mêmes groupes.

On ne rend pas compte qu’il existe de très grosses mul­ti­na­tio­nales, pas si nom­breuse que cela, qui dominent l’ensemble des pro­duits de biens de consom­mation. Ainsi, au travers de nos articles, nous nous effor­cerons de vous montrer une autre vision du monde, une façon de mieux com­prendre les rouages économiques.

Si nous vou­lions montrer notre désaccord sur le pouvoir détenu par ces mono­poles, sur les marges béné­fi­ciaires ou sur la qualité des pro­duits, nous n’aurions qu’une seule chose à faire : moins acheter, voire acheter autrement. Un grand nombre peut faci­lement faire changer le cours des évènements.

_​_​_​

Ce monde est à nous, changeons-​​le !



8 votes

Commentaires

Publications

Brèves

24 septembre 2015 - L’Arabie Saoudite nommée à la tête du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

L’Arabie saoudite, reconnu par l’ONU et la Ligue des droits de l’homme (LDH) comme un pays peu (...)

26 avril 2015 - L’UE autorise les OGM de Monsanto

Ven­dredi 24 avril 2015, l’Union Euro­péenne autorise l’importation et la com­mer­cia­li­sation de (...)

20 avril 2015 - Il critiquait la fraude sociale et cachait 1,5 millions au fisc

Le député UMP, Domi­nique Tian, était connu pour sa viru­lence à l’encontre des frau­deurs au RSA, (...)

3 février 2015 - Coïncidence malheureuse : tous ces livres qui brûlent…

Le ven­dredi 30 janvier 2015 : une incendie à la plus grande biblio­thèque uni­ver­si­taire de (...)

3 février 2015 - 1% des plus riches possèdent plus de 50% de la richesse mondiale

Le chiffre ne cesse de gonfler : 45% en 2009, 48% en 2014… Ce chiffre, c’est le pour­centage de (...)