Nestlé

lundi 18 avril 2011
par  syagrius
popularité : 100%

 Bref apercu

Premier groupe agroa­li­men­taire mondial, Nestlé, est aussi, depuis ses ori­gines, la marque-​​produit qui entend concilier nutrition et plaisir. Henri Nestlé inventa et com­mer­cialisa d’abord une farine lactée des­tinée aux nour­rissons, puis vinrent s’ajouter le lait en poudre, les confi­series, le cho­colat, les eaux de santé, les boissons ins­tan­tanées ainsi que les pro­duits frais, au fur et à mesure de la crois­sance de sa com­pagnie en Suisse et dans le monde. Inno­va­trice de premier plan sur le marché européen, elle a ensuite lancé de nou­veaux pro­duits tels que le café soluble (Nescafé), les plats lyo­phi­lisés (Bolino) et les surgelés. JPEG - 88.4 ko

Ce groupe mondial couvre toutes les facettes de l’alimentaire : du lait en poudre, en passant par le cho­colat, le café, l’eau minérale, les cro­quettes pour chiens… Nesquik, Buitoni, Maggi, Purina, Friskies, KitKat, Nescafé, Herta.… Le groupe Nestlé fabrique environ 10 000 pro­duits dif­fé­rents et emploie plus de 250 000 personnes.

 La fusion

La création du groupe Nestlé coïncide avec la construction, par l’Anglo-Swiss Condensed Milk Co., de la pre­mière fabrique euro­péenne de lait condensé à Cham (Suisse) en 1866. Les deux entre­prises fusion­nèrent en 1905 sur une base pari­taire, créant la société Nestlé & Anglo-​​Swiss Condensed Milk Co. (Nestlé) tout en conservant leurs sièges res­pectifs et leurs appellations.

JPEG - 81.1 ko

L’entreprise Nestlé cédée en 1875 un groupe de finan­ciers mené par Jules Mon­nerat. Pierre-​​Samuel Roussy, meunier et four­nisseur de Nestlé et Gustave Marquis, prend la direction de la fabri­cation et Gustave Marquis, neveu de Jules Mon­nerat, a en charge les achats de lait.

La signature de la tran­saction se fit comme le voulait la loi vau­doise de l’époque, en pré­sence de deux témoins dont l’un fut Daniel Peter qui deviendra par la suite célèbre avec l’invention du cho­colat au lait.

Très vite, la société connait une crois­sance consi­dé­rable au point que plus de 500 000 boîtes de farine lactées sont vendues chaque années, non seulement en Suisse mais également en Alle­magne, en France, en Angle­terre, en Italie, en Bel­gique, aux Pays-​​Bas et aussi à New York, Mel­bourne et Buenos Aires.

Après la mort de Pierre-​​Samuel Roussy en 1880, son fils Émile-​​Louis Roussy également neveu par alliance de Jules Mon­nerat et père du médecin Gustave Roussy, devient admi­nis­trateur de la société, puis par la suite, aux côtés de son oncle Jules Mon­nerat, pré­sident jusqu’en 1899, l’âme direc­trice de la société jusqu’en 1905. Émile-​​Louis Roussy pré­sidera alors le Conseil d’administration de la société entre 1905 et 1920. A sa mort, son fils aîné Auguste Roussy, frère aîné de Gustave Roussy, lui suc­cèdera à ce poste.

Emile-​​Louis Roussy sera pré­sident de 1905 à 1920 et son beau-​​frère, Gustave Aguet, créateur de l’appareil com­mercial de dis­tri­bution des pro­duits Nestlé en Grande-​​Bretagne, sera pré­sident à partir de 1920.

 Heinrich Nestle 

JPEG - 22.7 ko

Heinrich Nestle né le 10 août 1814 à Francfort-​​sur-​​le-​​Main en Alle­magne, où il fait des études en phar­macie. Le 29 novembre 1839 est une date à marquer d’une pierre blanche dans l’histoire de la marque Henrich Nestle obtient son diplôme de phar­macien et change son nom pour Henri Nestlé. Pour pallier à une mor­talité infantile très élevée liée à des pro­blèmes de carence ali­men­taire, Henri Nestlé crée sa farine lactée. En 1867, il met au point un procédé de fabri­cation spé­ci­fique, per­mettant d’assurer la constance de la qualité et de la com­po­sition du produit.

 Dates importantes

  • Le 31 octobre 1857, il crée son entreprise Nestlé.
  • En 1867, Henri Nestlé crée ce qui lui vaudra sa grande noto­riété : une farine lactée pour bébés afin d’apporter un com­plément ali­men­taire pour les nour­rissons sous-​​alimentés. C’est avec cette farine qu’Henry Nestle sauve la vie du bébé pré­maturé de ses voisins qui ne tolérait pas le lait maternel.
  • Le 8 mars 1875, la société anonyme Nestlé est constituée avec pour admi­nis­tra­teurs Jules Mon­nerat, Pierre-​​Samuel Roussy et Gustave Marquis, sous la nou­velle raison sociale « Farine Lactée Henri Nestlé ». Henri Nestlé a cédé aux trois associés non seulement ses ins­tal­la­tions et sa clientèle, mais également son nom qui est devenu leur pro­priété com­mer­ciale ainsi que le procédé de fabri­cation et tous les brevets d’invention délivrés à Henri Nestlé par divers pays, sa signature com­mer­ciale et sa cor­res­pon­dance médicale. La signature de la tran­saction se fit comme le voulait la loi vau­doise de l’époque, en pré­sence de deux témoins dont l’un fut Daniel Peter qui deviendra par la suite célèbre avec l’invention du cho­colat au lait.
  • En 1968, il la com­mer­cialise en Suisse puis l’exporte en Alle­magne, en France, et au Royaume-​​Uni. La marque Nestlé s’internationalise. Ouverture à paris de l’agence de vente des farines lactées suisses henri nestlé pour enfants en bas age
  • En 1875, Henri Nestle n’a pas d’héritier, il cède alors son entre­prise à un groupe de finan­ciers qui reprennent la société Nestlé sous un nouveau nom. Ils l’appellent "Farine Lactée Henri Nestle" pour rester dans la conti­nuité et continuer à com­mer­cia­liser la fameuse farine lactée. JPEG - 47.3 ko
  • 1885 : Pre­miers lan­cement des pro­duits culi­naires maggi à paris JPEG - 46.8 ko
  • 1898, Nestlé s’agrandit et implante sa pre­mière usine à l’étranger, en Norvège.
  • Puis entre 1900 et 1905, la marque ins­talle des usines en Espagne, en Grande-​​Bretagne, en Alle­magne et dans l’état de New York.
  • 1904, Nestlé se lance dans l’industrie du cho­colat pour ajouter une dimension gour­mande à son éventail de produits.
  • 1905, tournant capital pour la marque. Nestlé et son concurrent de tou­jours, l’ Anglo-​​Swiss Condensed Milk Co. fusionnent et mettent en commun leur fabriques aux Etats-​​Unis et en Europe.
  • 1916 : Nestlé et anglo suiss en france deviennent la société Nestlé à paris. Pre­mière usine de nestlé à cherbourg
  • 1921 la société guigoz s’etablits en france JPEG - 30.2 ko
  • 1928 : lan­cement des glaces gervais esquimaux JPEG - 52.9 ko
  • 1929 : Le groupe chocolatier Peter, Cailler, Kohler fusionne avec Nestlé.
  • 1936 : Fon­dation de la société pour la fabri­cation et la vente en Suisse qui prendra en 1940 le nom de Société des Pro­duits Nestlé S.A.
  • 1938 : Lan­cement de Nescafé en pre­mière mon­diale sur le marché suisse : premier café soluble JPEG - 31.2 ko
  • 1939 : Nescafé en france
  • 1946 : Netslé france devient la SOPAD : Société de Pro­duits Ali­men­taire et Diététiques).
  • 1947 : Fusion de Nestlé et Maggi. Après avoir racheté Ali­mentana SA (Maggi)(bien connue pour son bouillon en cubes.), elle changea de nom pour devenir Nestlé-​​Alimentana SA.
  • 1952:Le Nestlé Quik (ulté­rieu­rement NESQUIK) est lancé au Canada. Le mélange pour boissons au cho­colat en poudre devient rapi­dement le préféré des familles. JPEG - 40.2 ko
  • 1953 : Lan­cement de Ricore en France JPEG - 23.6 ko
  • 1960 : Partenarait entre Nestlé Gervais et Heudebert : Société france de glace
  • En 1960 Menier a été racheté par Cacao Barry (après le décès, en 1959, de Hubert-​​Jacques-​​Georges Menier, repré­sentant de la cin­quième géné­ration), avant de passer dans les mains du groupe Perrier en 1965, puis dans celles de Rowntree en 1975. Enfin, en 1988, Nestlé rachète Rowntree et trouve dans la cor­beille l’usine de Noisiel. JPEG - 84.4 ko

Marque du groupe Rowntree

  • 1961 : Nesquik en France
  • 1962 : Acqui­sition de findus : Consti­tuion de la société fran­caise de fabri­cation et vente des pro­duits sur­gelés findus JPEG - 41.4 ko
  • 1966 : Nestlé lance le café ins­tantané TASTER’S CHOICE, dont la fraî­cheur est pré­servée par lyophilisation.
  • 1963 : Nestlé lance Mousline JPEG - 32.4 ko
  • 1969 : Acqui­sition de Vittel JPEG - 36.2 ko
  • 1970 : Lan­cement de Kit Kat JPEG - 55.1 ko
  • 1971 : Lan­cement de Nestlé dessert. Création de Liser, centre de dis­tri­bution de conception très moderne, à Sprei­tenbach. Reprise de la Société Lai­tière des Alpes Ber­noises (Konol­fingen). rachat de Guigoz
  • 1973 : La marque La Lai­tière est apparue sur le marché en France en 1973 ; elle a été auto­risée par Nestlé pour la sortie du premier yaourt nature au lait entier en pot de verre qui fut la loco­motive de la marque en France et a vécu tout seul sur le marché français jusqu’en 1989, date à laquelle s’est opérée une diver­si­fi­cation par la création d’une mul­titude de nou­veaux pro­duits lai­tiers (fruits, des­serts…). Actuel­lement cette marque appar­tient au groupe Lactalis JPEG - 23.4 ko
  • 1978 : Acquistion de Chambourcy JPEG - 39.3 ko
  • 1980 : Frisco-​​Findus en Suisse est rat­taché à la Direction générale de la Société des Pro­duits Nestlé S.A.
  • 1981 : Les plats sur­gelés STOUFFER’S entrent chez Nestlé Canada. Les ori­gines de la marque remontent à 1922 : Abraham et Mahala Stouffer ouvraient alors à Cle­veland un petit café où ils ser­vaient de déli­cieux plats maison. JPEG - 57.8 ko
  • 1985 : Nestlé achète la Car­nation Company, qui fabrique notamment les pro­duits lai­tiers CAR­NATION, le colorant à café sans produit laitier COFFEE-​​MATE de CAR­NATION, le MÉLANGE À CHO­COLAT CHAUD CAR­NATION, le DÉJEUNER INS­TANTANÉ CAR­NATION et les ali­ments pour animaux FRISKIES. Hills Bros. et Café MJB se joignent aussi à Nestlé Canada. JPEG - 45 ko
  • 1985 la com­pagnie Nestlé a créé un centre consacré à l’alimentation : l’Alimentarium de Vevey qui se situe dans un cadre excep­tionnel, au centre-​​ville de Vevey sur le bord du Lac Léman. Ce musée abrite une expo­sition per­ma­nente pré­sentant la pro­duction, la trans­for­mation, les effets et la com­mer­cia­li­sation des denrées ali­men­taires dans les quatre domaines sui­vants : cui­siner, acheter, manger, digérer. site :http://​www​.ali​men​tarium​.ch
  • 1986 : Acqui­sition Herta JPEG - 33.8 ko
  • 1988 : Acquistion de Buitoni Per­ugina, Davigel, Rowntree mackintosh(crée en 1862) : Smarties, Rolo, Kit Kat, PNG - 19.8 ko
  • 1989 : Inté­gration des acti­vités opé­ra­tion­nelles de Thomi & Franck AG dans le groupe Nestlé Suisse. Lan­cement du cone extreme
  • 1990 : Reprise de la com­mer­cia­li­sation et de la vente des pro­duits Rowntree en Suisse, suite à l’acquisition de Rowntree par le holding Nestlé. Consti­tuion de la société CPF : Cereal partners france, joint­venture de nestlé et de generals mils
  • 1991 : Nestlé acquiert la DRUM­STICK Company, qui a inventé le cornet de crème glacée DRUM­STICK en 1928. Lan­cement de nes­presso en france JPEG - 48.9 ko
  • 1992 : Rachat du groupe Perrier. Achat de Hirz Pro­duits Frais S.A., Hirzel. : Contrexé­ville, Vittel, Hépar, Plancoët, Aba­tilles, Valvert, Quézac, Perrier, Carola, Saint-​​Roch, Montclar, Saint-​​Alix. JPEG - 26.9 ko
  • 1996 : Ins­tal­lation de Neslté france SA et de ses unités opé­ra­tionnel à Noisiel
  • 1997 : La Société des Pro­duits Nestlé S.A. devient Nestlé Suisse S.A. Création de Nestlé Cli­nical Nutrition. La division des pro­duits sur­gelés des Ali­ments Ault (crème glacée) et le groupe des pro­duits de crème glacée de Dai­ry­world Foods se joignent à Nestlé Canada. Nestlé acquiert aussi l’embouteilleur d’eau minérale italien SAN PELLEGRINO
  • 1998 : Nestlé S.A. rachète l’alimentation animale Spillers à Dalgety(en 1995, le groupe Dalgety rachète l’activité ali­men­tation animale de Quaker en Europe, qui com­prend la marque leader d’aliments pour chats, FELIX.), créant ainsi l’une des plus grandes entre­prises mon­diales d’aliments pour animaux de compagnie.Création de Friskies france sas JPEG - 69.2 ko
  • 2000 : Cession de la marque findus à un groupe financier Suédois (EQT).. Création de Nestlé Home care. POWERBAR se joint à Nestlé.
  • 2002 : Nestlé conclut, avec le groupe Pillsbury, une entente d’exploitation com­mer­ciale et tech­nique à long terme de la marque HÄAGEN-​​DAZS pour l’Amérique du Nord. Nestlé fait aussi l’acquisition de Ralston PURINA, et le secteur ani­malier devient Nestlé PURINA Soins des animaux fami­liers. Le secteur eau PERRIER VITTEL prend le nom de NESTLÉ WATERS JPEG - 49.5 ko
  • 2003 : Activité lié à l’animal de compagnie : Neslté Purina Petcare france
  • 2006 : Création de joint-​​venture Lac­talis Nestlé pro­duits frais. La société JENNY CRAIG se joint à Nestlé. JPEG - 37.1 ko
  • le 2 juillet 2007 : Nestlé a finalisé son acqui­sition de Novartis Medical Nutrition JPEG - 32.7 ko
  • le 3 sep­tembre 2007 : Nestlé a finalisé son acqui­sition de Gerber - la marque emblé­ma­tique d’alimentation pour bébés aux États-​​Unis JPEG - 53.6 ko
  • le 4 sep­tembre 2007 :Un accord a été signé entre Nestlé et la famille Rouge, action­naire majo­ri­taire des Sources Miné­rales Henniez, portant sur l’acquisition de 61,66% de la société au prix de CHF 3000 par action
  • 2007 : NESTLE poursuit ses actions de sen­si­bi­li­sation du grand public en matière de nutrition avec un nouveau site : www​.cro​quon​slavie​.fr. Il s’agit d’un espace com­mu­nau­taire autour de la forme avec des conseils de cuisine, de bien-​​être, des actualités…
  • 2008 :NESTLE sou­haite se séparer de son site de pâtes BUITONI situé en Toscane, tout en conservant la pro­priété de la marque, afin de se concentrer sur des pro­duits à marge forte. L’usine BUITONI ita­lienne emploie 400 per­sonnes et appar­tient à NESTLE depuis 20 ans.
  • 2009:Nestlé vient d’inaugurer une nou­velle fabrique de boissons à Anderson, aux Etats-​​Unis, repré­sentant le plus gros inves­tis­sement jamais réalisé par le groupe : 359 mil­lions de dollars.Ce site de 82 000 m² sera consacré à la pro­duction des boissons prêtes-​​à-​​boire Nesquik et Coffee-​​Mate, en forte pro­gression sur le marché américain.
  • 5 janvier 2010:Nestlé a annoncé, mardi 5 janvier, l’acquisition pour 3,7 mil­liards de dollars en numé­raire des acti­vités pizzas sur­gelés aux Etats-​​Unis et au Canada de l’américain Kraft Foods ce qui com­prend la marque Delissio. JPEG - 45.7 ko
  • 2011:Nestlé a confirmé l’acquisition de la société bri­tan­nique CM&D Pharma, pour un montant tenu secret. Cette société est spé­cia­lisée dans les ali­ments à vertus cura­tives. Elle déve­loppe notamment un chewing-​​gum pour les patients souf­frant du rein. JPEG - 30.2 ko

 La polémique de l’huile de palme

L’huile de palme est très uti­lisée dans l’industrie pour son ren­dement élevé et son faible coût de pro­duction. Outre qu’elle soit accusée de favo­riser les maladies cardio-​​vasculaires dans les pays déve­loppés, sa pro­duction est géné­ra­lement une catas­trophe écolo­gique, entrainant entre autres consé­quences désas­treuses la dis­pa­rition des der­niers orang-​​outang sauvages.

Green­peace accuse Nestlé de consommer des quan­tités effroyables d’huile de palme et de contribuer, dans une grande mesure, à la dis­pa­rition des forêts plu­viales indo­né­siennes. L’huile de palme uti­lisée par Nestlé n’a aucune traçabilité.

 Quelques chiffres

Nestlé réalise 70 % de son chiffre d’affaires avec une tren­taine de marques. Il est dif­ficile d’imaginer qu’elles soient toutes péna­lisées par la conjoncture en même temps.

Chiffre d’affaire
AnnéeChiffre d’affaire en mil­liard d’euroBénéfice en Mil­liard d’euroEffectif
2006 80.92 10.93
2007 88.4 12.35 276 000
2008 74 14.83
2009 88.45 12.9
2010 90.18 28.11 grâce Alcon 280000
2011 68.71 7.81 325000

 Quelques infos

Site internet france

Voir l’ensemble des marques du groupe

 Conlu­sions

Comme vous pouvez le voir le groupe Nestlé est fort sur­prenant, le plus gros ali­men­taire de la planète. Réa­lisant un record de bénéfice en 2010 de plus de 25 Mil­liards d’euro.

 Pourquoi parlez de Nestlé ?

Jus­tement en étant le plus groupe ali­men­taire en passant des plans pré­parés, les eaux etc et même le sur­gelés pro via Davigel Nestlé pour­raient mettre en place une poli­tique de produit de qualité envi­ron­ne­mental. Je ne dis pas que les pro­duits sont de mau­vaise qua­lités, mais pourquoi uti­lisez de l’huile palme ? Les béné­fices seraient moins grand mais que devons nous faire comme choix ?

Pour quelques cen­times par produit en plus, le groupe pourrait éviter d’utiliser de l’huile de palme. Il n’y a pas que cette huile mais tout une chaine de fabri­cation qui pour­raient apporter à long terme un mieux etre à notre planete, et donc à notre humanité. Au cours des trois der­nières années, la consom­mation d’huile de palme du groupe Nestlé a pra­ti­quement doublé, pour s’établir aujourd’hui à 320 000 tonnes par an.

Nestlé mena­cerait ainsi les moyens d’existence des popu­la­tions locales et l’extinction d’espèces menacées comme les orang-​​outans. L’Indonésie connaît l’un des plus impor­tants rythmes de défo­res­tation de la planète

 Et nous que pouvons nous faire ?

Comme indiquez dans les autres articles, notre force est dans notre nombre, nous sommes consom­ma­teurs, si nous voulons des pro­duits sans huile de palme, fabriquer dans les meilleurs conditions…nous savons quoi faire ? Non !

Ce monde est à nous, changeons-​​le !


26 votes

Commentaires

Publications

Brèves

24 septembre 2015 - L’Arabie Saoudite nommée à la tête du panel du Conseil des droits de l’homme de l’ONU

L’Arabie saoudite, reconnu par l’ONU et la Ligue des droits de l’homme (LDH) comme un pays peu (...)

26 avril 2015 - L’UE autorise les OGM de Monsanto

Ven­dredi 24 avril 2015, l’Union Euro­péenne autorise l’importation et la com­mer­cia­li­sation de (...)

20 avril 2015 - Il critiquait la fraude sociale et cachait 1,5 millions au fisc

Le député UMP, Domi­nique Tian, était connu pour sa viru­lence à l’encontre des frau­deurs au RSA, (...)

3 février 2015 - Coïncidence malheureuse : tous ces livres qui brûlent…

Le ven­dredi 30 janvier 2015 : une incendie à la plus grande biblio­thèque uni­ver­si­taire de (...)

3 février 2015 - 1% des plus riches possèdent plus de 50% de la richesse mondiale

Le chiffre ne cesse de gonfler : 45% en 2009, 48% en 2014… Ce chiffre, c’est le pour­centage de (...)