Référendum sur la moralisation de la vie publique

jeudi 4 avril 2013

Au moment où l’affaire Jérôme Cahuzac bat son plein [1], François Bayrou annonce une pétition pour un réfé­rendum sur la mora­li­sation de la vie publique. Le pré­sident du Modem explique que cette exi­gence de mora­li­sation de la vie poli­tique fran­çaise dépasse le cadre par­tisan des élec­teurs de gauche et de droite, car elle concerne la Répu­blique dans son ensemble.

Ce faisant, François Bayrou cherche à donner une voix ori­ginale au Modem : en se plaçant au service de l’intérêt publique, il parle au nom de la Répu­blique et de ses valeurs, la démo­cratie, l’égalité en droit des citoyens et des élus mais également la laïcité, puisque le terme de "mora­li­sation" renvoie à la morale laïque de Vincent Peillon, par oppo­sition à la morale religieuse.

Pour rappel, François Bayrou avait proposé un projet de loi sur la mora­li­sation de la vie publique il y a toute juste un an (le 3 avril 2012), dont le site Mediapart reproduit le texte.

Voici la présentation en vidéo du projet de loi :

_​_​_​

Ce monde est à nous, changeons-​​le !


[1] L’existence d’un compte ban­caire de 600 000 euros sur un compte en Suisse - déplacé en 2010 dans une filiale d’UBS à Sin­gapour - , les aveux tardifs de Jérôme Cahuzac, la décla­ration publique de François Hollande…




Publications