Projet 22
Accueil du site > Questions de société > L’Espagne et Chypre demandent l’aide de la zone euro

L’Espagne et Chypre demandent l’aide de la zone euro

lundi 25 juin 2012

C’est officiel : lundi 25 juin 2012, l’Espagne a déposé une lettre - succinte - pour demander à l’Union européenne "une demande d’assistance financière pour la recapitalisation des entités financières qui en ont besoin", autrement dit ses banques. Jeudi dernier, l’Espagne avait estimé les besoins à 65 milliards, en-deçà du montant maximum que l’UE était prête à leur accorder, soit 100 milliards d’euros. L’aide pourrait prendre la forme d’un prêt à 3% ou 4% sur 15 ans [1].

A noter que les banques espagnoles se sont déjà endettées auprès de la Banque Centrale Europoéenne après la crise des subprimes de 2007. Le 14 juin, leur dette avait atteint 287 milliards d’euros (et quelques millions), soit une hausse plus de 9% en un mois. L’agence Moody’s a estimé que l’économie de l’Espagne serait touchée et qu’elle aura du mal à rembourses ses dettes : sa note est passé de A3 à Baa3 et le taux d’intérêt des bons du trésor espagnol à dix ans ont atteint les 7% [2]. Les plans de rigueur annoncés par les gouvernements successifs n’auront donc pas suffi à apaiser les marchés.

Chypre vient de demander une aide également pour "contenir les risques pour l’économie chypriote […] provenant de son secteur financier, très exposé à l’économie grecque" [3].

Après la Grèce, l’Irlande et le Portugal, 5 pays pourraient ainsi bénéficier de l’aide l’UE et du FMI.

___

Ce monde est à nous, changeons-le !

Répondre à cette brève