Un accident évité par une prémonition

jeudi 6 septembre 2012
par  Laruiz
popularité : 0%

Je vous explique cet évènement arrivé, il y a peu de temps [1].

Le retour de vacances se passait tranquillement, heureux de notre séjour. Mon ami conduisait la voiture, tout se passait bien.

Quand à un moment, j’ai commençé à insister lourdement pour prendre le volant comme ressentant un danger potentiel, je lui en ai rien dit. Il voulait continuer à rouler se sentant apte à poursuivre notre chemin. J’ai de nouveau insisté pour le remplacer à la conduite du véhicule et il m’a finalement passé le volant.

Je ne saurais pour quel raison, j’ai prié pour ne pas rencontrer d’animal sur la route. Il était tard, nous étions sur des petites routes de campagne en lisière de foret.

Peu de temps après, nous avons croisé une biche sur la route. Par chance ou autre, j’étais en plein phare et changeait pour être en feu de croisement ce qui m’a permis de voir l’animal en plein milieu de la route et de l’éviter, il était à moins d’un mètre cinquante de la voiture.

La frayeur passé, je me suis senti soulagé comme ayant effectué "ma tache" et j’étais prete à redonner le volant à mon ami ; ressentant que le danger été derrière nous.

Pourquoi avoir fait une prière (je précise n’étant pas très pratiquante) quelques minutes avant la rencontre de cette biche sur la route ? Ai-je pressenti un danger ? Un ange gardien était il présent à nos cotés ?

Une coincidence d’avoir pris le volant : je n’y crois pas trop.

Je reste persuadée et mon ami aussi que nous serions rentré dans l’animal.

___

Le monde est étrange , vous ne trouvez pas ?



[1] Note de la rédaction : en août 2012.


12 votes

Commentaires

Logo de Thierry
mercredi 17 décembre 2014 à 01h57 - par  Thierry

Bonjour,

Alors que je devais me rendre à 50 km de chez moi, dont une partie sur routes de campagne.
Lors du trajet, un pigeon se pose au loin sur la route. Plutot que de s’ecarter ou s’envoler à la vue de la voiture, ce dernier reste sur la route. Je donne un léger coup de frein et donne un léger coup de volant sur la droite pour eviter de l’écraser. Bête pigeon, je me dis en moi-même, t’aurais pas pu te bouger ?!
Je poursuit ma route, j’arrive sur un route sinueuse, une voie dans chaque sens avec un vitesse de 90 km/h. A l’entree d’un virage, je tombe nez à nez avec un conducteur qui depasse et est déjà engagé à moitié sur ma bande. Au vu de sa vitesse, il ne pouvait plus rien faire que de continuer son dépassement, soit il emboutissait la voiture qu’il dépassait, soit un frontal avec moi à 45°.
Dans un reflexe, j’ai donner un coup de frein et un coup de volant à droite pour l’eviter.
J’ai alors repenser à ce pigeon et me suis rendu compte que la manoeuvre pour eviter la collision etait la même que pour eviter le pigeon, mais en vitesse x 10.000.

lundi 15 octobre 2012 à 02h45

Te raconte simplement un truc de ouff qui m’est arrivé aussi . . . . J’ai ressenti le besoin voir la certitude que dans le dernier Paulo Coelho d’ il y a+ ou - 5 ans il devait il avait un passage pour moi . . . j’ai pas du aller loin dans le livre . . . la première page au dessus à droite il y avait la prière de ma Mère . . . Sainte Marie conçue sans péchés priez pour nous qui avons recourt à vous . . . Va expliquer . . . ? C comme ça c’est le ressenti . . . tu étais très sensible à ce moment là pour une raison que toi seul doit trouver ou savoir . . . . Dans mon cas ma Maman était décédée peu de temps avant . . . La personne qui m’a prêté le livre voyait bien que j’avais l’air très sur de moi quand je lui ai demandé si elle l’avait déja acheté . . . .

Logo de Laruiz
mardi 25 septembre 2012 à 11h18 - par  Laruiz

Tu dis
Je reste per¬suadée et mon ami aussi que nous serions rentré dans l’animal.
Mais ce n’est qu’un avis car personne ne pourra le savoir..

Oui en effet, c’est un ressenti assez intense et partagé

Pour le coté prière, je ne com¬prend pas, tu as pris le volant et tu t’es dis "j’espère que je ne vais pas per¬cuter un animal" ou alors tu as fait une prière mais qui ?

J’aime conduire la nuit sauf à la lisière des forets sur des kilomètres. J’ai eu le besoin de faire une prière comme ressentant le danger pour m’aider à l’éviter, ce qui fut le cas.

Plusieurs paradoxe
Par chance ou autre, j’étais en plein phare et chan¬geait pour être en feu de croi¬sement ce qui m’a permis de voir l’animal en plein milieu de la route et de l’éviter.
Tu étais en plain phare et tu as changé en feux de croi¬sement ? c’est bien ca, mais rien qu’en plein phare tu voyais l’animal, le chan¬gement de lumi¬nosité n’entraine pas une meilleur visi¬bilité, à moins je que ne com¬prend pas

La voiture d’en face était elle aussi en plein phare et donc le temps qu’elle change de feu et moi aussi, je n’ai ru vu comme aveuglé( un court instant).

Ensuite tu écris :
il était à moins d’un mètre cin¬quante de la voiture.
Tu as évité un animal à 1m50 en roulant, il était figé ou courait pour tra¬verser ? c’est très peu voire si on prend une vitesse de 90km/h c’est chaud lol, tu roulais à quel vitesse ? car la réaction pour modifier sa tra¬jec¬toire à 1m50 est très faible
Sachant que tu étais en plein phare ou croi¬sement tu aurais du le voir bien avant, à mois qu’il débou¬chait de la droite ou gauche en courant ?

Je pense que le plein phare avait aussi aveuglé la biche et elle c’était donc arretée sur la route et à redémarrer au changement de feu. C’est instant m’a permis de voir des yeux et deux oreilles sur la chaussée car seul sa tete était en direction de notre voiture.
Par toute logique du moins la mienne, j’aurais du percuter l’animal vu la faible distance entre nous.

Après cette rencontre, j’étais prete à redonner le volant. Je savais pourquoi j’avais insisté pour prendre le volant et donc le danger étant écarté, je pouvais repasser le volant sachant que tout danger pour le trajet était maintenant écarté.

C’est très difficile de mettre des mots sur un ressenti, les mots ne suffisent pas pour transcrire la sensation forte du moment et le soulagement juste ensuite.

vendredi 7 septembre 2012 à 20h05

Intéressant mais certaines question se posent…

Tu dis

Je reste per­suadée et mon ami aussi que nous serions rentré dans l’animal.

Mais ce n’est qu’un avis car personne ne pourra le savoir..

Pour le coté prière, je ne comprend pas, tu as pris le volant et tu t’es dis "j’espère que je ne vais pas percuter un animal" ou alors tu as fait une prière mais qui ?

Plusieurs paradoxe

Par chance ou autre, j’étais en plein phare et chan­geait pour être en feu de croi­sement ce qui m’a permis de voir l’animal en plein milieu de la route et de l’éviter.

Tu étais en plain phare et tu as changé en feux de croisement ? c’est bien ca, mais rien qu’en plein phare tu voyais l’animal, le changement de luminosité n’entraine pas une meilleur visibilité, à moins je que ne comprend pas

Ensuite tu écris :

il était à moins d’un mètre cin­quante de la voiture.

Tu as évité un animal à 1m50 en roulant, il était figé ou courait pour traverser ? c’est très peu voire si on prend une vitesse de 90km/h c’est chaud lol, tu roulais à quel vitesse ? car la réaction pour modifier sa trajectoire à 1m50 est très faible

Sachant que tu étais en plein phare ou croisement tu aurais du le voir bien avant, à mois qu’il débouchait de la droite ou gauche en courant ?

Je préféré être pointilleux hein lol

Publications

Brèves

9 mars 2013 - Colloque sur les EMI les 9 et 10 mars 2013

Rencontres Internationales sur les Expériences de Mort Imminente (EMI) samedi 9 et dimanche 10 (...)

2 mars 2013 - Les cadavres d’animaux étranges se multiplient...

Après les morts massives d’animaux en 2011, les Anglais et les Américains découvrent des cadavres (...)

13 mai 2012 - Un jeune homme "ressuscite" après une crise cardiaque

Vendredi 11 mai 2012, dans la province de Louxor en Egypte, un serveur égyptien de 28 ans, Hamdi (...)