La dame Banche

dimanche 28 février 2016
par  syagrius
popularité : 100%

L’histoire que je vais vous raconter est sin­gu­lière et la per­sonne qui me l’a confié est de toute confiance même si je ne suis pas en mesure de vérifier.

La jeune femme pour garder son ano­nymat sera appelé made­moi­selle Y d’autant plus que per­sonne n’est au courant de ce qui lui est arrivé mise à part le témoi­gnage qu’elle m’a fait.

Made­moi­selle Y avait à l’époque entre 15-​​16 ans ce qui remonte à environ 14ans. Elle avait l’habitude de sortir très tard la nuit afin de rejoindre des amis au niveau d’un car­refour sur l’avenue arrière(nom de cette allée) du chateau que l’on peux consi­dérer comme une clai­rière au sein d’une foret appar­tenant à son collège qui est un établis­sement d’enseignement catho­lique privé (château+domaine construit des 1630) sans pré­venir ses parents (elle attendait qu’il soit endormi). C’est une maison de plein pied dans un petit village en France.

JPEG - 55 ko

Vue du château : Collège/​lycée/​internat

JPEG - 119.2 ko

Vue aérienne du château dont la cha­pelle est inscrit au monument his­to­rique depuis le 21 décembre 1984 à savoir qu Made­moi­selle Y est né 1 jour et 1an apres

Un ven­dredi soir entre minuit et 2h du matin(nuit de pleine lune) elle décide de sortir de sa chambre pour rejoindre son groupe d’ami (elle s’éclairait avec son télé­phone por­table de type Sagem).

Elle arrive au lieu de rendez-​​vous et ce soir la ses amis n’étaient pas là ou étaient déjà partis (en effet la elle a du attendre plus long­temps car ses parents se sont couchés plus tard).

Le lieu de rendez-​​vous était une clai­rière com­portant 4chemins (dont le prin­cipal est l’avenue prin­cipale de l’arrière du château) proche de la foret et au milieu de celle-​​ci une statue sur un socle (la statue de la paix).

JPEG - 65.4 ko

Lieu du rendez-​​vous

JPEG - 68.1 ko
Statue de la paix dans la grande avenue du chateau

Elle a attendu une demi-​​heure et décide de partir et à ce moment la quelque chose est apparu der­rière elle.

Mademoiselle Y c’est retourné du fait de la lumière blanche qui s’en dégageait.

Des­cription en détail de la forme qui se trouvait plus ou ou mieux au milieu de la clai­rière et dégagé sur environ 10m tout autour et à environ 2m de la statue :

  • - Huma­noïde femme (adulte) : Made­moi­selle Y voyait sa tête, bras et corps sous un drapé sans voir les jambes non plus
  • - Elle dis­tin­guait les formes de visage
  • - La créature était à droite de la statue en face de Made­moi­selle Y
  • - Haute de plus de 2 bonnes têtes,
  • - Cheveux mi long
  • - La forme flottait à environ 15-​​20cm du sol.
  • - Habillé d’un drap blanc qui recou­vrait son corps
  • - La forme féminine était entiè­rement blanche
  • - toute la créature était extrê­mement lumi­neuse et rayonnait autour d’elle

GIF - 60.7 ko

Cette photo n’est pas ori­ginale mais se rap­proche de la forme observée ou il faut y voir plus de drapé et plus aérien au niveau du tissus

A la vue de cette créature, Made­moi­selle Y a eu peur (n’a pas eu le réflexe de faire une photo du fait de la peur) et a com­mencé à courir et la forme c’est mise à la suivre et lui a dis (voix douce) :

"Tu dois m’aider à faire cer­taine chose"
"Tu ne dois en parler à personne"

Tout en courant, la forme l’a suivait der­rière elle lui parlait, Made­moi­selle Y se retournait de temps en temps pour voir si elle était tou­jours la.

Made­moi­selle Y ne se sou­vient plus du reste (une sen­sation de vague anormale, elle se sou­vient uni­quement de ses phrases et trouve très étrange de ne pas se sou­venir du reste, pourtant au moment des faits elle s’en sou­venait). A savoir que Made­moi­selle Y ne lui a pas parlé.

Une fois arrivé sur la route, made­moi­selle Y remarqua que la forme avait disparu et elle est rentré chez elle en mar­chant tout en se posant des ques­tions sur ce qui c’était passé.

L’observation de cette forme huma­noïde, a "d’une cer­taine facon" changer le point de vue sur le monde de Made­moi­selle Y. Elle n’a pas fait de cau­chemar, a repris sa vie, par contre elle n’est plus jamais sortis seul le soir dans la foret, ses amis la rejoi­gnaient devant chez elle. Elle leur avait rétorqué que c’était plus facile et moins loin.

Mademoiselle Y n’a jamais revu cette forme.


3 votes

Commentaires

Publications

Brèves

9 mars 2013 - Colloque sur les EMI les 9 et 10 mars 2013

Ren­contres Inter­na­tio­nales sur les Expé­riences de Mort Immi­nente (EMI) samedi 9 et dimanche 10 (...)

2 mars 2013 - Les cadavres d’animaux étranges se multiplient…

Après les morts mas­sives d’animaux en 2011, les Anglais et les Amé­ri­cains découvrent des cadavres (...)

13 mai 2012 - Un jeune homme "ressuscite" après une crise cardiaque

Ven­dredi 11 mai 2012, dans la pro­vince de Louxor en Egypte, un serveur égyptien de 28 ans, Hamdi (...)