Ovni, les visiteurs ardents

jeudi 1er septembre 2016
par  syagrius
popularité : 100%

Credo Mutwa né le 21 juillet 1921 à Kwazulu-​​Natal, Afrique du sud, chaman du peuple Zoulous, dont on a consigné par écrit les propos dans un livre, The Song of the Stars : « La nuit volent ce que vous appelez OVNIS, et que nous autres nommons Abahami Aba­vutayo, "les visi­teurs ardents" … Bien avant qu’ils ne défraient la chro­nique en Occident, les Afri­cains avaient déjà des contacts avec ces drôles d’engins et leur équipage. Je n’en dirai pas plus, car il nous est interdit de donner des détails, sinon ces vais­seaux risquent de ne plus venir nous rendre visite. »

Il décrit ensuite les Mutende-​​ya-​​negenge, « des animaux gri­sâtres ( … )qui pos­sèdent une grosse tête, blanche comme la craie, avec des yeux en amandes qui leur per­mettent de voir sur le côté( … ). »

De temps à autre ils cap­turent un être humain, ils lui ouvrent le ventre, puis le referment, après quoi leur victime ne se sou­vient plus de rien. « La mémoire ne leur revient que si le sorcier les plonge dans ce que nous appelons le sommeil des dieux. »

Lui-​​même, poursuit-​​il, a été enlevé par des indi­vidus res­sem­blant à des« poupées », qui l’ont paralysé avant de lui enfoncer quelque chose dans les narines, la cuisse (une douleur intense). Il explique tout un passage ou : « La créature empestait comme ce n’est pas pos­sible. Elle avait une odeur étrange, une odeur chi­mique qui serrait à la gorge, qui puait comme des œufs pourris, et aussi comme du cuivre chaud [soufre], une odeur très forte. »

Ensuite une créature de sexe féminin a pris le relais, pour lui faire l’amour, sans qu’il n’éprouve aucun plaisir, car cela s’apparentait à un viol et lui a« glacé les sangs ».

“Pourquoi cette créature étrange, qui était nue, avec des poils pubiens roux, qui m’a grimpé dessus sur cette table de travail, pourquoi avait-​​elle un organe qui, quoique légè­rement dif­férent de celui d’une femme normale, était pourtant un organe féminin reconnaissable”

Pour finir, on lui a montré une espèce de « têtard » - un foetus ? - flottant dans un liquide rou­geâtre, à l’intérieur d’un bocal. Il s’est brus­quement retrouvé en pleine campagne.

Lorsqu’il est arrivé au village, les chiens se sont jetés sur lui, et on a dû lui porter assis­tance. Il a alors appris que cela faisait trois jours qu’il avait disparu …

Dans une inter­views à un certain Rick Martin il déclare : « Le peuple du Rwanda, le peuple Hutu, aussi bien que le peuple Tutsi, déclare, et ce n’est pas le seul peuple en Afrique qui le déclare, que leurs ancêtres vraiment les plus anciens étaient une race d’êtres qu’ils appe­laient les Ima­nujela, ce qui signifie “les Sei­gneurs qui sont venus”. Et cer­taines tribus en Afrique de l’Ouest, telle qu’un peuple Bambara, disent aussi la même chose. Elles disent qu’est venue du ciel, il y a de très nom­breuses géné­ra­tions, une race de créa­tures hau­tement avancées et redou­tables qui res­sem­blaient à des hommes, et ils les appellent Zishwezi. Le mot Zishwezi signifie les créa­tures plon­geantes ou pla­nantes qui peuvent des­cendre du ciel en planant ou glisser à travers l’eau. »

Il continue en parlant des Dogons peuple d’Afrique Occi­dentale qui ne serait pas le seul peuple ayant eu des contacts.

Il indique que d’étonnantes créa­tures sont capable de passer du reptile à l’être humain, et du reptile à n’importe quel autre animal de leur choix et que tout les peuples d’Afrique en parlent dans leur contes et légendes.

D’où elles viennent, il ne sait pas, mais elles sont asso­ciées avec cer­taines étoiles dans le ciel, et une de ces étoiles est un groupe important d’étoiles qui fait partie de la Voie lactée, que notre peuple appelle Ingiyab, ce qui signifie “Le Grand Serpent”. Et il y a une étoile rouge, une étoile rou­geâtre, près du bord de cet énorme cercle d’étoiles que notre peuple appelle Iso­neN­ka­nyamba ou Alpha Cen­tauri. Ses créa­tures vivraient dans des cavités pro­fondes, parce qu’elles ont tou­jours froid.

Selon ses dires il y a d’énormes feux qui sont entre­tenus en per­ma­nence par des esclaves humains, des esclaves comme des zombies. Et, on dit aussi que ces Zuswazi, ces Imbulu, ou quel que soit le nom que vous leur donnez, ne sont pas capables de manger de la nour­riture solide. Soit ils consomment du sang humain, soit ils absorbent ce pouvoir : l’énergie qui est générée quand des êtres humains, sur la surface de la Terre, sont en train de com­battre et de s’entre-tuer en grand nombre.

Il est dif­ficile de savoir si les propos de Credo Mutwa sont véri­diques, si ce n’est pas suite à une transe, si ce n’est pas des diva­ga­tions. Il est certain que cet homme semble avoir voyager notamment en Aus­tralie. Dans Interview, il parle aussi du SIDA,de la Prin­cesse Diana et du roi du Lesotho, de l’ingestion de la chair de petit gris qui est létal, du Ogo ou Yeti et d’autres créatures.

Par souci d’information nous mettons ce témoi­gnage sans pouvoir confirmé quoi que se soit voire sup­poser que ses propos sont peut etre que des élucubrations !


3 votes

Commentaires

Publications

Brèves

1er septembre 2016 - Le FBI déclassifie le dossier Roswell

Le FBI, le service de ren­sei­gnement inté­rieur amé­ricain, vient de mettre en ligne plus de 2 000 (...)

24 décembre 2014 - 4e repas ufologique à Nantes le 16 janvier 2015

Le 4ème Repas Ufo­lo­giques de NANTES aura lieu Le Ven­dredi 16 janvier 2015 à 19h30 au (...)

13 octobre 2014 - Premier repas ufologique à Nantes

Premier repas ufo­lo­gique à Nantes le 17 octobre 2014, limité à 15 per­sonnes. Ce repas vise à (...)

17 août 2012 - L’Australie déclassifie des dossiers sur les OVNI

Les Archives Natio­nales Aus­tra­liennes ont déclas­sifié une série de docu­ments sur les (...)

8 novembre 2011 - Le gouvernement américain nie avoir des contacts avec des extra-​​terrestres

"Le gou­ver­nement amé­ricain n’a aucune preuve de l’existence de vie en-​​dehors de notre planète, (...)