Se tenir au courant de l’actualité scientifique

dimanche 10 octobre 2010
par  Neimad
popularité : 100%

Quels sites conseillez-​​vous pour se tenir au courant de l’actualité de la recherche, que ce soit dans le domaine de l’astronomie, de la phy­sique quan­tique ou de l’égyptologie, pour ne citer qu’eux ? Ceux qui sont inté­ressés par cer­tains sujets pour­raient sur­veiller un site ou deux et avertir les autres quand une infor­mation impor­tante tombe, en ajoutant un lien sur la lettre d’information par exemple.


2 votes

Commentaires

Logo de Neimad
jeudi 11 août 2011 à 18h13 - par  Neimad

Bonjour Félicien62… ou dois-​​je dire M. Roger Robert ?

Vous vous exprimez de la même manière (lon­gueur des phrases, majuscule au mot REVO­LUTION, argu­ments uti­lisés) et vous vous défendez de la même manière que sur le blog (tout ce que dit M. Roger Robert est génial…). Si vous n’êtes pas lui, vous vous res­semblez quand même beaucoup !

Sya­grius et moi avons lu et cri­tiqué le blog que vous nous avons indiqué, vous nous avez répondu, je crois que tout est dit. Nous pour­rions continuer long­temps ainsi, mais cela ne ser­virait à rien de repro­duire les débats houleux qu’on peut lire sur son blog. Quant à l’avis de scien­ti­fiques, l’auteur a déjà fait l’expérience et le résultat était négatif.

Vous vous êtes adressés à Projet 22 parce que vous saviez que ne pré­tendons pas détenir la vérité, mais vous avez eu tord de croire que nous allions adhérer à la vôtre. Nous recevons régu­liè­rement des mes­sages de "gourous" qui pré­tendent détenir la vérité dans un domaine ou un autre (la religion, la science, l’avenir, la poli­tique…). Nous écoutons ce qu’ils ont à dire, mais nous ne pouvons pas dis­cuter avec une per­sonne qui refuse la cri­tique, qui est per­suadée que son inter­pré­tation seule est la bonne.

Libre à vous de croire que l’auteur va révo­lu­tionner la science, qu’il a raison dans tous les domaines qu’il aborde et que son livre est une Bible. Libre à vous de troquer votre esprit cri­tique contre une croyance.

Logo de Félicien<span class="numbers">62</span>
jeudi 11 août 2011 à 09h17 - par  Félicien62

Bonjour Syagrius,

  • Pre­miè­rement, je ne suis pas à la solde de M. Robert et je n’ai de quel­conques intérêts à faire sa publicité sinon celle d’avoir découvert des théories hau­tement scien­ti­fiques dont j’ai les com­pé­tences pour cer­taines d’entre elles d’en évaluer leur per­ti­nence. Je reviens sur ce point un peu plus loin.
  • Deuxiè­mement, je sais faire la dif­fé­rence entre des propos sec­taires basés sur des concepts invé­ri­fiables et des propos sensés basés sur des démons­tra­tions logiques et scien­ti­fiques. Qui plus est lorsque ces propos sont exprimés par écrit, le temps de réflexion étant disponible.
  • Troi­siè­mement, je com­prends les réac­tions de M. Robert, sans pour autant toutes les approuver, parce que j’ai subit les mêmes moqueries de la part de col­lègues et amis lorsque je leur ai annoncé que la gra­vi­tation de Newton était cer­tai­nement fausse. Ces moqueries étaient bien plus aimables que celles qu’il reçoit et j’ai réussi à convaincre mes amis en mon­trant l’étendu du déve­lop­pement qui jus­ti­fiait cette affir­mation sur­pre­nante. Ceux qui ont eu la ténacité de lire entiè­rement son livre en arrivent à la même conclusion : Il y a des infor­ma­tions scien­ti­fiques qui peuvent entrainer - et nous sommes tous una­nimes pour le dire - une RÉVO­LUTION de notre connaissance.

L’entreprise qui m’emploie n’a pas pour vocation de faire évoluer les théories dyna­miques de la méca­nique, du moins pas pour l’ensemble de la communauté.
Res­pon­sable des calculs en "dyna­mique fine" - c-​​à-​​d, être capable de déter­miner en tous points de tra­jec­toires com­plexes dans les 3 dimen­sions spa­tiales" avec une grande pré­cision les forces d’inerties - j’ai constaté que les valeurs théo­riques étaient parfois et dans cer­taines condi­tions, un peu trop éloi­gnées des valeurs mesurées sur site. Notre méthode de calcul a évolué en décom­posant les sec­teurs de tra­jec­toire et en leur attri­buant des coef­fi­cients spé­ci­fiques. Doré­navant nos pro­grammes de calcul intègrent ces abaques et sont très per­for­mants.
Lorsque je découvre que selon M. Robert, la force d’inertie varie en fonction de la direction du dépla­cement et que lors d’une tra­jec­toire hori­zontale cette force est pro­por­tion­nelle à la "raideur du mou­vement", là, c’est une expli­cation inédite en désaccord avec la théorie en vigueur mais qui semble expliquer la pro­ve­nance des coef­fi­cients de mes abaques.
Ces valeurs seraient cer­tai­nement très utiles à M. Robert pour démontrer cette théorie, mais elles sont le fruit de gros inves­tis­se­ments de mon entre­prise (en temps et expé­riences) et en font sa richesse et sa force face à la concur­rence. Elles sont donc secrètes.

Lorsque vous demandez la publi­cation dans une revue scien­ti­fique je vois que vous n’avez pas lu les 450 pages de son livre. Essayer de faire un résumé de l’ensemble me semble bien dif­ficile. Vous pouvez tou­jours lui faire la pro­po­sition sur son blog.
Ce pavé est une mine d’informations et repré­sente une somme de travail impres­sion­nante. Vouloir obtenir gra­tui­tement le travail d’un auteur (6 ans je crois) me dépasse tota­lement (toutes peines méritent rétri­bution). De plus le prix de ce livre est déri­soire en com­pa­raison avec d’autres bien moins instructifs.

Dans votre conclusion vous demandez qu’il étaye/​éprouve ses hypo­thèses or si vous l’aviez lu vous com­pren­driez que cette requête est infondée, tout est à l’intérieur.

Je reste un peu déçu de vos réponses, j’ai l’impression de par­ti­ciper aux mêmes dis­cus­sions qu’il a sur son blog alors que j’attendais une évaluation des dif­fé­rents sujets traités avec une approche scien­ti­fique, quitte à faire appel à des spé­cia­listes dans les dif­fé­rents domaines. Moi de mon coté je peux apporter des com­men­taires en dynamique.

Logo de syagrius
mardi 9 août 2011 à 12h06 - par  syagrius

Bonjour Félicien,

Plusieurs choses m’étonnent dans vos propos et sur le blog de Monsieurs Robert.

Je ne suis pas scien­ti­fique ainsi je ne par­lerai pas de la véracité de la maes mais des propos tenus.

Quand vous parlez de ce livre, on a l’impression que c’est une bible.…sur l’ensemble du blog Mon­sieur Robert met en avant ce livre, cette théiorie, et surtout une chose que je trouve prétentieux :

sur la page index, nous pouvons lire :

Je suis navré de le dire, mais la Science est vraiment entre les mains de petites gens.

Comment osent ils dire cela ? il n’est pas scien­ti­fique et direct accuse le monde scien­ti­fique d’être des petites gens,.….tout les scien­ti­fique dsont ans le meme sac !

J’aurai ten­dance à mettre se genre de mon­sieur dans le même sac des far­felues et autre ven­deurs de rêves, mys­ti­fi­cateur et compagnie.…

Sur le site, je lis des cita­tions de sciences et vie,, wikipédia,…la encore il existe des revues très spé­cialisé car science et vie n’est qu’une forme de vulgarisation…soyons plus sérieux non ?

Je ne cri­tique le contenu même si effec­ti­vement ça semble auda­cieux mais la méthode, je peux lire sur la page a propos du dit site :

Ce livre est une bombe intel­lec­tuelle qui va engendrer une révo­lution scien­ti­fique encore jamais vu dans l’histoire de notre connaissance.

Fran­chement, il se prend pour qui pour votre mon­sieur Robert ? le mot humble a t il oublié ?

Sur la page:les-philosophes-ont-abdique-devant-les-scientifiques, nous pouvons lire :

C’est pompeux de ma part de parler de la sorte, mais mes idées ne sont ni un plagia ni même un travail de groupe. Elles sont le fruit de la réflexion en relation avec toutes les décou­vertes et les obser­va­tions que les savants d’avant n’avaient pas à dis­po­sition. D’autres auraient pu arriver à ces mêmes conclu­sions s’ils avaient été cri­tique envers chaque affir­mation “irré­fu­table”.

Oui c’est pompeux, appelons un chat, un chat ! Ainsi, ou sont vos expé­riences en labo­ra­toire…, même si vos résultats ne son pas édités dans les revues scien­ti­fiques, vous pourriez les mettre sur votre blog ? il y a certes une une théorie mais ou sont les expé­ri­men­ta­tions et surtout les tests pour éprouver cette théorie.

Sur la meme page :

Les phi­lo­sophes, les socio­logues scien­ti­fiques, les pen­seurs devraient trouver dans les Sciences revi­sitées les argu­ments qui leurs ont tant fait défaut. Ils peuvent de nouveau demander aux scien­ti­fiques d’expliquer les choses et si la com­pré­hension n’est plus au rendez-​​vous, c’est le signe qu’une nou­velle dérive intel­lec­tuelle est en train de s’installer.

Vous voyez au vue de ce blog, des propos tenues et de cette arro­gance envers les scien­ti­fiques et la science, je ne peux que penser que Mon­sieur Robert attend une forme de recon­nais­sance d’un monde qu’il ne fait que critiquer…

Sen­timent de complot
Sur l’ensemble du blog, nous constatons que Mon­sieur Robert se sent en per­ma­nence oppressé/​discrédité par les scien­ti­fiques et parle de scandes de la raison. Pourquoi une telle perte d’énergie ? cet outil est souvent uti­liser dans les milieux sec­taire : Paranoïa, complot.….
ce que je peux lire c’est surtout des étudiants de haut niveau qui semble bien s’amuser en ridi­cu­lisant l’auteur qui semble ne pas s’en rendre compte !

Remarque sur la mise en ligne de l’information :

Sur le site : http://​www​.roger​-robert​.com nous voyons direct le prix du livre et une pré­sen­tation de celui-​​ci.

Une question me taraude, si l’auteur n’est pas vénal ou sou­haite montrer aux mondes ses décou­vertes, pourquoi ne met il pas son livre en télé­char­gement gratuit ? ou mettre le livre en ligne ?

Proposition

Je propose à l’auteur d’étayer ses hypo­thèses, et de tenter de les publier dans une revue scien­ti­fique sous le contrôle de spécialistes.
S’il n’arrive pas à se faire publier, nous pouvons le faire ici après un contrôle par des spé­cia­listes dont nous nous char­gerons de prendre contact.
C’est le seul moyen de montrer qu’il a vu juste, sinon c’est trop facile de dire que c’est une révo­lution scientifique.

Car au final entre croyance et les propos, il n’y a qu’un pas. Ainsi il faut éprouver cette théorie sinon effec­ti­vement il ne sera pas pris aux sérieux et surtout il perd trop de temps à se jus­tifier comme par exemple :
http://​www​.knowtex​.com/​p​o​s​t​s​/​d​ossie…

Tout le monde lui reproche son arro­gance, son dénie des scien­ti­fiques et lui demande d’étayer/éprouver ses hypo­thèses, alors qu’attend il ?

Logo de Félicien<span class="numbers">62</span>
mardi 9 août 2011 à 11h08 - par  Félicien62

Merci de votre promp­titude dans votre analyse qui ne répond cependant pas exac­tement à mes attentes. En effet, à la lecture de votre com­men­taire il me semble que vous basez vos conclu­sions autour des éléments dis­po­nibles sur le blog de Mon­sieur Robert et non pas sur l’étendue des déve­lop­pe­ments de son livre. Et là, à mon avis, il n’est pas vraiment pos­sible de prendre une position catégorique.

Sa théorie du MAES m’a fran­chement convaincu car j’ai eu la chance de ren­contrer M. Robert au salon du livre de Genève où j’ai découvert ses théories et les expli­ca­tions qu’il donne à la matière et surtout aux formes par­ti­cu­lières des molé­cules. Les pages de son livre traitant du sujet sont même dis­po­nibles en format pdf sur le blog.
De ce modèle de l’atome, qui me cha­grinait tant que j’imaginais l’électricité par un dépla­cement d’électrons, l’éther prend une consis­tance sous forme d’électrons libres. De ce concept, la démons­tration, assez ardue, du principe de pesanteur m’a convaincu qu’il y a quelque chose de solide là der­rière.
Les expli­ca­tions qui suivent sur la masse, "le poids effectif et le poids unifié", comme il les nomme, me paraissent tel­lement sensée qu’elles me semblent exactes. Je suis même plus caté­go­rique, elles sont trop logiques pour les sup­poser fausses.
L’éther est par consé­quent le géné­rateur du champ de pesanteur et se déplace avec la terre, donc les expé­riences que vous citez deviennent obso­lètes. De nom­breux com­men­taires en parlent déjà.

La suite du livre traite des sujets que je connais bien (que je pensais bien connaitre) l’étude de la dyna­mique des solides. Encore une fois, les sur­prises sont au rendez-​​vous avec son approche par des gra­phiques spa­tiaux. Je n’imaginais pas qu’un doute était permis à l’encontre de l’accélération, mais les preuves sont par­fai­tement expli­quées dans le livre.
Les démons­tra­tions sur les objets en rotation sont plus que convain­cantes, car elles retrouvent aisément des rela­tions véri­fiées.
Je suis prêt à déve­lopper davantage les points forts de ses théories si vous le désirez, car ce sont eux qui m’interpellent à savoir pourquoi ils ne font pas plus de remous au sein des pro­fes­sionnels du calcul dyna­mique. C’est pour cette raison je suis les péré­gri­na­tions de M. Robert sur son blog et d’autres forum où il intervient.

Concernant la méthode scien­ti­fique selon le phi­lo­sophe Carl Popper, je pense qu’il a répondu à juste titre sur l’interprétation à donner à la réfu­ta­bilité dans l’un de ses articles ou dans des com­men­taires (je ne sais plus).
La sim­plicité de ses expli­ca­tions et démons­tra­tions méritent une réelle confron­tation avec les idées admises comme véri­fiées. Vos argu­ments en citant Dieu ou le Diable me laissent per­plexe, ils sont loin d’être men­tionnés dans le livre.

C’est sur mon temps libre que j’ai interpelé, de mon propre chef, dif­fé­rents sites scien­ti­fiques comme le vôtre, et actuel­lement vous êtes le premier à donner une suite, mais celle-​​ci n’est pas exac­tement à la hauteur de mes attentes. Les argu­ments pré­sentés sont ceux que j’ai déjà lu maintes fois et les réponses de Mon­sieur Robert sont plus plau­sibles que ceux qui démon­tre­raient ses erreurs.
Je vous l’ai écrit, je ne suis pas spé­cia­liste de la phy­sique nucléaire, mais mon sens cri­tique sait faire la part des choses entre ce que je com­prends et des affir­ma­tions invé­ri­fiables de la part de spé­cia­listes.
Pour que je doute des théories des "sciences revi­sitées" il me fau­drait des preuves plus consé­quentes et il semble que ceux qui sont en mesure de le faire ne veulent pas les aborder dans leur ensemble.

Je reste donc per­suadé qu’il y a quelque chose d’important dans ce livre et par­fai­tement utile dans ma pro­fession et donc pour la science.

Logo de Neimad
mardi 9 août 2011 à 02h01 - par  Neimad

A voir, pour l’instant je vois les théories d’un auteur qui remet en cause la loi d’attraction uni­ver­selle de Newton, la rela­tivité d’Einsein, le mou­vement brownien des gaz et l’histoire géo­lo­gique de la terre.

D’après son blog, il se base sur trois théories (non véri­fiées) : la théorie MAES, de son invention, qui concerne les atomes ; la théorie MOND, qui est une alter­native au concept de matière noire (en sup­posant l’existence de neu­trinos) ; l’existence d’un "éther" à la place du vide.

Le pro­blème, c’est que les savants se sont déjà battus au 19e siècle pour prouver l’existence de "vents d’éther" qui devaient véhi­culer la lumière jusqu’à la Terre, car ils n’arrivaient pas à concevoir le dépla­cement dans le vide. L’expérience la plus célèbre fut celle de Michelson et Morley qui se solda par un échec. Il n’y a pas d’éther et Ein­stein a montré la constance de la vitesse de la lumière dans le vide.

Voir http://​ids​-ge​.ch/​s​p​i​p​.​p​h​p​?​a​r​t​i​c​l​e1039 et
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exp%C3%A9rience_de_Michelson-Morley

Sans être spé­cia­liste de la question, je remarque cependant que l’auteur s’en prend à la méthode scien­ti­fique décrite par le phi­lo­sophe Karl Popper, selon laquelle toute théorie doit pouvoir générer une expé­rience capable de la réfuter. Si l’expérience réfute la théorie, la théorie est fausse, il faut changer d’explication. Si l’expérience ne la réfute pas, la théorie n’est pas vraie pour autant, elle est vraie jusqu’à la science déve­loppe une expli­cation plus large ou plus com­plexe du phé­nomène (par exemple pour la des­cription des mou­ve­ments des corps dans l’espace : Galilée est dépassé par Newton qui est dépassé par Einstein).

Or, l’auteur dit (je cite) :

"L’ensemble de ma démarche a consisté à confronter sans cesse mes idées avec TOUTES les expé­riences connues, dans TOUS les domaines de la science.(…). Donc c’est en ana­lysant le MAES dans toutes les situa­tions des expé­riences (que je connaissais ou que je com­plétais par des recherches tous azimuts) que j’en arrivais à établir le MODÈLE répondant à toutes les expé­riences et que plus rien ne pouvait réfuter." (c’est moi qui souligne)

Est-​​il besoin de continuer ?

L’auteur n’étant pas un scien­ti­fique dans un labo­ra­toire de recherche, il n’a pas pu vérifier ses théories et ne donne aucun résultat quan­ti­tatif. Mais cela ne semble pas poser de pro­blème à l’auteur qui ne propose aucune expé­rience pour vérifier ses théories. Il veut sim­plement qu’on n’admette son expli­cation comme étant la meilleure, sous pré­texte qu’elle est simple (principe du rasoir d’Ockham) et qu’elle explique un grand nombre de phé­no­mènes. Mais :

1° une théorie n’est pas sim­plement "vraie" parce qu’elle est simple (sinon il suf­firait de répondre à toutes les ques­tions "parce que Dieu l’a voulu ainsi", il n’y a pas plus simple)

2° l’accumulation des exemples n’est jamais une preuve suf­fi­sante. Je peux donner mille exemples de témoi­gnages de sor­cières au moyen âge à l’époque de l’Inquisition, cela n’est pas une preuve suf­fi­sante pour affirmer que les sor­cières exis­taient et qu’elles for­ni­quaient avec le Diable !

Nous ne disons pas que la science a tou­jours raison mais le dis­cours que tient l’auteur sur les atomes, par exemple, décrit des phé­no­mènes observés en labo­ra­toire sans remettre en cause les for­mules uti­lisées par les phy­si­ciens pour prédire le com­por­tement des atomes. Si le modèle défendu par l’auteur ne change rien dans la pra­tique, si les tubes catho­diques et les GPS fonc­tionnent aussi bien avec la théorie de l’atome qu’avec celle du MAES, comme le signale quelqu’un dans un com­men­taire, pourquoi les scien­ti­fiques du monde entier adopteraient-​​ils le modèle et le voca­bu­laire inventés par l’auteur ?

A défaut de décevoir l’auteur, il n’y aura pas la révo­lution attendue, et à défaut de vous décevoir, ces théories semblent bien inutiles…

Nous vous saurons gré de vos remarques, critiques et suggestions…

Logo de Félicien<span class="numbers">62</span>
lundi 8 août 2011 à 16h08 - par  Félicien62

Bonjour,

Que pensez-​​vous des théories de Mon­sieur Robert, ins­crites dans son livre "Les Sciences revi­sitées" et visibles en partie sur son blog à l’adresse :
http://​roger​robert​.unblog​.fr

Pour ma part, j’ai lu son livre et j’avoue hon­nê­tement que j’adhère par­fai­tement à l’ensemble de ses travaux et plus par­ti­cu­liè­rement ceux en relation avec ma for­mation et ma pro­fession, c’est-à-dire toutes les études dyna­miques des mouvements.

Le modèle de l’atome avec ses élec­trons sta­tiques autour du noyau, qu’il nomme MAES, me plait beaucoup et les expli­ca­tions qu’il donne semblent être cohé­rentes. Mes connais­sances de la phy­sique de l’atome se résumant à celles reçues lors de mes études, je me considère incom­pétent dans le domaine. Les inter­ve­nants sur son blog n’ont pour l’instant pas montré d’erreurs gro­tesques de sa part et ils semblent tous refuser de com­parer les modèles ato­miques de manière objective.

Je viens de découvrir ce forum et m’y suis inscrit pour sou­lever ce débat, car ce livre a ébranlé mes convic­tions sur notre connais­sance scien­ti­fique et ne com­prends tou­jours pas pourquoi il ne fait pas plus de bruit.
Merci de vos réponses.

Publications

Brèves

23 octobre 2010 - Compter Twitter

Désormais, vous pouvez suivre l’actualité de projet22 sur twitter : Twitter

11 octobre 2010 - Compte Facebook

Un compte facebook a été mis en place afin d’avoir une ouverture et une facon agréable de (...)