Voyants, télépathes et sourciers

samedi 15 juin 2013
par  Neimad
popularité : 100%

Je n’ai encore jamais ren­contré de per­sonnes ayant de véri­tables dons de voyance, de télé­pathie… qui ne puisse s’expliquer par un peu de psychologie.

Mais je suis curieux et ouvert à ce type d’expérience. Si une per­sonne a déjà ren­contré un "vrai" voyant, un sourcier ou quelqu’un capable de lire dans la pensée, de bouger des objets, de sortir de son corps… je pense que cela pourrait inté­resser les membres de Projet 22.

Je propose d’en parler autour de soi pour réunir les bonnes adresses (c’est souvent du bouche à oreille) et de réunir ensuite une équipe qui irait vérifier…

Qui est donc volontaire pour :

  • chercher ces personnes ?
  • aller les rencontrer ?

_​_​_​

Ce monde est à nous, changeons-​​le !


2 votes

Commentaires

Logo de Liliane
dimanche 1er février 2015 à 17h31 - par  Liliane

Bonjour Neimad,

L’être humain est une fusée à plu­sieurs étages, dont la psy­cho­logie n’est pas for­cément le dernier, ce pourrait être, peut-​​être, la spiritualité.

Henri Simon Fabre (que l’on trouve faci­lement sur le net), explique que cer­tains êtres viennent au monde avec le lobe tem­poral droit à 999 hertz, qui ont accès aux plans supé­rieurs (subtils - divins ?).

La société occi­dentale est avant tout maté­ria­liste, il appa­rient à chacun de garder l’esprit ouvert, de chercher, d’expérimenter.… voire d’atteindre les 999 hertz :-)) avec courage et ténacité, soit l’éveil probablement.

Sur le net, l’on trouve un ouvrage de Max Heindel en PDF : "Cos­mo­gonie des Rose Croix" qui expose.… une cer­taine cos­mo­gonie que l’on retrouve dans d’autres cultures et d’autres tra­di­tions sous d’autres noms.

Cordialement.

Logo de Liliane
dimanche 1er février 2015 à 17h15 - par  Liliane

Bonjour,

Sourcier : ce n’est pas dif­ficile, il suffit de faire un stage avec un géo­bio­logue sourcier qui apprend à détecter l’eau à l’aide de baguettes ou d’un pendule. Mon grand-​​père le faisait, je l’ai fait pour tester (mais ce n’est pas mon métier, bien qu’accessoirement je sois amenée à le vérifier pour des per­sonnes qui viennent en soin) ; mon gendre qui est géo­bio­logue le fait cou­ramment (de l’eau cou­rante qui passe sous un lieu d’habitation est géné­ra­lement source de per­tur­ba­tions de la santé des hommes, des animaux, des plantes, du vivant en général).

Anecdote - j’habite en pleine ruralité : une voisine agri­cul­trice m’expliqua, cela fait une ving­taine d’année qu’elle avait dû avoir recours aux bons soins d’un géo­bio­logue car elle avait 12% de perte sur ses portées ani­males (c’est énorme et à ce "train-​​là", c’est la faillite assurée). Ce géo­bio­logue détecta une faille tel­lu­rique qui partait d’une commune voisine, passait sous sa ferme pour aboutir dans le bourg de notre commune. Il fit ses travaux pour réhar­mo­niser le lieu, qui fut suivie d’une nor­ma­li­sation si l’on peut dire de la mor­talité au niveau des portées ani­males, qui de 12% chu­tèrent à 2%.

Par ailleurs, voici un lien vers un article du Docteur Guy Lon­de­champ qui explique bien des phé­no­mènes (si tou­tefois vous auto­risez les liens externes - au cas contraire, je com­prendrai bien votre refus bien sûr) :
http://​magne​ti​seuse​.sopixi​.fr/​docum…

Tout émet sur une cer­taine lon­gueur d’onde, tout vibre (l’arbre, le caillou, le pot en terre cuite…) lorsque l’on pense, l’on émet sur une cer­taine fré­quence avec une cer­taine lon­gueur d’onde, d’où l’utilité de "bien penser" pour éviter la pol­lution psy­chique (rire).

Bien cordialement.

Publications

Navigation

Articles de la rubrique

Brèves

23 octobre 2010 - Compter Twitter

Désormais, vous pouvez suivre l’actualité de projet22 sur twitter : Twitter

11 octobre 2010 - Compte Facebook

Un compte facebook a été mis en place afin d’avoir une ouverture et une facon agréable de (...)