"L’Europe mal-​​traitée" des Économistes atterrés

dimanche 8 juillet 2012
par  Neimad
popularité : 100%

Le dernier ouvrage des écono­mistes atterrés analyse le "Traité pour la sta­bilité, la coor­di­nation et la gou­ver­nance" (TSCG) du 2 mars 2012.

Pages 76 et sui­vantes, les écono­mistes explique la théorie de "déflation interne", également connue sous le nom de dés­in­flation com­pé­titive, qui cor­respond au fonc­tion­nement actuel de l’Union euro­péenne, avec une monnaie forte et une Banque cen­trale euro­péenne indé­pen­dante. Cette théorie, déjà appliquée par la France et l’Allemagne par le passé, consiste à baisser les prix et les salaires pour obtenir les effets simi­laires à ceux d’une déva­luation de la monnaie, c’est-à-dire une main d’oeuvre peu coû­teuse et des expor­ta­tions à bas prix. Le but étant de devenir plus com­pé­titif et de gagner des parts de marchés sur les autres pays.

En l’absence d’une aug­men­tation rapide de la pro­duc­tivité dans ces pays, il s’agit surtout de faire baisser tous les prix et surtout les salaires, de 10% à 30% selon les cas, pour gagner en com­pé­ti­tivité par rapport aux pays du Nord, et en par­ti­culier par rapport à l’Allemagne.

Cela pose cependant quatre problèmes :

  • Les prix baisseront-​​ils aussi vite que les salaires ou perdrons-​​nous en pouvoir d’achat ? En dimi­nuant les salaires, on dimi­nuera également la consom­mation.
  • Si les prix dimi­nuent pro­gres­si­vement, il n’y aura plus intérêt à investir, les ache­teurs pré­fé­reront attendre que le produit baisse, il y aura un ralen­tis­sement de l’économie.
  • Une poli­tique de l’exportation ne fonc­tionne pas sans pro­duits à exporter. En attendant le chan­gement de modèle écono­mique et la restruc­tu­ration indus­trielle, le chômage aug­mentera de manière impor­tante comme on l’observe déjà en Grèce et en Espagne. Le Premier ministre por­tugais vient récemment de conseiller aux jeunes de partir
  • Si un pays de la zone euro pra­tique la déflation interne, elle rede­vient com­pé­titive par rapport aux autres. Mais si tous les pays pra­tiquent cette poli­tique, il n’y aura plus per­sonne pour acheter les pro­duits des autres. Cer­tains ima­ginent une Europe à deux vitesses : une aug­men­tation de salaire dans les pays du Nord de l’Europe et une dimi­nution des salaires dans les pays du Sud…

L’ouvrage entre en réso­nance avec le pacte bud­gé­taire européen approuvé par le par­lement allemand le 29 juin 2012. Mais le pacte n’est pas encore signé : en Alle­magne, l’opposition a saisi la Cour constitutionnelle, et en France, le Par­lement doivent encore ratifier le traité. François Hol­lande sou­haite que le Conseil consti­tu­tionnel soit également saisi, après avis du Conseil d’Etat. Les contraintes bud­gé­taires imposées par l’UE pour­raient en effet entrer en conflit avec la Constitution.

_​_​_​

Ce monde est à nous, changeons-​​le !



1 vote

Commentaires

Logo de Moi même
lundi 3 septembre 2012 à 20h10 - par  Moi même

Pourquoi ne pas pro­fiter de cet événement pour ins­taurer un revenu minimum incon­di­tionnel en Europe !
Google t’aideras à savoir ce que c’est …
Merci.

Publications

Brèves

28 mars 2011 - Les Incas sont sur France 5

Un docu­men­taire sur les Incas, ce soir sur France 5, à 23h40. L’orientation de ce docu­men­taire (...)

21 mars 2011 - "Les premiers pharaons" sont sur France 5

Dans le cadre de la série "Civi­li­sa­tions dis­parues", France 5 rediffuse ce soir le 21 mars à (...)

7 mars 2011 - Civilisations disparues sur France 5

Civilisations disparues. Le mythe de Troie. Film de Jens Nicolai (Allemagne, 2009). Un (...)

22 octobre 2010 - 2012, la conspiration de l’apocalypse

D’abord intrigué par la lecture d’un article annonçant la fin brutale et inex­pliquée de la (...)

13 octobre 2010 - Utopiales 2010

La pro­chaine édition des Uto­piales, fes­tival inter­na­tional de science-​​fiction de Nantes, aura (...)