Les anciens Nazis et les pays arabes

samedi 10 mai 2014
par  syagrius
popularité : 4%

Il faut savoir qu’après la fin de la seconde guerre mondiale de nombreux gradés nazis ont fui l’Allemagne et l’Europe afin de ne pas se faire arrêter.

Ils ont bénéficié de nombreuses aides et certains pays ont fait appel à leur service notamment les pays arabes et surtout l’Égypte comme nous allons le constater.

La plateforme en Europe qui permettait l’exfiltration soit la fuite des nazis la plus importante se trouvait au Vatican et plus exactement dans le collège pontifical de Santa Maria dell’Anima et cela 3ans après la défaite de l’Allemagne.

JPEG - 67.5 ko

L’église Santa Maria dell’Anima est un batiment religieux catholique situé dans le quartier Ponte à Rome en Italie

JPEG - 26.5 ko

 Walter Rauff

Ainsi on retrouve Walter Rauff un haut fonctionnaire nazi et ayant eu le grade de Standartenführer en juin 1944 a organisé cette exfiltration vers l’Orient. Il est accusé d’être responsable de plus de 100 000 morts.

JPEG - 4 ko

Walter Rauff : responsable de près de 100 000 morts pendant la Seconde Guerre mondiale

Walter Rauff est arrêté le 30 Avril 1945, il faut savoir qu’il était ce qu’on appelle un logisticien de la Shoah en Europe de l’Est. Au vue de la piètre sécurité il arrive à s’évader se réfugie à Rome ou il devient jardinier puis professeur dans un orphelinat géré par l’église catholique.

Son travail sera même salué et félicité par le pape par un titre honorifique.

Il est fort probable que l’église à ce moment la ne connaissait pas son identité et son rôle pendant la seconde guerre mondiale.

 La Syrie

Ainsi en 1948, il renoue avec d’ancien contact en Orient, c’est ainsi qu’un officier Syrien lui demande de créer un réseau de spécialiste Allemand pour aller en Syrie afin d’aider Damas à remettre sur pied son armée et de mettre en place un service de renseignement.

Walter Rauff ouvre un bureau dans le collège de Santa Maria, il est même accueilli par le maitre des lieux, l’évêque Autrichien Alois Hudal dont le rôle sera de fournir de faux papier à ses anciens nazis.

JPEG - 34.9 ko

Alois Hudal a publié Les fondements du national-socialisme

Évidemment cet évêque était au courant de leur passé. On retrouve par exemple Franz Stangl et Gustave Wagner qui était commandant et suppléant des camps d’extermination de Sobibór puis Treblinka.

Alois Hudal est pour la nationalisme pan-germanique et anti-juif qu’il n’hésite pas à accuser de vouloir dominer le monde.

En 1937, il a même publie Les fondements du national-socialisme (Die Grundlagen des Nationalsozialismus, Leipzig - Vienne, 1937).

Seulement en 1946, le Vatican est au courant des activités de l’évêque Alois Hudal et attendra 2 ans pour le mette en garde s’il continue ses activités mais cela n’a rien changé et le Vatican n’a jamais sanctionné son évêque.

Ainsi l’évêque fournissait aux anciens nazis un certificat pontifical qu’ils devaient remettre à la croix rouge pour confirmer leur identité.

Au vue des nombreuses demandes, la croix rouge jugea que la seule signature de Hudal suffisait pour certifier leur nouvelle identité. Est-ce du laxiste, un débordement, un manque de moyen de la part de la croix rouge ?

Ce qui sur est que cela a contribué à laisser partie ses criminelles de guerre. Avec leur nouveau papier, les anciens nazis pouvaient s’enfuir.

Avec ses aides, on retrouve une soixantaine d’ancien SS an Syrie et en novembre 1968 Rauff part en Syrie et arrive même à faire venir clandestinement sa femme et ses enfants.

Rauff s’inspire de la Gestapo pour créer les services de renseignement Syrien. Suite à la Lourde défait de la ligue Arabe en 1949 sur la plateau Golan, Rauff quitta le pays pour l’Argentine et enfin le Chili.

Il faut savoir que 1958 à 1962 il travaille pour le BND, le service de fédéral de renseignement.

 Le Grand Mufti de Jérusalem

Il est celui qui a permis l’amitié du monde musulman avec le Nazisme et il pense comme beaucoup que l’occident subit une punition de Dieu pour les avoir envahie, notamment l’Angleterre pour l’Egypte.

Il déclencha le jihad contre la Grande Bretagne

JPEG - 29.7 ko

Le grand Mufti de Jérusalem ou Mohammed Amin al-Husseini

JPEG - 67.8 ko

Le grand Mufti passe en revue ses troupes de Musulman SS

Il se réfugie à Berlin en 1941 et rencontre Himmler afin de créer une unité composé de soldat musulman.

JPEG - 51.6 ko

Mohammed Amin al-Husseini avec Himmler

Vous constaterez que le vrai nom de Yasser Arafat est Abdul Rauf al Qudwa al Husseini. Yasser a vécu adolescent chez le Mufti et se voyait comme son fils spirituel et encore en 2002 le qualifiait de héros de la cause palestinienne.

Hitler reste très mitigé sur le monde musulman et notamment dans Mein Kampf il considère les égyptiens a un peuple décadent composé d’impotent et donc d’une race inférieure.

JPEG - 48.6 ko

Malgré tout il reçoit Le Grand Mufti qui lui demande d’empêcher la création d’un état hébreu en Palestine ce qui expliquera par la suite la continuité de cette amitié de certain dignitaire arabe et certains musulmans de durer après la guerre.

Dans un discours eu 15 mai 1955 lors de l’anniversaire de l’état d’Israël via la radio « Voice of arabia » il déclara :

" Une tache honteuse et humiliante pour tous les Arabes et Musulmans »"

 Ligue Arabe

La ligue arabe est créée en 1945 qui est opposé à la création d’Israël qu’elle voit comme une annexion d’un pays arabe.

La ligue met en place un plan pour attaquer Israël qui a un espion dans ses rangs Yair Harari dont les rapports indique que toutes les formations sont sous commandement Allemand et tout cela 4 ans après la fin de la guerre).

En 1949 sur le plateau du Golan, la ligue arabe essuie une sévère défaite contre Israël et ainsi le pouvoir Syrien est très affaibli ce qui entrainera le départ et la disgrâce des experts Allemand.

La plupart des pays arabe sont sous le choc de cet échec et malgré la disgrâce des Allemands en Syrie, l’Egypte via le Caire décide de recruter des experts militaires étrangers et ainsi s’adresse ou Allemand et chercher un officier Allemande de haut rang qui sera le Général Arthur Schmidt (major dans l’Africakorps).

JPEG - 20.1 ko

Général Arthur Schmidt

Il a été prisonnier en janvier 1942 par les britanniques et sera relâché quelques années plus tard pour arriver au Caire en 1949. Il y vivait sous le pseudonyme de Monsieur Goldstein.

Le but de la ligue arabe était de former une armé d’un million d’homme et Arthur Schmidt avait la tache de la créer. Pour mieux comprendre leur fonctionnement, il analysa la défaite du Golan et en déduit de l’incapacité des commandants égyptiens a exploité les avantages de début de combat pour rayer de la carte l’état d’Israël en 2 semaines au plus.

Le zèle d’Arthur Schmidt commençait à déranger les dirigeants Egyptiens qui souhaitaient rester discret dans leur formation de leur armée et craignant d’être percé à jour mirent fin au contrat avec Schmidt qui quitta l’Egypte.

En 1951, on pouvait trouver lus d’une soixante d’ancien officié du Reich travaillant pour l’Egypte et la ligue arabe.

Arthur Schmidt est remplacé par Wilhelm Foss ancien chef de camps de travaux forcé et s’installe dans le quartier d’Héliopolis au Caire au numéro 11.

Il formait les soldats égyptiens notamment dans la guerre éclaire et les techniques de combat nocturne.

Les britanniques étaient inquiet de voir ses anciens officiers en Egypte, même s’ils avaient accordé l’indépendance à l’Egypte ils contrôlaient toujours le Canal de Suez. Gerhard Mertins.

JPEG - 35.1 ko

Lieutenant première classe Bundeswehr Gerhard Mertins

On trouve parmi les Anciens SS qui dérangeait un certain Gerhard Mertins (ancien Waffen SS, le plus jeune : 30ans). Il arrive en 1951 au Caire afin de former une unité de parachutiste au sein de l’armée égyptienne.

Il propose même des entrainements de Guérilla. En Egypte ses anciens Nazis sont populaires d’autant plus que pendant la guerre Rommel a failli les débarrasser des britanniques.

Sur ce constat Churchill en 1953 en avise Konrad Adenauer chancelier fédéral de la république fédérale d’Allemagne qui lui rétorque qu’il ne peux intervenir car se sont des entreprises privées.

Mais surtout cette collaboration d’ancien Nazi avec les pays Arabes et notamment l’Egypte arrange la RFA qui a besoin de relancer son économie, d’ailleurs dans un rapport diplomatique :

Il est recommandé d’entretenir de très bonne relation avec les conseillers en Egypte car ils nourrissent la sympathie des arabes pour la RFA et favorisent l’implantation des industries allemandes.

C’est pour la jeune république allemande un marché prometteur du fait que les pays arabes s’émancipent de la tutelle coloniale.

Gerhard Mertins devient aussi le représentant de Mercedes Benz en Egypte. Ses revenus sont importants et il ne fait pas discret, bon vivant ils aiment les fêtes et la compagnie des femmes. Aucune morale il est aussi une excellent trafiquant d’arme.

Tout comme Arthur Schmidt il devient trop visible pour le gouvernement égyptiens et Allemagne doit malgré tout ménager son Allié britannique et en 1954 l’ambassadeur Allemand en Egypte finit par convaincre les experts militaire égyptiens de supprimer l’entrainement à la Guérilla et donc par ricochet des services de Gerhard Mertins.

Suite à la fin de ses fonctions, d’autres organisation sont intéressés par ses compétences notamment l’organisation Geheim qui n’est autre que le prédécesseur des services secrets Allemand ou BMD.

« Bien diriger, Mertins serait un élément positif pour la RFA » Il n’est pas seul qui les interresse et sache que d’ancien Nazi travaillent déjà pour le BMD.

Même la CIA travailla avec certain notamment avec le général Renard Gemein pour mettre en place un réseau pour recueillir des infos sur les communiste et ainsi Gemein recrute à tour de bras.

Pour les états Unis la priorité est de contenir l’avancé de l’union soviétique. L’époque ne s’intéresse pas aux anciens nazis vue que le monde est en train de de diviser en 2 blocs

 RFA

Il ne faut pas être naïf, beaucoup de la BMD avaient été formé par le national-socialisme.

En Allemagne de l’Ouest, il existait à cette époque un gros lobbie pour amnistier les anciens nazis qui rencontra une large écoute et échos dans l’opinion publique et même dans les partis de gauche comme le social-démocrate.

La raison est fort simple, au 1er Avril 1945 le parti Nazi avait 500 000 membres et lors de la capitulation il se retrouva à 0. On en déduit que beaucoup de personne dans les ministères dans l’administration pro nazi sont restés et ont travaillé tout simplement pour la RFA.
C’est un changement de gouvernance mais pas de personnel ce qui explique le silence voire la demande d’amnistie des nazis.

L’Allemagne n’a aucun intérêt d’ouvrir des procès en cascade et même le ministère des affaires étrangères n’hésite pas à avertir d’ancien Nazi quand ils sont recherches par certains pays et ainsi ceux-ci évitent tout simplement de s’y rendre.

 Interpol

JPEG - 58 ko

Cette institution n’a pas du tout intérêt de demande des extraditions en vue d’arrêter ses officiers SS. Dominé par des français qui se sont compromis sous Vichy n’ont aucun intérêt de mettre en place ce type d’arrestation.
Pour expliquer leur mission et le fait qu’Interpol ne s’intéresse aux Nazis :

« Ce sont des cas de nature politique et Interpol considére n’être pas habiliter à les poursuivre »

 Mossad

JPEG - 20.1 ko

Même le Mossad n’hésite pas à utiliser les services de ses anciens officiers nazis et certains pensaient que ses ex nazis pouvaient être très profitables si le Mossad arrivait à les retourner et donc les utiliser comme source ou taupe.

 Crise du Canal de Suez

En octobre 1956, Nasser chef égyptien décide de nationaliser le Canal de Suez pour financer un barrage sur le Nil. Il s’affirme comme leader du monde arabe face à l’impérialisme des occidentaux.

JPEG - 45.5 ko

colonel Nasser

Israël, la France et l’Angleterre envoient leur troupe armée afin d’empêcher cette nationalisation mais très vite cette alliance est stoppé par l’ONU qui leur demande de tout arrêter.

Mais le mal est fait et cette offensive à choqué les pays arabes qui y voient un relan colonialisme et scelle le rapprochement de l’Egypte avec l’URSS.

Suite à cela beaucoup d’expert allemand quittent le Caire certainement dû aux pressions de l’URSS afin d’avoir le monopole sur la vente des armes et recherche pour force égyptienne.

 Johann van Leers

Pourtant l’Egypte ne renonce pas aux experts Allemand et au milieu des années 50 sont allés chercher pour leur propagande le Nazi le plus antisémite et virulent : Johann van Leers ancien collaborateur au ministère de la propagande du Reich et recruter par Goebbels pour son verbe et ses talents d’orateur comme par exemple :

« Nous sommes dominés par les Juifs »


« Les juifs sont votre malheur »

JPEG - 16.7 ko

Johann von Leers devenu le musulman Omar Amin

Pour lui l’Islam a rendu un service éternel au monde, il a empêché la conquête menaçante de l’Arabie par les juifs.

Il voyait dans le National-Socialisme un parallèle avec l’islam qui avait aidé les arabes contre l’influence du judaïsme.

Il a conseillé le régime nazi sur la propagande dans le monde arabe via la radio dans l’Afrique du Nord, moyen Orient et cela en langue locale.

Les émissions mélangeaient musique locales, extrait du Coran savamment choisit et antisémitisme comme par exemple :

« Tuez les Juifs qui ont volé vos biens et complotent contre votre sécurité »

« Les juif ont l’intention de violer vos femmes »

L’un des animateurs vedettes est justement le Grand Mufti de Jérusalem qui n’hésite pas à dire

« Tous les Musulmans savent que les juifs attaquèrent le prophète et ne cessèrent de lui nuire et le Coran dit tu verras que les plus hostiles au Coran sont les juifs »

Tout cela sera la base de la propagande contre les juifs dans les pays arabes. Johann van Leers et le grand mufti de Jérusalem se sont rencontrés en Allemagne et après la guerre se sont retrouvés en Egypte.

Johann van Leers remet en place ce qu’il pensait sous le Reich avec le gouvernement égyptien qui fait appel à ses services. Pendant la guerre il disait déjà

« Une race qui ne pouvait que corrompre le reste du monde du fait de son patrimoine génétique »

Ainsi le ministère de égyptien de l’information s’est servi pour sa propagande de Johann van Leers qui d’ailleurs c’est convertit à l’Islam et prendra le nom d’Omar Amin.

En plus de son travail au ministère de l’information, il enseigne le latin à l’université et les étudiants disaient de lui qu’il était le bras droit de Goebbels.

Au vue de grande proximité avec le gouvernement égyptien, les services secrets ouest Allemand le recrute en 1956 sous le code Nazi Emi, ils sont jugé de son utilité mais pas de sa moralité.

Mais en 1958, il le démette ses fonctions par crainte qu’il ne soit un malade mental et même chose par les dirigeants égyptiens qui mettent fin à ses fonctions.

A ce moment, on trouve encore une douzaine d’ancien haut gradé nazi très proche de Nasser.

Selon Nasser, Israël agit comme un colonisateur. En Egypte on indique qu’il faut connaitre l’ennemie et en parallèle on laisse circuler diverses légendes et rumeurs sur les juifs notamment le protocole des sages de Sion qui pour l’histoire est une création au 19eSiecle en Russie pour attiser l’antisémitisme avec les termes de la propagande fort connue : Péril juif, conquête du monde.

Nasser par ignorance ou faiblesse intellectuelle sera un adepte de cette thèse.

Ainsi en 1956 après l’attaque d’Israël, France et Angleterre lors de la nationalisation du Canal de Suez, Nasser décida de l’expulsion de 25 000 Juifs soit la moitié de la communauté en Egypte.

Cette expulsion a été rapide et expéditive, les juifs étaient sommés de quitter le pays. En 1967 le reste de la communauté quitta le pays après la guerre des 6 jours opposant Israël à ses voisins arabes.

Il faut savoir que depuis les années 50, les juifs sont considérés en Egypte comme une 5e colonne à cause de son appartenance religieuse et ainsi avec le travail de propagande du grand mufti de Jérusalem et de Johann van Leers l’antisémitisme a gagné du terrain sur antisionisme.

 Les Frères musulmans

Cette organisation a été créé pendant l’entre 2 guerres et leur crédo était que le judaïsme représenté une menace mondiale et en 1956 en Egypte dans une publication il n’hésite pas à écrire

« Le nom d’Hitler suscite dans les cœurs de notre mouvements de la sympathie et de l’enthousiasmes »

Tous ne partage pas cette opinion dans le monde arabe comme Adel Sabet qui fut un porte-parole égyptien de la ligue arabe et ne voulait pas entendre d’expert allemand et disait déjà comme un signe d’alerte

« Ne nous apporteront rien de salutaire car notre lutte contre Israël ne se fonde pas sur le fait qu’il soit juif mais sur un débat politique autour du territoire palestinien. Le fait qu’il soit juif, sioniste est fortuit et ca n’a rien d’essentiel, par conséquent si nous rallions à notre causes ses gens nous feront nous feront du tort et nous serons édicté d’antisémite et c’est précisément ce que les israéliens aimeraient voir arrivée »

Ce dossier sera mis à jour régulièrement mais déjà vous pouvez constaté qu’il est étonnant que cette histoire reste disons silencieuse et surtout la facilité pour les ex-nazis de fuir l’Allemagne et comment certains pays arabes ont utilisés les experts allemands sans même se rendre compte de l’impact de leur geste.

 Liste des Nazis Conseillers dans les pays arabes

Cette liste est non exhaustive et sera régulièrement mise à jour

NomPseudonymeFonctionConseillers
Altern Erich Ali Bella Chef régional SD, Affaires juives en Galicie Dans les années 50 en Égypte et instructeur de camps palestiniens
Appler Hans Salah Chaffar Information avec Goebbels 1956 : En egypte dans le ministère de l’information
Bartel Franz el‑Hussein Adjoint au chef de la Gestapo à Kattowitz En 1959, Section juive du ministère de l’Information au Caire
Baurnann, SS Standartenührer Participe à la liquidation du Ghetto de Varsovie Ministère de la Guerre au Caire : instructeur Front de libération de la Palestine
Birgel Werner El‑Gamin Officier SS ministère de l’Information Egypte
Boeckler Wilhelm SS Untersturmführer et recherché pour son rôle dans la liquidation du Ghetto de Varsovie en 1949 travaille au département Israël du Bureau d’informations en Egypte
Boerner Wilhelm Ali Ben Keshir Gardien du camp de Mauthausen Ministère de l’Intérieur égyptien, instructeur du Front de libération de la Palestine
Bunzel Erich SA, Obersturmführer et Collaborateur de Goebbels Département Israël, ministère de l’Information au Caire
Daemling Joachim Jochen Dressel ou Ibrahim Mustapha Chef de la Gestapo de Düsseldorf Conseiller système pénitentiaire égyptien, fait partie des services de Radio‑Le Caire
Eisele Dr Hans Médecin chef camp de Buchenwald Décédé au Caire, le 4 mai 1965
Farmbacher Wilhelm LieutenantGénéral SS supervise l’armée Vlassov en France en 1944 Conseiller militaire de Nasser
Luder Karl Chef des jeunesses hitlériennes, responsable de crimes antisémites en Pologne Ministère de la Guerre au Caire
Seipel Emmad Zuher Gestapo à Paris Converti à l’Islam. Service de sécurité du ministère de l’Intérieur au Caire
Rademacher Franz Thomé Rossel 1940‑1943, dirige la section antijuive aux Affaires étrangères journaliste à Damas

10 votes

Commentaires

Logo de yanfyso
vendredi 31 octobre 2014 à 13h43 - par  yanfyso

je ne comprends pas pourquoi ces faits ne sont pas plus connus de tous ?
existe il des livres qui décrivent , decryptent ces faits ?
merci

Logo de Kevin K.
mercredi 14 mai 2014 à 09h45 - par  Kevin K.

Tout cela est bien désolant…

Concernant la première partie sur le Vatican, je ne dirais qu’une chose : pauvre Eglise…

La deuxième partie reste sans doute d’actualité, on peut résumer la collaboration des nazis en fuite avec certains Etats musulmans par : "les ennemis de nos ennemis sont nos amis"… Cette explication n’excuse en rien le développement de la haine raciale/ethnique/religieuse… En fait, rien n’excuse jamais la haine.

Merci en tout cas pour le travail d’investigation !

Publications

Brèves

5 mai 2014 - La femme de Jésus... et si Dan Brown avait raison ?

L’objet du délit : un bout de papyrus de 7,6 cm de large sur 3,8 cm de hauteur, écrit en copte (...)

28 mars 2013 - Concours de nouvelles "C’était la guerre"

En lien avec la préparation du centenaire de la guerre 14-18 en 2014 et les 70 ans de la fin de (...)

24 janvier 2013 - Documentaire sur "Le mystérieux roi Scorpion"

Jeudi 24 janvier 2013 à 21 heures 35, France 5 diffuse un documentaire sur "Le mysterieux roi (...)

27 mai 2011 - Rechercher une marque

Vous ne savez pas à quelle multinationales appartient une marque ? A l’aide de notre outil, vous (...)

26 mai 2011 - Découverte de 17 Pyramides Grace à un satellite

Une archéologue américaine fait sensation en annonçant la découverte de dix-sept pyramides et de (...)