L’Atlantide

samedi 16 octobre 2010
par  syagrius
popularité : 100%

Le mythe est relaté entre autre par Platon dans son Timée. Critias à Socrate, qui le tient de son grand père par Solon :

(Timée/​20d-​​21d) : "il y a en Egypte, dit Critias, dans le delta, à la pointe duquel le Nil se partage, un nome appelé Sai­tique, dont la prin­cipale ville est sais, patrie du roi Amasis. Les habi­tants honorent comme fon­da­trice de leur ville une déesse dont le nom égyptien est Neith et grec Athéna. ils aiment les athé­niens et pré­tendent avoir avec eux une cer­taine parenté…"

Alors un des prêtres, qui etait très vieux, lui dit "ah ! Solon, Solon, vous autres grecs, vous étés tou­jours des enfants, et il n’y a point de vieillard en Grèce"

Il explique "il y a eu souvent et il y aura encore souvent des des­truc­tions d’hommes causés de diverses manières, les plus grands par le feu et l’eau et d’autres moindres apr. mille autres choses. Par exemple, ce qu’on raconte aussi chez vous de phaéton, fils du soleil, qui ayant un jour attelé le char de son père et ne pouvant le main­tenir dans la voie pater­nelle, embrassa tout ce qui etait sur terre….. mais la vérité qui s’y recèle, c’est que les corps cir­culent dans le ciel autour de la terre devient de leur course et qu’une grande confla­gration qui se produit à des grands inter­valles détruit ce qui est sur la surface de la terre.…..mais en réalité, dans tous les lieux ou le froid ou la chaleur excessive ne s’y oppose pas, la race humaine sub­siste tou­jours plus ou moins nombreuses.….Tout d’abord vous ne vous sou­venez que d’un seul déluge ter­restre, alors qu’il y en a eu beaucoup auparavant…vous l’ignorez, parce que les sur­vi­vants, pen­dants beaucoup de géné­ra­tions, sont morts sans rien laisser par écrit.…."

".……c’est donc de tes conci­toyens d’il y a 9000 que je vais t’exposer briè­vement les institutions …."

Le prêtre parle d’une guerre mené par les conci­toyens de Solon contre un peuple

".….…qui mar­chait iso­lement sur l’Europe et l’Asie tout entières, venant d’un autre monde situé dans l’océan atlan­tique. On pouvait alors tra­verser cet océan ; car il s’y trouvait une île devant ce détroit que vous appelez, dites vous les colonnes d’Héraclès. cette île etait plus grande que la Libye et l’Asie réunies. De cette île on pouvait alors passer dans les autres îles et de celles ci gagner tout le continent qui s’étend en face d’elles et borde cette véri­table mer. Car tout ce qui est en deca du détroit dont nous avons parlons res­semble à un port dont l’entrée est étroite, tandis que ce qui est au delà forme une véri­table mer que la terre qui l’entoure a vraiment tous les titres pour être appelée continent.….".

Athènes gagna la guerre.

".….mais dans les temps qui suivit, il y eut des trem­ble­ments de terre et de inon­da­tions extra­or­di­naires, et, dans l’espace d’un seul jour et d’une seule nuit néfaste, tout ce que vous aviez de com­bat­tants fut englouti d’un seul coup dans la terre et l’île Atlantide s’étant abîmée dans la mer, dis­parut de même.…."

Critias à Socrate (Dans Critias 108b-​​109b) :

"autrefois les dieux se par­ta­gèrent entre la terre entière.…. ils peu­plèrent chacun de leur contrée.…. tandis que les autres dieux réglaient l’organisation des dif­fé­rents pays,.… Héphaïstos et Athéna qui ont la même nature, et parce qu’ils sont enfants du même père.….. y firent naître de la terre des gens bien et leur ensei­gnèrent l’organisation politique.….….."

".…..c’est ainsi (par le triage entre dieux) que Poséidon, ayant eu en partage l’île Atlantide, ins­talla ses enfants qu’ils avaient eu d’une mor­telle (Clito dont les parents Evenor et Leu­cippe). Il engendra 5 couples de jumeaux males, les éleva et par­tagea l’île entière de l’Atlantide en 10 por­tions. Dont l’aîné domine sur les autres et reçu comme nom celui de l’île entière : atlas, son jumeau né après lui en grec eumelos et en dia­lecte gadire. Les enfants du deuxième couple : Ampheres et Evaimon. Du troi­sième : Mneseus et Autochthon. Ensuite Ela­sippos et Mestor . du cin­quième : Azaes et Diaprepes.

Il extrayait un métal dont il ne reste que le nom : ori­chalque le plus pré­cieux que l’or., il y avait une race ..d’éléphant très nombreuses"

Ensuite Critias explique pourquoi les atlantes déclarent la guerre aux autres (120a-​​121a) :

"pendant de nom­breuses géné­ration, tant que la nature dieu (Poséidon) se faisait sentir suf­fi­samment sur eux ; ils obéirent aux lois et res­tèrent attachés au principe divin auquel ils etaient apparentés.….….mais quand la portion divine qui etait en eux s’altéra par son fré­quent mélange avec un élément mortel consi­dé­rable et que le caractère humain pré­domina, inca­pables dès lors de sup­porter la pros­périté ; il se condui­sirent indécemment.….….alors le dieu des dieux Zeus, qui règne suivant les lois et qui peut dis­cerner ces sortes de choses.…, résolût de les châtier pour les rendre plus modérés et plus sage"

or on ne sait pas comment puisque que le manuscrit de Platon finit sur "il leur dit..".

Certes suivant les dires du prêtre égyptien, l’île sombra dans l’eau.

Mais la question a se poser est donc de savoir qui sont ces dieux et d’ou viennent ils puisqu’ils reçoivent la terre en partage. De plus de savoir ou est l’Atlantide et si elle a existé et d’autre part contre qui au juste elle s’est battue. On nous parle d’Athènes, mais la date remonte à 9000 ans, donc Athènes celle que l’on connaît n’existait pas. Il est vrai on nous parle de la terre donné à Athéna et à Héphaïstos et Atlantide à Poséidon, donc il sera utile se déter­miner qui sont ses gens et de quels pays on nous parle.

Mais Platon n’est pas le seul à en parler. Proclus men­tionne un écrivain grec, Mar­cellus l’éthiopien dont l’œuvre est anté­rieure à celle de Platon

"les habi­tants de celle île (pro­ba­blement une des Canaries) ont gradé la tra­dition de l’Atlantide, la plus grande des îles qui existait là, et qui au cours de nom­breux siècles, avait dominé la grande mer exté­rieure, et celle ci etait consacrée à Poséidon".

Or les preuves de l’existence de l’Atlantide sub­merge de plus en plus dans l’atlantique et la mer des caraïbes. Les échan­tillons de lave vol­ca­nique pré­levés sur le plancher océa­nique, au niveau des acores à une pro­fondeur de 3,2 km ont toutes les carac­té­ris­tiques miné­ra­lo­giques des laves qui se soli­di­fièrent en plein air. Des échan­tillons de sol sous marin pré­levés à 96km au nord des acores, à 2011 km mon­traient à l’évidence qu’ils avaient été autrefois été exposé à l’air vers -15000.

On trouve aussi des plages de sables fin sous marin au large des acores, parfois à des cen­taines de mètre de pro­fon­deurs alors qu’on sait que les plages de sable ne se forme que sur le rivage.

Près de l’île Andros, la plus grande des Bahamas, l’équipe du com­mandant Cousteau a exploré une grotte sous Marone à-50m. elle contenait des sta­lac­tites et sta­lag­mites qui ne peuvent se former qu’à l’air. les sédi­ments marins accumulé sur les parois de la grotte ont permis d’établir qu’elle avait été sub­mergée environ 10000 av notre ère. Plus à l’ouest, Cousteau explora les fameux trou bleu au large de la cote de Belize. Il y a non seulement une série de caverne, contenant sta­lac­tites et sta­lag­mites mais encore ces der­nières sont inclinées, indi­quant que les cavernes ont été bous­culée par des séismes. Tou­jours grâce aux sédi­ments, elle aurait ense­velie vers 10000.

Ce qui est étrange est la simi­litude avec les 9600 de Platon.

Selon Manéthon dans "l’histoire

", les pre­miers temps remon­trait bis 24925 ans, "ceux ci furent les pre­miers à exercer le pouvoir monar­chique sur l’Egypte. pendant 13900 ans, ils se suc­cé­dèrent (…). Apres les dieux, les demi dieux régnèrent ; et à nouveau, une autre lignée de rois régna pendant 1817 années, puis vinrent trente autres rois, qui gou­ver­nèrent pendant 1790 années ; puis, encore dix rois, pendant 350 ans. Suivit enfin le règne des esprits des morts (…) qui dura 5813 ans…" cité par Eusèbe dans "la chro­nique ou his­toire générale"

Selon lui la civi­li­sation égyp­tienne dura 36525 années, or une année sothiaque vaut 365.25 jours.

Diodore men­tionne dans le livre 2 de son "histoire" :

"pendant ce temps, disent ils, 4 fois le soleil se leva hors de sa place habi­tuelle, 2 fois, il se leva là ou se couche aujourd’hui, et 2 fois, il se coucha là ou il se lève aujourd’hui". Selon Schwaller de Lubicz, il fait réfé­rence à la pré­cession, car au cours des 39000 années qui ont précédé l’époque d’Hérodote, le soleil s’est levé 2 fois en balance, 13000 ans puis 39000 ans plus tôt, du fait de la pré­cession de 26000 ans. Il s’est couché 2 fois là ou il se levait en -400 en taureau 13000 et 39000 ans plus tôt.

Il semble qu’il est existé une civi­li­sation sur un contient qui aurait sombré dans les flots, on nous dit aussi que cer­tains auraient fuit…

Le dossier reste ouvert.

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?


5 votes

Commentaires

Logo de ianop
samedi 8 décembre 2012 à 10h23 - par  ianop

Voir l’excellent livre de Jean Markale : "Carnac et l’enigme de l’Atlantide", dans lequel l’auteur établit un lien per­tinent entre l’Atlantide et les bâtis­seurs de mégalithes.

Publications

Brèves

5 mai 2014 - La femme de Jésus… et si Dan Brown avait raison ?

L’objet du délit : un bout de papyrus de 7,6 cm de large sur 3,8 cm de hauteur, écrit en copte (...)

28 mars 2013 - Concours de nouvelles "C’était la guerre"

En lien avec la pré­pa­ration du cen­te­naire de la guerre 14-​​18 en 2014 et les 70 ans de la fin de (...)

24 janvier 2013 - Documentaire sur "Le mystérieux roi Scorpion"

Jeudi 24 janvier 2013 à 21 heures 35, France 5 diffuse un docu­men­taire sur "Le mys­te­rieux roi (...)

27 mai 2011 - Rechercher une marque

Vous ne savez pas à quelle multinationales appartient une marque ? A l’aide de notre outil, vous (...)

26 mai 2011 - Découverte de 17 Pyramides Grace à un satellite

Une archéo­logue amé­ri­caine fait sen­sation en annonçant la décou­verte de dix-​​sept pyra­mides et (...)