La vie est-elle venue de l’espace ?

lundi 25 octobre 2010
par  Neimad
popularité : 0%

La vie est-il venue de l’espace grâce aux météorites, a-t-elle évolué sur terre ou à partir des fonds marins ?


8 votes

Commentaires

Logo de gv
dimanche 7 avril 2013 à 15h30 - par  gv

yes très interessant

Logo de Benjamin Becquerel
dimanche 15 juillet 2012 à 02h18 - par  Benjamin Becquerel

Qu’est ce que la vie ?

La biologie est la science qui étudie le vivant. L’organisme vivant est l’objet d’un processus de développement, la vie, qui le conduit en général par étapes d’un état « embryonnaire » à l’adulte et à la mort, de manière individuelle ou coloniale, libre ou fixée, tout ou partie de sa vie.
La graine, la spore, le spermatozoïde ou l’ovule sont aussi des formes du vivant, bien qu’ils n’aient en eux-mêmes ni la forme ni les caractéristiques des êtres vivants qu’ils vont devenir. Il est ainsi difficile d’isoler totalement la vie d’un individu de la lignée à laquelle il appartient et de la biosphère. Le vivant nait du vivant : nous ne connaissons pas de vivant émergeant de l’inerte, ce qui rend difficile la reconstitution des étapes prébiotiques.

La vie est-elle venue de l’espace, grâce aux éléments apportés par les météorites ?

Une météorite est un corps solide (rocheux ou ferreux) du milieu interplanétaire qui atteint la surface de la Terre ou d’un autre astre (planète, exoplanète, satellite naturel, astéroïde, comète).
Un certain type de météorites pierreuses qui contiennent moins de 35 % de métal se désigne par "chondrite".
Il est intéressant de constater que les différents minéraux présents dans une chondrite sont identiques à ceux que l’on peut trouver sur une planète comme la Terre.
Un autre exemple intéressant concerne une partie des chondrites dites carbonées, qui sont soupçonnées de provenir non pas d’astéroïdes mais de noyaux de comètes.
Ces météorites contiennent des acides aminés qui sont les « briques » élémentaires de la vie. L’analyse de chondrites carbonées révèlent des traces d’adénine et de guanine, bases constitutives de l’ADN, et renforce les observations selon lesquelles certaines météorites contiennent des molécules prébiotiques confinées.

Depuis le début de la formation de la Terre, de nombreuses météorites y sont tombées. Or, à l’heure actuelle, nous n’avons pas pu étudier une météorite qui contient une entité considérée comme vivante et présentant les activités suivantes (au moins une fois durant son existence) :

— Développement ou croissance : l’entité grandit ou mûrit jusqu’au moment où elle devient capable de se reproduire

— Métabolisme : consommation, transformation et stockage d’énergie ou de masse ; croissance en absorbant de l’énergie ou des nutriments présents dans son environnement ou en réorganisant sa masse, par production d’énergie, de travail et rejet de déchets

— Motricité externe (locomotion) ou interne (circulation)

— Reproduction : pouvoir créer de façon autonome d’autres entités similaires à elle-même

— Réponse à des stimuli : pouvoir détecter des propriétés de son environnement et d’agir de façon adaptée.

Publications

Brèves

2 septembre 2016 - Cratère géant découvert en Antarctique

En 2006, un cratère aussi grand que l’Ohio a été découvert en Antarctique. Les scientifiques pensent (...)

5 janvier 2014 - Mars One : un projet privé pour aller sur Mars en 2022 !

Une ONG hollandaise a créé le projet Mars One. L’objectif : financer par le système de crowfunding (...)