L’esprit de la matière

mercredi 29 octobre 2014
par  Vahé Zar­tarian
popularité : 100%

Les phy­si­ciens à l’origine de la phy­sique quan­tique étaient conscients que la théorie qu’ils déve­lop­paient n’était pas juste une nou­velle méca­nique censée rendre compte des mou­ve­ments de la matière au niveau ato­mique et sub­ato­mique. Ils se sont vite aperçus que la phy­sique quan­tique rompait radi­ca­lement avec les concep­tions tra­di­tion­nelles de la matière, et plus géné­ra­lement de la réalité phy­sique dans ses inter­ac­tions avec l’observateur. Quelques uns ont même tra­vaillé ouver­tement à l’élaboration d’une véri­table psy­cho­phy­sique, par exemple Wolfgang Pauli, John Wheeler, David Bohm… Si la nécessité d’établir un pont entre la matière et l’esprit était évidente à leurs yeux, leurs déve­lop­pe­ments théo­riques n’ont pas com­plè­tement abouti. L’échec de ces ten­ta­tives a conduit à deux types de dérives à propos de la phy­sique quantique.

Du côté de la com­mu­nauté scien­ti­fique, en syn­chronie avec le déve­lop­pement d’une société de plus en plus maté­ria­liste, la question de l’esprit a été com­plè­tement évacuée. Dans ce contexte, la phy­sique quan­tique ne doit servir qu’à faire des calculs pour résoudre des pro­blèmes pra­tiques. Reste qu’un énorme pan de la réalité échappe aux scien­ti­fiques, malgré leurs pré­ten­tions à bâtir une théorie-​​de-​​tout : l’esprit conscient.

D’un autre côté, les spi­ri­tua­listes, dans le sillage du New-​​Age, ont été prompts à s’emparer des étran­getés inex­pli­cables de la phy­sique quan­tique pour jus­tifier toutes les bizar­reries aux­quelles ils veulent croire : de la para­psy­cho­logie aux gué­risons spon­tanées, des syn­chro­ni­cités aux spi­ri­tua­lités orien­tales en passant par les OVNI et les crop-​​circles… Les propos abscons et les ana­logies passent pour des expli­ca­tions, mais ce n’est plus du tout de la science. Une remise à plat là aussi s’impose.

Mon ini­tiation à la phy­sique quan­tique remonte à la fin des années 70, lorsque je suis entré à l’école poly­tech­nique. Comme tout le monde, je n’y ai rien compris et me suis borné à faire des calculs. Plus tard, j’ai cru que le réel voilé de Bernard d’Espagnat, le tao de la phy­sique de Capra ou encore les ordres impliqué et expliqué de David Bohm appor­te­raient des éclair­cis­se­ments. Ça n’a fait qu’embrouiller davantage les choses.

Un déclic s’est produit tout récemment lorsque j’ai réalisé que de nom­breuses avancées théo­riques et expé­ri­men­tales ont eu lieu ces der­nières années qui per­mettent d’envisager tout ça d’un œil neuf. Mais avant de sauter aux conclu­sions, et pour éviter de retomber dans les travers dénoncés plus haut, il faut com­mencer par reprendre les bases théo­riques et expé­ri­men­tales de la phy­sique quan­tique. En insistant sur les expé­riences parce qu’on peut faire dire n’importe quoi à une théorie, même la mieux validée. C’est ainsi que débute ce livre, point de départ obligé pour com­prendre la révo­lution que cette théorie nous oblige à accomplir dans notre vision du monde et notre manière de l’appréhender. À travers des phé­no­mènes qui se révèlent alocaux, acausaux, indé­ter­mi­nistes et sen­sibles aux inten­tions, voilà que la matière à son niveau le plus élémen­taire se déma­té­rialise pour tendre vers le psy­chique. Pro­lon­ge­ments inat­tendus, des ques­tions anciennes mais qui n’ont à ce jour pas reçu de réponses satis­fai­santes sont reprises avec un regard neuf : la per­ception consciente, le passage de l’intention à l’action, l’évolution des espèces, le libre-​​arbitre, le temps…

JPEG - 36.8 ko

Pour en savoir plus, le livre de Vahé Zar­tarian se trouve sur Amazon

Editeur : Le Temps Présent (31 août 2014)
ISBN-​​10 : 2351851773
ISBN-​​13 : 978-​​2351851777

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?



3 votes

Commentaires

Logo de Neimad
jeudi 20 novembre 2014 à 00h11 - par  Neimad

C’est un sacré enjeu que de vouloir parler à la fois des fon­de­ments de la matière, du passage de l’intention à l’action, de l’évolution des espèces, etc. pour reprendre vos termes. Y a-​​t-​​il une inter­pré­tation unique de la phy­sique quantique ?

Le fait de dire que l’observateur influence le résultat observé en phy­sique quan­tique est d’autant plus sur­prenant que les pro­ba­bi­lités de l’infiniment petit semblent dis­pa­raître dans les lois (et les limites) de la phy­sique dans le monde où nous évoluons (je pense en par­ti­culier aux lois de la ther­mo­dy­na­mique, à l’entropie et au refroi­dis­sement de l’Univers…). Je dis bien "semble"… B-)

Publications

Brèves

17 janvier 2016 - Des organoïdes de cerveau humain en laboratoire

Savez-​​vous ce qu’est un orga­noïde ? La repro­duction d’un organe en labo­ra­toire. Selon l’Institut (...)

10 mai 2015 - Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

Le cargo russe Pro­gress dont nous par­lions dans nos pré­cé­dentes brèves s’est fina­lement (...)

7 mai 2015 - Suivez le crash du cargo russe en direct

Revue de presse sur l’affaire sur cargo spatial Progress Le cargo russe qui s’était décorché de (...)

4 mai 2015 - Avec l’EMDrive, la Nasa pourrait relancer la conquête spatiale !

La NASA vient de ter­miner un test "dans le vide" de l’EMDrive, un moteur déformant l’espace-temps (...)

30 avril 2015 - Un cargo russe tombe actuellement sur la Terre

Ceci n’est pas un fake. Le cargo russe "Pro­gress" qui devait ravi­tailler la Station Spa­tiale (...)