Bug ou ruines visibles sur Google Earth

mardi 9 novembre 2010
par  syagrius
popularité : 100%

Vous devez cer­tai­nement connaitre Google Earth, un outil crée par Google afin de car­to­gra­phier le globe

Pour ceux qui ne connaissent, vous pouvez le télé­charger en vous rendant sur : Google Earth

Actuellement, une position circule sur internet :

Latitude : 31°1223.08"N

Longitude : 24°2636.84"O

Tout sim­plement, en télé­char­geant le fichier ci-​​présent au format kmz. Vous avez juste à double cliquer dessus pour voir sur Google Earth.

Ci-​​dessous, vous voyez une capture d’écran de l’endroit. Zone visible sur google de <span class="numbers">165</span>km sur <span class="numbers">129</span>km

La zone en plus gros : JPEG - 62 ko

Cette zone est à plus de 900 Km des Canaries, la zone mesure 164 km sur 120 Km soit 19 680 Km^2

La question que tout le monde se pose est celle de savoir ce que repré­sente cette zone :

  • 1) Un bug satellites ou un bug de calcul des images
  • 2) Des ruines !

J’aurai ten­dance à penser que si c’était un bug, nous aurions disons des traits plus droit moins cassés. Si on ose user d’imagination, nous avons l’impression de voir des ruines vue d’avion. On y dis­tingue aisément des quartiers !

Mais pour le moment avant de nous aven­turer dans l’extraordinaire il fau­drait connaitre le point de vue de Google et surtout une expli­cation concrète à cette zone


8 votes

Commentaires

Logo de syagrius
mardi 29 mars 2011 à 08h05 - par  syagrius

Merci pour votre com­men­taire précis..Il nous permet de conclure sur le fait que ce ne sont pas des ruines.

lundi 28 mars 2011 à 11h38

Il s’agit de ligne de sondeur qui cor­res­pondent au tracé du navire en surface et qui n’ont pas été rec­tifiée. Aucune ruine là-​​dessous, désolé pour les fans de l’atlantide :-) CF ci-​​dessous :

Sujet : Re : Curieuse for­mation, natu­relle ? , océan atlan­tique, Mer 25 Fév 200915 :04


Et on trouve quelques pré­ci­sions su le site de futura-​​sciences :

>>Mais alors, si ces for­ma­tions ne sont pas celles d’une œuvre humaine engloutie, de quoi s’agit-il ? « D’un artefact », expliquent des océa­no­graphes cités sur le blog officiel de Google. Ces sillons, en fait, n’existent pas. Ils cor­res­pondent aux routes de navires ayant effectué sur cette zone des mesures de bathy­métrie (en général à l’aide de sonars, ins­tallés à bord ou remorqués en pro­fondeur). Les données ainsi recueillies par les bateaux océa­no­gra­phiques sont mises en commun. Elles sont ensuite assem­blées avec les obser­va­tions de cer­tains satel­lites, comme ERS-​​2, Envisat, Jason (1 et 2) ou Topex-​​Poseidon. Grâce à leurs mesures d’altimétrie, ils car­to­gra­phient ainsi la surface de la mer qui, à grande échelle, épouse en quelque sorte le fond de l’océan (à cause des faibles varia­tions de gravité). Au final, les cartes du fond océa­nique sont consti­tuées d’un patchwork de mesures effec­tuées à des époques dif­fé­rentes à l’aide de méthodes variées four­nissant des réso­lu­tions variables.
Ces sillons ne seraient donc que les mesures les plus pré­cises obtenues dans cette zone par des son­dages bathy­mé­triques. Autrement dit, le relief montré entre ces lignes serait, lui, approxi­matif. On peut en conclure que les cartes du plancher océa­nique, pour esthé­tiques qu’elles soient, sont extrê­mement impré­cises, bien davantage que celles de la surface de Mars…<<

http://​www​.futura​-sciences​.com/fr/n…

Publications

Brèves

17 janvier 2016 - Des organoïdes de cerveau humain en laboratoire

Savez-​​vous ce qu’est un orga­noïde ? La repro­duction d’un organe en labo­ra­toire. Selon l’Institut (...)

10 mai 2015 - Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

Le cargo russe Pro­gress dont nous par­lions dans nos pré­cé­dentes brèves s’est fina­lement (...)

7 mai 2015 - Suivez le crash du cargo russe en direct

Revue de presse sur l’affaire sur cargo spatial Progress Le cargo russe qui s’était décorché de (...)

4 mai 2015 - Avec l’EMDrive, la Nasa pourrait relancer la conquête spatiale !

La NASA vient de ter­miner un test "dans le vide" de l’EMDrive, un moteur déformant l’espace-temps (...)

30 avril 2015 - Un cargo russe tombe actuellement sur la Terre

Ceci n’est pas un fake. Le cargo russe "Pro­gress" qui devait ravi­tailler la Station Spa­tiale (...)