La gématrie en perspective

jeudi 13 septembre 2012
par  ianop
popularité : 2%

L’arbre guématrique

Au niveau le plus élémentaire, la guématrie se confond avec la numérologie, technique de divination consistant à additionner les lettres d’un mot, selon le code (que nous appellerons "correspondance 0") :

  • 1 AJS
  • 2 BKT
  • 3 CLU
  • 4 DMV
  • 5 ENW
  • 6 FOX
  • 7 GPY
  • 8 HQZ
  • 9 IR

On réduit le total trouvé à un nombre compris entre 1 et 9.

Ex : SOLEIL = 1 + 6 + 3 + 5 + 9 + 3 = 27 donc 2 + 7 = 9

Nous appellerons "tronc de l’arbre guématrique" un nombre compris entre 1 et 9, obtenu par réduction de la somme des lettres d’un mot en utilisant la correspondance 0. Par exemple, tous les mots dont la réduction sera 9 auront pour tronc commun ce nombre 9. Comme il y en a des milliers, il serait vain de chercher dans l’ensemble une tendance commune.

Si l’on désire différencier tous les "9", il faut prendre des nombres plus grands dont la réduction donnera toujours "9". En effet, plus le nombre est grand, plus le champ lexical est étroit (moins les mots trouvés sont nombreux).

Ainsi, la correspondance suivante (correspondance 1) permet d’obtenir la branche 1 de l’arbre guématrique. On considère le numéro d’ordre des lettres de l’alphabet latin :

A = 1, B = 2, C = 3,…, J = 10, K = 11,…, S = 19,…, Z = 26.

Ex : SOLEIL = 19 + 15 + 12 + 5 + 9 + 12 = 72 (on ne réduit pas ce résultat). Tous les mots d’ordre "72" constituent une famille lexicale importante, mais plus réduite que la famille "9".

La branche 2 de l’arbre guématrique, obtenue avec la correspondance 2 (inspirée du système hébraïque), resserre encore davantage le champ lexical.

A = 1, B = 2,…, J = 10, K = 20, L = 30,…, S = 100, T = 200,…, Z = 800.

Ex : SOLEIL = 100 + 60 + 30 + 5 + 9 + 30 = 234.

La branche 2 différencie tous les mots d’ordre "72". Les mots d’ordre "234" constituent une famille beaucoup plus réduite que la famille "72" (environ 30 mots après élimination des mots hors-contexte).

A partir de ce stade, les correspondances vont tendre vers une certaine hétérogénéité numérique, ceci afin de permettre une différenciation de plus en plus radicale des mots appartenant à un ensemble donné.

La branche 3 de l’arbre guématrique, obtenue avec la correspondance 3, réduit le champ lexical à une petite liste de mots.

A = 1, B = 2,…, J = 100, K = 110, L = 300, M = 130, N = 500, 0 = 150, P = 700, Q = 170, R = 900, S = 190, T = 1100, U = 210, V = 1300, W = 230, X = 1500, Y = 250, Z = 1700.

Ex : SOLEIL = 190 + 150 + 300 + 5 + 9 + 300 = 954.

Les correspondances 4 et 5 (branches 4 et 5) éliminent les chiffres ronds de la table et commencent à augmenter les totaux :

1) A = 199, B = 299, C = 399,…, J = 1099, K = 1199, L = 1299,…, S = 1999, T = 2099, U = 2199,…, Z = 2699.

2) A = 199, B = 299, C = 399,…, J = 1099, K = 1199, L = 3099, M = 1399, N = 5099, O = 1599, P = 7099, Q = 1799, R = 9099, S = 1999, T = 11099, U = 2199, V = 13099, W = 2399, X = 15099, Y = 2599, Z = 17099.

De cette manière, il est possible de pousser l’arborescence aussi loin que l’on désire. L’intérêt d’une telle ramification est d’avoir de très grands nombres avec la plus grande diversité possible, donc un champ lexical quasi nul (on arriverait ainsi à un nombre unique pour chaque mot du dictionnaire, mais cela reste à vérifier). Par exemple, la correspondance 9 différencie tous les mots de l’ensemble "234" auquel est associé notre mot SOLEIL en correspondance 2.

L’hypothèse guématrique

Nous la formulerons comme suit : il existe d’autant plus d’affinités entre les mots trouvés que le nombre est grand.

Cette hypothèse peut déjà être vérifiée à partir de la branche 1 de l’arbre guématrique, puisque nous pouvons former - pour certaines familles - des listes plus ou moins réduites de mots présentant des similitudes contextuelles évidentes.

Exemple : mots trouvés dans la famille "68" et en résonance avec le mot "amour" (dont la charge symbolique est forte).

Acteur, admirer, ménagère, charmer, albums, andalou, anglaise, bachelière, bafouer, bécoter, bonnard, brandon, brigandage, chaleur, champagne, chauffer, chercher, combler, corsage, crédule, croire, diligence, emballer, épines, exiger, Frédéric, génital, Gladys, isocèle, lâcheur, larmes, limite, obséder, Olivia, pardon, paradis, passage, peines, pipeau, plus, ravir, sainte, saoul, sidéral, total, valise, vacances, venir.

Au total, 48 mots, ce qui serait remarquable sur un total de 60 mots. Malheureusement, la liste globale est de 591 mots, c’est à dire que nous avons 543 mots qui n’ont, à priori, aucun rapport avec le mot "amour". Il ne faut pas en conclure que la branche 1 soit inefficace, mais plutôt que la famille "68" contient une mosaïque de réseaux sémantiques dont la problématique de l’amour n’est qu’un sous-ensemble. Il y a aussi le fait que nous sommes accoutumés à penser en termes de cause à effet, et par conséquent que nous sommes relativement inaptes à percevoir les interactions d’un contexte global de significations apparemment contradictoires.

L’hypothèse guématrique se vérifie-t-elle au-delà de la branche 1 ?

Les listes ci-après, obtenues avec la correspondance 2 (transposition hébraïque) sont formées en éliminant les mots trop savants, les verbes conjugués, ainsi que certains pluriels.

Avantage indéniable : une liste globale ne présente plus (après sélection) qu’un nombre raisonnable de mots.

Je suis parti à chaque fois d’un mot "conducteur" doté d’une portée symbolique majeure, et j’ai cherché dans la liste obtenue si d’autres mots pouvaient lui être associés au premier niveau.

Liste 1 : mot conducteur "SOLEIL" (valeur 234).

Baléares, blafards, bohémienne, bonobo, canneler, corbeille, donjon, encoches, gamelans, hamamélis, lombric, macérer, lires, mikados, mirer, modeler, œillère, palmipède, pénis, périnée, pillard, poire, ramager, rimer, tabla, raclées.

Tous les mots ont de près ou de loin un rapport avec le soleil dans son rapport avec la terre, ou avec la lumière, ou avec l’énergie …

Les mots symboliques porteurs sont : bohémienne, corbeille, donjon, mirer, modeler, pénis, poire.

Liste 2 : mot conducteur "LUNE" (valeur 385).

Apprendre, armorier, déconnecté, dordognais, éternel, feuille, filialement, flambeau, humble, isochrone, jupe, marmite, microgrammes, occipital, oraliser, penniforme, polonaise, ponte, propre, snooker, tôler.

Tous les mots évoquent la lune de près ou de loin, parfois de très près, comme : apprendre (enfance), armorier (famille), déconnecté (être "dans la lune"), filialement (famille), jupe (vêtement féminin), marmite (nourriture), oraliser (parole), ponte (génération, fécondité), snooker (billard évoquant les trajectoires planétaires).

Les mots symboliques porteurs sont : apprendre, éternel, feuille, flambeau, humble, jupe, marmite, ponte.

Liste 3 : mot conducteur "TERRE" (valeur 390).

Apéritif, barbariser, blanchâtre, capuche, enliasser, familiariser, graphite, latins, lots, mort, quai, passion, retard, ru, serres, tarir, tokais, rassir.

"Enliasser", c’est mettre en paquet (lots). "Barbariser", c’est prendre un territoire par la force.

Mots symboliques porteurs : capuche, familiariser, mort, passion, retard.

Liste 4 : mot conducteur "HOMME" (valeur 153).

Bachelier, bardane, céladon, Cerdan, chablis, cool, cor, diesel, encre, ginkgo, logiciel, imberbe, mariage, médire, minime, roc.

"Bachelier", "diesel" et "logiciel" sont assez masculins. "Imberbe" et "minime" se rapportent à l’adolescence et au sport. Quant à "chablis", une allusion à la déforestation ?

Mots symboliques porteurs : bachelier, cor, encre, mariage, roc.

Liste 5 : mot conducteur "FEMME" (valeur 96).

Are, bocal, daman, enflé, fol, nèfle, piège, rabab, ndama.

Des stéréotypes masculins sur la femme (bocal, enflé, fol, piège), et quelques vérités (are, daman, nèfle, rabab, ndama).

Mots symboliques porteurs : aucun.

Liste 5 : mot conducteur "ETOILE" (309).

Actes, amidonner, annoncer, arrondie, bug, campaniles, canonner, chancelières, clapet, conférer, défriser, désherber, drones, éborgner, empirer, flaconnerie, gobelet, grogner, irlandaise, jacter, nippon, noires, phéniciens, premier, plaisir, riemannien, rondes, saisir, séries, sonder, splash, trafic, triade.

Les mots évoquant l’étoile physique : "arrondie", "noires", "rondes", "riemannien", "séries", "sonder".

Les mots évoquant l’étoile symbolique : "actes", "annoncer", "campaniles", "canonner", "conférer", "irlandaise", "nippon", "phéniciens", "premier", "triade".

La destruction ou la guerre : "bug", "canonner", "clapet", "défriser", "désherber", "drones", "éborgner", "empirer", "grogner", "saisir", "trafic".

Le plaisir : "amidonner", "arrondie", "chancelières", "flaconnerie", "gobelet", "jacter", "plaisir", "rondes", "splash".

Mots symboliques porteurs : annoncer, arrondie, campaniles, canonner, empirer, gobelet, irlandaise, noires, premier, plaisir, rondes, triade.

Liste 6 : mot conducteur "OVNI" (valeur 519).

Ascendantes, buffet, calques, contrefaire, dédouaner, différentiels, électronicien, essieu, diplomates, discréditer, engorgement, fractions, économats, illisiblement, indifféremment, kurdes, maisonneries, moissons, macrospore, modération, noiraude, octante, ovin, noeuds, prétendre, punir, repentir, sprint, taffetas, tissées, vendéen.

Des machines (différentiels, électronicien, essieu), des interprétations (contrefaire, dédouaner, discréditer, engorgement, illisiblement, indifféremment, prétendre), des bizarreries (buffet, noiraude), des processus (ascendantes, calques, fractions, macrospore, noeuds, sprint, taffetas, tissées), des émissaires (diplomates, économats, maisonneries, modération), des lieux (kurdes, moissons, octante, ovin, vendéen), des prophéties (prétendre, punir, repentir). Tout est présent, mais comment séparer fantasme et réalité ?

Mots symboliques porteurs : buffet, essieu, diplomates, illisiblement, moissons, modération, noeuds, repentir.

Liste 7 : mot conducteur "DIEU" (valeur 318).

Amérindienne, bronches, bûche, cantine, confrérie, disgracier, dites, éjecter, émondoir, épargner, floridienne, londonien, marbrer, orangeraie, ordinaire, scénario, tango, thon.

Les anciennes religions (amérindienne, floridienne, tango, thon), la simplicité (bûche, cantine, émondoir, londonien, ordinaire), l’explication du monde (scénario), l’institution (confrérie, marbrer), la prière ("dites", épargner), le rejet (disgracier), l’exorcisme (éjecter), la vitalité (bronches, orangeraie).

Mots symboliques porteurs : bronches, bûche, "dites", épargner, ordinaire.

Liste 8 : mot conducteur "AMOUR" (valeur 491).

Abdiquer, aiguilles, artères, auréole, bristol, bruir, cuspide, distillerie, doubler, fermenter, flouer, gramophones, fouler, humilier, lavande, logique, occlure, parlement, pécheresses, rappareiller, stars, tamarins, total, vandale.

L’amour vainqueur (auréole, cuspide, gramophones, lavande, parlement, rappareiller, stars, tamarins, total), l’amour vaincu (abdiquer, aiguilles, bristol (fragilité ?), doubler (se faire doubler ?) fouler, humilier, logique, occlure, pécheresses, vandale), le processus amoureux (aiguilles, artères, bruir, distillerie, fermenter).

A noter l’anagramme LAVANDE/VANDALE, qui démontre clairement que la valeur numérique (ici "491") est neutre (il n’existe pas de "bons" ou de "mauvais" nombres). La fonction d’un nombre est de porter un sens, non de le traduire. L’identité numérique n’implique aucunement l’identité de sens. C’est la raison pour laquelle on ne peut avoir de chaîne linéaire du type : voiture = garage = conduite = route = vitesse = essence = … Par contre, il est logique d’avoir "ville" avec "campagne", "jour" avec "nuit", et "amour" avec "logique".

Mots symboliques porteurs : auréole, humilier, lavande, logique, pécheresses, total, vandale.

Liste 9 : mot conducteur "ARCHITECTURE" (valeur 914).

Autocross, bissecteurs, cubitus, dénominateurs, effarvatte, équitation, importuner, neuvièmes, numérisation, portiques, resplendissants, sixte.

Le plus étonnant est "portiques resplendissants". Beaucoup de nombres (bissecteurs, dénominateurs, neuvièmes, numérisation, sixte). Quant à l’effarvatte (passereau), c’est un extraordinaire bâtisseur de nids.

"Importuner" peut être un antonyme. On est d’autant moins importuné que sa maison est bien conçue.

Par contre, que viennent faire ici "autocross" et "équitation" ? Allusion à la construction de complexes sportifs ?

Mots symboliques porteurs : numérisation, portiques.

Liste 10 : mot conducteur "LIVRE" (valeur 534).

Cafouiller, classement, déchetterie, jovien, liseur, modeler, murier, parenthèse, polissonne, postier, poudrée, raclette, requin, roupie, sacrum, septièmes, tracelet.

Le livre savant (classement, jovien, liseur, parenthèse, sacrum, septièmes (traité d’harmonie ?), tracelet), le livre profane (raclette, requin, roupie), le relâchement intellectuel (cafouiller, déchetterie, polissonne), le papier (modeler, murier (ver à soie)). "Postier" se rapporte au participe passé "livré" (un colis), "poudrée" peut être une allusion à une certaine préciosité (les femmes savantes de Molière ?).

Mots symboliques porteurs : classement, liseur, parenthèse.

Liste 11 : mot conducteur "BONHEUR" (valeur 515).

Agrafeuse, artésienne, bionique, cambouis, crucifier, déconcerter, empester, euclidiens, fièvre, filleules, fondeur, fortins, frissons, frontière, installer, jalousie, Jésus, nénette, oratoire, pénétrer, porter, prune, report, testée, téton, trainailler, transfini, tréfonds.

Bonheur social (agrafeuse, artésienne, fondeur, installer, porter), bonheur utopique (bionique, testée), bonheur spirituel ou intellectuel (euclidiens, Jésus, oratoire, transfini), bonheur casanier (fortins, filleules, frontière, prune, report, trainailler), bonheur empêché (cambouis, crucifier, déconcerter, empester, jalousie), bonheur physique (frissons, fièvre, nénette, pénétrer, téton, tréfonds).

Mots symboliques porteurs : crucifier, fièvre, frontière, jalousie, Jésus, pénétrer, porter, tréfonds.

Liste 12 : mot conducteur "666" (valeur 666).

Accroissement, ajouter, business, chardonnerets, citronniers, concours, débouter, détricoter, enregistrées, favoris, foreuses, fox, fumaisons, funeste, gourmandise, instantané, maltraiter, pakistanaises, palpeurs, passementer, perfuser, seigneurs, seringues, sniffeurs, swing, tarabiscot, tauper, tonneau, toucher, vingt, XOF.

Le profit et la compétition (accroissement, ajouter, business, concours, débouter, favoris, foreuses, palpeurs, seigneurs, tarabiscot, tauper, tonneau, toucher, vingt, XOF), l’actualité (enregistrées (données), instantané, pakistanaises), la consommation (Fox (20th century), fumaisons, gourmandise, swing), la drogue et l’exploitation (détricoter, funeste, maltraiter, perfuser, seringues, sniffeurs), la beauté (chardonnerets, citronniers, passementer).

Mots symboliques porteurs : business, funeste, maltraiter, seigneurs.

Liste 13 : mot conducteur "TEMPLE" (valeur 350).

Absorber, ardent, arméniennes, cannibaliser, émeu, emperlées, entre, essaimer, filets, habilement, informer, mandarines, mandores, manoirs, matière, mélanésienne, mimosas, mont, nu, ramollir, rasoir, romains, renchérir, somalienne, tamis, terne, train, un, tangara.

La voie, la direction (essaimer, informer, train, un), l’environnement naturel (émeu, filets, habilement, mandarines, matière, mimosas, mont, ramollir, tamis, terne, tangara), le culte (absorber, ardent, cannibaliser, emperlées, entre, mandores, nu, rasoir, renchérir), la culture (manoirs, romains), la femme traditionnelle (arméniennes, mélanésienne, somalienne).

Mots symboliques porteurs : ardent, cannibaliser, entre, matière, mont, nu, train, un.

Liste 14 : mot conducteur "VIERGE" (valeur 516).

Acheminements, allouer, ambitionner, archivé, arpents, chaudron, chaumines, chute, contredire, défaut, dialogues, défigurer, déshériter, dogmatiser, évasée, fèves, formation, fronton, fusées, éthiopiens, marque, mouches, numéral, opaque, parents, paumes, pommeau, squale, tigresse.

Tous les mots évoquent de près ou de loin la virginité, qu’elle soit sauvage ou apprivoisée (éducation). On trouve également des significations attachées au signe astrologique de la Vierge (acheminements, archivé, arpents, chaudron, chute, contredire, défaut, dogmatiser, formation, marque, numéral).

Mots symboliques porteurs : chaudron, chute, contredire, défaut, dialogues, formation, fronton, fusées, marque, numéral, parents, paumes, tigresse.

Liste 15 : mot conducteur "212" (idée générale : abondance, quête, chasse, flore et faune).

Abonder, araks, bannière, bannis, bâti, bête, bornée, cerise, chat, ciron, clips, commode, chercher, dragées, dragon, fêta, fibres, gardon, giroflée, héberger, hennir, highlander, isocèle, koalas, machos, maghrébin, ménagerie, méridien, mirabelle, moirage, plagier, tic.

Mots symboliques porteurs : abonder, bannière, bête, cerise, chat, chercher, dragon, héberger, ménagerie.

Liste 16 : mot conducteur "NATURE" (valeur 646).

Amirauté, adrénergique, aurores, belvédères, bitumer, bleuetier, cervicales, chalutier, débourrer, dérivables, ensemblistes, florissant, fraterniser, glissements, gribouillis, grivelés, lamelleuses, lucidement, lumignons, massues, mouflons, notamment, planeurs, ratatiner, rosâtres, trainasser.

Nature abstraite (dérivables, ensemblistes, lucidement, notamment), nature civilisée (amirauté, belvédères, bitumer, chalutier, débourrer, fraterniser, lumignons, planeurs), nature première (adrénergique, aurores, bleuetier, cervicales, florissant, glissements, gribouillis, grivelés, lamelleuses, massues, mouflons, ratatiner, rosâtres, trainasser).

Mots symboliques porteurs : aurores, belvédères, chalutier, florissant, fraterniser, massues.

Liste 17 : mot conducteur "COSMOS" (valeur 363).

Adhérent, agents, amérindiens, argentée, bandeau, biberonner, cou, dentier, dessiner, détendre, détenir, droit, écosser, encaisser, géants, harmonies, honorer, imprimés, inséparable, mocassin, montage, nuage, pergolas, radicante, rallonger, rafting, orgeat, refroidir, rondins, sabot, sardinerie, teindre.

Conception du monde : adhérent, agents, amérindiens, argentée, bandeau, dessiner, détenir, droit, géants, harmonies, honorer, imprimés (motifs), inséparable, mocassin, nuage, pergolas, radicante, rafting.

Vie pratique : biberonner, cou, dentier, détendre, écosser, encaisser, montage, rallonger, orgeat, refroidir, rondins, sabot, sardinerie, teindre.

Mots symboliques porteurs : adhérent, amérindiens, dessiner, détenir, droit, géants, harmonies, inséparable, montage, nuage.

Liste 18 : mot conducteur "ÉCRITURE" (valeur 702).

Blousons, ALPAX, brevet, charrettes, cinématique, contracter, embouter, engrenures, évangéliser, faxer, freeware, golmottes, houspiller, lutéciens, graviers, monologuer, prédécouper, rechausser, rictus, rutabagas, sécuriser, sucreries, surabonder.

Au total peu d’homogénéité. Je retiendrai dans cette liste "cinématique" (étude du mouvement), "évangéliser" (l’Ecriture), "freeware" (logiciel) et "monologuer" (exprimer pour soi).

Mots symboliques porteurs : cinématique, évangéliser, monologuer.

On pourra compléter cette étude de la branche 2 (correspondance 2) avec les mots à symbolique forte contenus dans la liste suivante :

Aventure - sexe - bateau - zéro - chevelure - astronome - galaxie - Hiroshima - infini - mer - arbre - univers - philosophe - nombre - vérité - route - religion - montagne.

Bien que la règle soit toujours - sur le long terme - l’interprétation et l’analogie, bien que les réseaux sémantiques n’apparaissent pas encore de plein abord, il semblerait qu’une certaine homogénéité contextuelle apparaisse avec la restriction du champ lexical. Si l’hypothèse guématrique est vérifiée, nous verrons cette homogénéité s’accroître avec l’utilisation de correspondances supérieures (correspondances 3 et 4, par exemple). A l’appui de cette thèse, il est important de faire remarquer que l’étude statistique à laquelle je me suis livré pour la branche 2 n’est pas possible pour la branche 1, eu égard à l’imbroglio des différents réseaux sémantiques impliqués par le grand nombre de mots.

On a vu que le meilleur moyen de restreindre le champ lexical était d’augmenter l’arborescence (c’est à dire le nombre). Mais on peut aussi augmenter la longueur de l’expression sans augmenter l’arborescence.

Cette seconde possibilité est particulièrement intéressante à étudier en correspondance 1 (branche 1) : A = 1, Z = 26.

Ex 1 : les attentats du 11/09/2001 sont-ils inscrits dans l’expression "onze septembre" ?

"ONZE SEPTEMBRE " (valeur 163).

Abasourdissant, aboutissement, acalifourchonner, accroissements, accrouptonner, produits acides, administratrice, anesthésistes, aplatissoires, brunissoirs, catholiquement, circonspection, commutations, concentriques, consultantes, convoyeuses, convulsions, coordonnateur, corporations, cumulonimbus, cybernétiques, électroniques, électrotechnicien, empoussiérer, entre-pénétrer, entrevoûter, établissements, excessivement, expressément, extensomètre, glorieusement, guillotineur, hypertrophie, identificateurs, implantations, insensibiliser, interconnecter, journalistes, moutonniers, mystification, oxycoupeur, pneumologue, poursuites, pulsomètres, pupitreurs, rayonnements, reconditionner, redimensionnés, requin-marteau (métaphore de l’avion ?), rôtisseurs, sclérotiques, sous-estimer, stomatologie, structurer, substantifier, surpiqures, tournebroches, transforment, transgresser, tronçonneuse, trousseaux.

J’ai pris dans la liste seulement les mots ayant un rapport plus ou moins étroit avec le 11 septembre, après élimination des mots techniques ou savants. J’ai utilisé en tout 62 mots sur 132 au total.

Mais le plus étonnant est l’équation suivante :

"ONZE SEPTEMBRE" (valeur 163) = "ANNEES DEUX-MILLE" (valeur 163).

Ex 2 : embarqueriez-vous sur le Titanic après connaissance de la liste suivante ?

"PAQUEBOT TITANIC" (valeur 173).

Circonvoisiner, compositeurs, controverses, cornouaillaises, crapuleusement, désenorgueillir, destructeurs, déverrouillages, dimensionnement, divertimentos, documentations, emboutisseuse, endomorphismes, énigmatiquement, envoutements, époustoufler, éventuellement, géophysiciennes, harmoniquement, hermétiquement, isobarycentres, intercepteurs, incrusteuses, microbrasseries, microfissurer, musculatures, Nouvelle-Zélande, péjorativement, pénétromètre, primitivement, schématiquement, silencieusement, sponsorisées, suggestionner, superviseur, supposition, surconsommer, temporellement, tourillonner, transversales, virevousser, systématiser.

J’ai utilisé 42 mots sur 71 au total, après élimination des mots non concernés directement et des mots savants.

Ex 3 : la personnalité et l’oeuvre d’une célébrité sont-elles inscrites dans son nom ?

"ERIK SATIE MUSICIEN" (valeur 190).

Approximations (la musique sans développement), circonvolution, commutativités, constructions, déresponsabiliser (distance par rapport au monde de la musique classique), hystéromètres (pris comme métaphore, Erik Satie mentionne un apparail de son invention, appelé "sonomètre"), langoureusement, obséquieusement, orchestrateurs, parasympathique (pris comme métaphore d’une forme de sympathie), pousse-pousse, stripteaseurs (annonce le concept d’installation inventé par Marcel Duchamp), symboliquement, visualisations (les ballets de Satie).

14 mots sur un total de 28. Les mots porteurs sont : constructions, langoureusement, obséquieusement, orchestrateurs, symboliquement, visualisations.

J’ai volontairement accolé "musicien" à Erik Satie pour avoir un grand total avec la correspondance 1 (190).

Conclusion

De quel ordre est la relation unissant un mot (ou une expression) et le nombre correspondant à la somme de ses lettres ? Probablement le même que la relation unissant le symbolisme d’une couleur donnée et cette même couleur. Doit-on faire appel à la théorie de "l’inconscient collectif" de Jung pour expliquer le fait que le hasard soit en permanence court-circuité ? Mais, au-delà du pouvoir divinatoire du symbole, il y a la fonction du verbe. Qu’est-ce que le langage ? Se pourrait-il qu’à un certain stade le langage fusionne avec le nombre ? Existe-t-il un nom universel, ou tout au moins des chaînes sémantiques possédant - via la fréquence numérique - un caractère d’universalité ? Questions non dépourvues d’intérêt, qui ne peuvent trouver de réponse satisfaisante tant que nous nous cantonnons à ce qu’on nomme "la tradition" - certainement plus complète et plus diversifiée dans un passé informel.

Il ne s’agit pas de " prouver " quoi que ce soit, car nous ne sommes pas ici dans un domaine scientifique (tout au moins au sens actuel = réduction du réel à ce qui en est mesurable). Mais cela n’exclut nullement l’expérimentation statistique, le perfectionnement des techniques d’interprétation et la création d’outils alternatifs d’investigation.

Le monde dit "objectif" a probablement quelque chose à voir avec le monde dit "subjectif". C’est de la prise de conscience que l’un et l’autre sont irrémédiablement liés que peut naître une exploration féconde.



1 vote

Commentaires

Logo de syagrius
vendredi 26 août 2016 à 13h49 - par  syagrius

Normalement non,
Je verifie, peux tu revenir ves moi par mail ou ici meme

Logo de Ianop
lundi 11 janvier 2016 à 14h28 - par  Ianop

Bonjour,

Je vois que vous avez supprimé la table de correspondance 2 (hébraïque). C’est dommage, car c’est la seule qui donnait des résultats intéressants avec la recherche de mots de même total. Souvenez-vous : le sens est fonction de la rareté.
Bien à vous.

Logo de ianop
vendredi 14 septembre 2012 à 15h30 - par  ianop

Plutôt que "religieux", parlons de "symbolique". Il est évident que des mots pris isolément peuvent appartenir à un contexte exotique (surtout des mots concrets, comme "cafetière" ou "biberonner"). Concernant la correspondance 2, il faut s’en tenir au fait statistique, à savoir qu’on note un resserrement notable du sens dans certains cas précis de mots fortement chargés symboliquement, quand bien même il faille toujours avoir recours à l’interprétation (de toute façon l’interprétation est incontournable en symbolique), et malgré la disparité toujours possible des réseaux sémantiques.
D’après mon hypothèse, ce resserrement doit continuer à augmenter avec les correspondances supérieures.

PS : "biberonner" se rapporte à la prime enfance, c’est un acte vital qui s’inscrit dans la symbolique du Cosmos (l’ordre des choses). "Sucreries" se rapporte à l’adolescence, époque de l’écriture. Mais j’interprète !…

Logo de Neimad
vendredi 14 septembre 2012 à 01h01 - par  Neimad

Beau travail qui permet de vérifier s’il existe encore des rapprochements sémantiques quand les listes sont réduites à une trentaine de mots. Certains résultats sont intéressants, notamment dans le domaine religieux, mais pour d’autres…

Certains éléments pourraient ainsi passer d’une liste à l’autre sans problème, par exemple coordonnateur (liste "Onze Septembre") pourrait se retrouver la liste "Nature" ou "Cosmos".

A l’inverse, "biberonner", dans la liste "Cosmos", n’a pas plus sa place que le mot "sucreries" dans la liste "Ecriture", à moi de chercher un rapport symbolique qui de prime abord n’est pas "évident" pour tout le monde.

Le fait que les listes plus abstraites et religieuses soient plus parlantes que les mots concrets et précis viendrait justement de la portée symbolique des mots comme "Dieu", "femme", "soleil", "bonheur" : ils peuvent concerner beaucoup de situations différentes… Pensons aux Egyptiens qui exprimaient leur réussite sociale en faisant la liste de tous leurs biens, ou leur vertu en faisant la liste de toutes leurs bonnes actions.

A vérifier également dans d’autres langues. Les listes ne sont sans doute par les mêmes d’une langue à l’autre. Dès lors, ces rapprochements sémantiques, même s’ils existent, seraient propres à l’esprit d’une langue, ils révéleraient la psychologie d’un peuple (ce qui serait déjà pas mal !) et non pas les vérités fondamentales, la relation entre le mot et la chose, ce que les juifs appellent la kabbale, les chrétiens la langue adamique et les musulmans la langue des oiseaux.

Publications

Brèves

17 janvier 2016 - Des organoïdes de cerveau humain en laboratoire

Savez-vous ce qu’est un organoïde ? La reproduction d’un organe en laboratoire. Selon l’Institut (...)

10 mai 2015 - Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

Le cargo russe Progress dont nous parlions dans nos précédentes brèves s’est finalement désintégré (...)

7 mai 2015 - Suivez le crash du cargo russe en direct

Revue de presse sur l’affaire sur cargo spatial Progress Le cargo russe qui s’était décorché de (...)

4 mai 2015 - Avec l’EMDrive, la Nasa pourrait relancer la conquête spatiale !

La NASA vient de terminer un test "dans le vide" de l’EMDrive, un moteur déformant l’espace-temps (...)

30 avril 2015 - Un cargo russe tombe actuellement sur la Terre

Ceci n’est pas un fake. Le cargo russe "Progress" qui devait ravitailler la Station Spatiale (...)