Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

dimanche 10 mai 2015

Le cargo russe Pro­gress dont nous par­lions dans nos pré­cé­dentes brèves s’est fina­lement dés­in­tégré en entrant dans l’atmosphère. Des débris sont cependant tombés dans le Paci­fique, comme on peut le voir sur le site qui suivait la des­cente de l’appareil :

http://​www​.n2yo​.com/​p​r​o​g​r​e​s​s​-​c​argo-…

Il n’y avait donc pas de quoi s’affoler, même si, pour une fois, nous aurions peut-​​être aimé que les médias nous en parlent et filment la des­cente de Pro­gress à partir des satellites.

Cela aura sans doute permis de prendre conscience que nos satel­lites (le pro­gramme "Guerre des étoiles" des Amé­ri­cains par exemple) permet de détecter et de stopper (en théorie) des mis­siles envoyés depuis la terre, mais que nous n’avions rien pour prévoir et stopper un météor (ou une partie de l’ISS…) qui tom­berait depuis l’espace. Nos satel­lites ne sont pas tournés vers l’extérieur mais vers notre planète.

Evi­demment, l’appareil n’avait pas une tra­jec­toire aussi rec­ti­ligne qu’un météor lancé à pleine vitesse, le lieu et l’heure exacte de l’impact étaient plus dif­fi­ciles à prévoir.

Fina­lement, on peut s’émerveiller de la place prise par les océans sur notre planète (70%), cela diminue les risques pour nous, habi­tants de la surface.

On doit aussi s’émerveiller d’être encore vivants, avec toutes les menaces qui pèsent sur nous, sur l’humanité (dangers venus du ciel, dangers cli­ma­tiques, dangers nucléaires, etc.)… et res­pirer un peu.

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?




Toutes les brèves du site

Publications