Gliese 581d, une planète habitable ?

mardi 17 mai 2011

Gliese 581d pourrait être une planète habi­table, selon l’équipe de Robin Word­sworth et François Forgete du Labo­ra­toire de météo­ro­logie dyna­mique (CNRS/​UPMC/​ENS/​Ecole Poly­tech­nique) de l’Institut Pierre-​​Simon Laplace à Paris.

Détectée en 2007, Gliese 581d tourne autour de l’étoile naine 581, dans la constel­lation de la Balance, à seulement à 20 années-​​lumière de notre système solaire.

Deux fois plus grande que la terre et pro­ba­blement rocheuse, Gliese 581d n’a pas de rotation et pré­sente tou­jours la même face à son étoile (comme la Lune pour la Terre).

Située hors de la zone habitable [1], elle aurait dû être trop froide pour abriter de l’eau autrement que sous forme de glace, mais l’étude publiée par le labo­ra­toire dans « The Astro­phy­sical Journal Letters » a considéré la pos­si­bilité pour cette planète de béné­ficier d’un effet de serre per­mettant "la for­mation d’océans, de nuages et de pluie".

Si Gliese 581d se révélait effec­ti­vement habi­table, ce serait un endroit bien étrange à visiter : son atmo­sphère dense et son épaisse couche nua­geuse plon­gerait la surface dans une pénombre rou­geâtre et la gravité y serait double de celle de la Terre.

Cette étude sur le climat Gliese 581d nous montre que les pla­nètes qui ne sont pas situées en marge de la zone habi­table doivent également être prises en consi­dé­ration, ce qui accroît non seulement la diversité des pla­nètes habi­tables, mais aussi leur nombre.

A quand la détection de la pre­mière exo­terre ?
Jus­tement en decembre 2011 :Kepler 22b, une exo­planète dans la zone habitable

_​_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?





Publications