ESI et PHI, deux indices de mesure de l’habitabilité d’une planète

mardi 29 novembre 2011

Les membres d’une équipe inter­na­tionale viennent de publier dans Astro­biology le résultat de leurs travaux sur les indices de mesure de l’habitabilité d’une planète [1]. Deux indices ont été établis :

  • ESI (Earth Simi­larity Index), l’indice de simi­larité avec la Terre, se base sur des fac­teurs comme la taille, la densité et la dis­tance par rapport à l’étoile-mère [2] ;
  • PHI (Pla­netary Habi­ta­bility Index), l’indice d’habitabilité pla­né­taire, se base sur dif­fé­rents fac­teurs : le type de surface (rocheuse, glacée…), l’existence d’une atmo­sphère ou d’un champ magné­tique, l’énergie dis­po­nible (issue d’une étoile proche ou d’interactions gra­vi­ta­tion­nelles), et la chimie (pré­sence de com­posés orga­niques et de sol­vants liquides pour des réac­tions chi­miques vitales). [3].


Indices ESI et PHI de plu­sieurs satel­lites et exoplanètes
ESIPHI
Lune 56% NC*
Mars 70% 59%
Gliese 581c et d 70% NC*
Gliese 581g 89% 45%
Europe (satellite de Jupiter) NC* 49%
Encélade (satellite de Saturne) NC* 49%
Titan (satellite de Saturne) NC* 64%

*NC : Non Communiqué


D’après ce tableau, on voit une espé­rance forte dans l’exoplanète Gliese 581g, même s’il faut rela­ti­viser : elle possède 45% de chance d’héberger la vie alors que Mars, sur laquelle on n’a tou­jours pas trouvé trace de vie, possède un taux supé­rieur à 50%. On doit plutôt s’étonner du pour­centage important accordé à cer­taines lunes de Jupiter et de Saturne, dans notre propre système solaire (64% pour Titan !).



_​_​

Le monde est étrange, vous ne trouvez pas ?


[1] Dirk Schulze-​​​​Makuch (dir.), Abel Méndez, Alberto G. Fairén, Philip von Paris, Carol Turse, Grayson Boyer, Alfonso F. Davila, Marina Resendes de Sousa António, David Catling, and Louis N. Irwin, A Two-​​​​tirad Approach to Assessing the A Habi­ta­bility of Expo­lanets, 2011. Lire l’article sur le journal amé­ricain Astro­biology : http://​www​.lie​bertpub​.com/​p​r​o​d​ucts/…

[2] Voir http://​www​.maxis​ciences​.com/​e​x​oplan…

[3] Voir http://​www​.maxis​ciences​.com/​e​x​oplan…




Publications