22 Français sélectionnés pour partir sur Mars

mardi 21 janvier 2014
par  Neimad
popularité : 2%

Marcher sur Mars ?

Cela fait des années qu’une poignée de scientifiques américains [1], clament que le voyage vers Mars est possible avec la technologie actuelle et des moyens ridiculement faibles. En effet, le plus gros du carburant est utilisé pour sortir de l’espace, ensuite le vaisseau poursuit sa lancée dans l’espace, en s’appuyant sur les champs de gravité des lunes et des planètes qu’il croise. Pour alléger le vaisseau, il suffirait de ne pas emporter de carburant pour le retour. Mars possède les matériaux nécessaires pour la fabrication d’un carburant sur place… à condition de vouloir revenir sur Terre !

Coloniser Mars, c’est que prévoit le projet Mars One d’une ONG hollandaise, dont nous avions parlé dans l’une de nos brèves [2]. 200 000 personnes de part le monde ont déjà répondu présent. Très peu seront sélectionnées à la fin, sans doute par les moyens de la téléréalité afin de récolter des fonds et de rendre le projet "médiatique", synonyme de "grand public".

Tout récemment, 22 Français ont passé la deuxième étape de présélection. Parmi eux : Florence Porcel, 30 ans, une chroniqueuse de France Inter (la garantie que Mars One sera bien diffusé…), de nombreux scientifiques (Laurent, 35 ans, professeur de technologie à Châteauroux ; Mickaël, 27 ans, chercheur au CNRS ; Claude, 52 ans, ingénieur dans la région de Toulouse, etc.), mais aussi des personnes sans compétence technique particulière mais simplement motivés par l’aventure, comme Christine, coiffeuse dans un petit village de l’Aude.

Les candidats étaient en effets sélectionnés selon plusieurs critères : leurs "connaissances scientifiques" mais aussi leur savoir-être : « l’esprit d’équipe », « l’expérience de communicant », la « résilience face aux épreuves », leur « sang-froid » et leur « sociabilité ». Ces qualités humaines sont essentielles pour qui veut vivre en communauté et s’installer en milieu hostile (-63° C. en moyenne), non seulement pour vivre sur Mars, mais aussi pour coexister avec les autres spationautes dans l’espace exiguë de la capsule de transit entre la Terre et Mars.

Le plan établi par le charismatique Bas Lansdorp, le leader de Mars One, est programmé avec des dates précises :

  • 2016 : envoi d’un satellite de communication vers Mars
  • 2018 : envoi d’un grand rover "planetary rover" sur Mars pour décider du lieu d’atterrissage adéquat
  • 2020 : envoi des unités de survie (sortes de cottage pouvant accueillir 4 personnes), d’un autre rover chargé de déployer les parties gonflables et divers équipements
  • 2022 : départ de la Terre dans une capsule de transit
  • 2023 : arrivée sur le sol martien après un vol de plusieurs mois (entre 7 et 10 mois selon la vitesse et la trajectoire) des quatre premiers colons qui habiteront dans l’unité de survie
  • 2025 : envoi de 4 autres colons avec une autre unité de survie ; le but est d’installer progressivement 6 unités de survie et un total de 24 personnes pour la première colonie marsienne. Ce sont ces hommes et ces femmes qui sont sélectionnées aujourd’hui.

Rappelons que la dernière fois où l’homme est allé sur la Lune date de 1972, comme le rappelle la vidéo. Depuis, nous saturons le ciel de satellites de communication, le vieux satellite Hubble vient de quitter le système solaire, les Chinois ont envoyé un taïkonaute dans l’espace et nous découvrons chaque des exoplanètes… La conquête spatiale avance plus lentement qu’elle ne l’avait fait durant la Guerre Froide. Certains espèrent que Etats-Unis retrouveront un sursaut d’orgueil en voyant le premier Chinois poser un pied sur la Lune. D’autres, comme l’association Mars One, n’espèrent pas sur l’Etat Providence et cherchent des financements privés, une participation la plus large possible de la société civile (entreprises et citoyens). A défaut d’une volonté politique forte comme en 1969, il suffirait de quelques mécènes milliardaires et d’une vaste campagne de publicité pour mettre en place le plus ambitieux projet conçu par l’humanité depuis les années 60.

En savoir plus :

LE VOYAGE HUMAIN SUR MARS

FILMOGRAPHIE

  • Mission to Mars (2000), de Brian De Palma (un beau film de science-fiction)
  • Ghosts of Mars (2001), de John Carpenter (un peu gore…)
  • John Carter (2012) par Andrew Stanton (par très scientifique mais une belle aventure)
  • La Guerre des mondes (2005) par Steven Spielberg (inspiré du célèbre roman de H. G. Wells)

BIBLIOGRAPHIE

Essais :

  • Embarquement pour Mars : 20 défis à relever (2013), par Jean-François Pellerin, Richard Heidmann, Alain Souchier, avec une préface deThomas Pesquet (Planète Mars/Mars Society)
  • L’Homme sur Mars : Science ou fiction (2007), de Charles Frankel
  • Cap sur Mars - Version française de « The Case for Mars » par le Dr Robert Zubrin (2004), traduction par Etienne Martinache avec l’aide de Gaël Scot et Bertrand Spitz et relecture par Pierre Brisson, Maryse Sari, Henri Goursau

Beaux-livres :

  • Mars (2013), d’Alfred McEwen, Francis Rocard et Nicolas Mangold, avec des images panoramiques transmises par le satellite d’observation américain MRO (Mars Reconnaissance Orbiter)
  • Sur Mars : le Guide du touriste spatial (2003), par P. Lagrange et H. Huquet : un guide du voyageur sur Mars !
  • La planète Mars : histoire d’un autre monde (2006), par François Costard, François Forget et Philippe Lognonné

Les romans :

  • Les enfants de Mars (2011) de Gregory Benford
  • Mars (2001) de Ben Bova : un roman de hard science, c’est-à-dire un type de science-fiction réaliste basé sur des connaissances scientifiques
  • La trilogie martienne de Kim Stanley Robinson, publié en trois livres (Mars la rouge, Mars la verte, Mars la bleue) de 1992 à 1996 et réédité en 2006 chez Omnibus (le livre parle de la terraformation de Mars)
  • Chroniques martiennes (1950) de Ray Bradbury : poétique et philosophique à la fois, un must !
  • La guerre des mondes, de H. G. Wells, en 1998, raconte l’invasion de la terre par les Martiens
  • Le cycle de Mars, les aventures de John Carter (une série de romans publiés entre 1917 et 1948), par Edgar Rice Burroughs
  • Le cycle du guerrier de Mars (trois tomes publiés entre 1965 et 1968) de Mickaël Moorcock, entre fantasy et science-fiction, un cycle du Champion éternel en hommage à E. R. Burroughs
  • Destination Mars, un ouvrage collectif publié en 2013 par les Editions du Riez

___ Ce monde est à nous, changeons-le !



[1] parmi lesquels Robert Zubrin, ingénieur et expert en propulsion spatiale, président de la Mars Society

[2] Voir Mars One : un projet privé pour aller sur Mars en 2022 !


2 votes

Commentaires

Logo de sureel
vendredi 31 janvier 2014 à 19h51 - par  sureel

Comme dit le chanteur florent Marchet dans "Space Opera" :

Je crois qu’il est l’heure
De quitter ce monde menteur

Logo de Neimad
mercredi 22 janvier 2014 à 01h05 - par  Neimad

Dans la partie bibliographie, il manque Les poisons de Mars (aussi publié sous le titre Le chasseur d’étoiles) d’Isaac Asimov. C’est le premier tome du cycle de David Starr, mais seul le premier livre se déroule sur Mars

A noter aussi qu’il existe un cratère Asimov sur Mars depuis 2009, un bel hommage à l’auteur des Robots et du cycle Fondation.

En 1964, Asimov s’était amusé à prédire notre avenir. Ce qui est étrange, c’est que l’Histoire semble lui avoir donné raison :

En 2014, seuls des vaisseaux sans équipage humain auront atterri sur Mars, même si une expédition humaine sera en préparation et une colonie martienne déjà imaginée.

Asimov n’était-il pas l’inventeur de la psychohistoire ?

PS. pour d’autres prédictions d’Asimov sur notre époque, lire l’article sur ce blog :

http://fortune.fdesouche.com/321543-1964-2014-les-incroyables-predictions-disaac-asimov

Publications

Brèves

17 janvier 2016 - Des organoïdes de cerveau humain en laboratoire

Savez-vous ce qu’est un organoïde ? La reproduction d’un organe en laboratoire. Selon l’Institut (...)

10 mai 2015 - Le cargo spatial russe Progress tombé dans le Pacifique

Le cargo russe Progress dont nous parlions dans nos précédentes brèves s’est finalement désintégré (...)

7 mai 2015 - Suivez le crash du cargo russe en direct

Revue de presse sur l’affaire sur cargo spatial Progress Le cargo russe qui s’était décorché de (...)

4 mai 2015 - Avec l’EMDrive, la Nasa pourrait relancer la conquête spatiale !

La NASA vient de terminer un test "dans le vide" de l’EMDrive, un moteur déformant l’espace-temps (...)

30 avril 2015 - Un cargo russe tombe actuellement sur la Terre

Ceci n’est pas un fake. Le cargo russe "Progress" qui devait ravitailler la Station Spatiale (...)